Se connecterS'abonner en ligne

Les taux espagnols au milieu du match Etats / créanciers des banques

Référence de l'article : TZM608
Envoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Rémi BOURGEOT,
Les taux espagnols et italiens sont repartis à la hausse cette semaine, dans un climat marqué par l’incertitude quant aux détails les plus importants du plan de recapitalisation des banques espagnoles. Le rendement espagnol à 10 ans a repassé la résistance des 7% (à la suite d’une émission difficile avec un rendement de 5,2% pour des emprunts à deux ans) et son spread avec l’Allemagne atteint désormais 580 pb, dans un contexte où les taux du cœur de la zone ont repris le chemin de la baisse, depuis le début du mois et à la suite d’un rebond tout au long du mois de juin...
Achetez cet article pour le lire en entier
3,33€ TTC
(soit 3,26€ HT)
Afin de lire cet article, merci de bien vouloir vous identifier si vous êtes abonné, ou de procéder à son achat en ligne.

Un lien vous permettant d’accéder à votre article vous sera adressé par mail, une fois l'achat effectué.
Acheter cet article
Abonnez–vous pour accéder à la totalité du Site
Accès illimité au Site La Synthèse on line : tous les articles, tous les graphiques, tous les tableaux de statistiques économiques et financières, et toutes nos bases de données qui sont exclusives.

Découvrez nos différentes offres et accédez, en tant qu'abonné, à nos informations exclusives, aux analyses et commentaires de professionnels, ainsi qu’à leurs prévisions pour les mois à venir.
Je m'abonne
Articles similaires
Taux négatif contre credit crunch : la BCE...Le credit crunch toujours présent en zone euroLes élections italiennes n’ont pas désarmé le...L'accalmie sur les taux italiens ne durera...Portugal : actions et obligations sous-performent...La crise chypriote : un dossier potentiellement...La taxe sur les dépôts chypriotes inquièteChypre : périlleuse partie d’échecsMais où va le spread Espagne-Italie ?Les élections italiennes n’ont pas désarmé le...Portée générale de la « restructuration douce »...Coup de théâtre irlandais, dans un contexte...Sauvetage de Chypre : un enjeu forcément...Irlande et Portugal : restructuration douce et...Des débats sur l’Union bancaire lourds de...Confusions entre «fondamentaux» et «effets de la...Retour de l’Irlande sur les marchés en 2013, avec...L’OMT, à un fil politiqueManœuvres berlusconiennes : quelles conséquences...L’évolution du climat politique pressurise...Obligations périphériques et mécano des...Obligations grecques : entre titres choc et...Rajoy versus BCE : cibles de spreads et...Point d’entrée intéressant sur les taux...L’Irlande bientôt récompensée par la BCE ?La mécanique paradoxale de baisse des taux...Taux périphériques : une BCE crédible par...Etat de grâce sous le parapluie de l’OMTUn véritable tour de magie monétaireLes taux périphériques entrent dans la quatrième...BCE et taux périphériques : des distorsions...Targeting de taux : spéculations excessives sur...L’insoutenable normalité des taux espagnolsAvant toute intervention : répondre d’abord à des...Taux périphériques : attentes excessives...Détente des taux espagnols et italiens : euphorie...Taux périphériques : tout dépendra des types...Taux périphériques : à l’affut de mesures...Taux périphériques : à l’affut de mesures...Taux périphériques et couple Etats-banquesLes taux périphériques sur la vague du bail outTaux espagnols : une question fondamentaleMarchés de Taux : pas d’accalmie en vue sur les...