Se connecterS'abonner en ligne

L’OAT retombée à 1,65% ce jeudi 19 !

Référence de l'article : TM3756
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Marc-Antoine ROCHET,

Les marchés obligataires de la ZE Sud continuent de surperformer par rapport aux marchés des autres zones économiques mondiales. Même s’ils n’ont pas battu leurs records historiques ce vendredi 20 Juin, plusieurs Pays s’en sont rapprochés encore cette semaine.

  • C’est le cas du taux français : l’OAT, qui a touché 1,6520% ce jeudi 19 (pour un record historique à 1,6460% le 3 mai 2013).Rappelez-vous : l’OAT à un taux double, c’est-à-dire 3,30%, c’était en Janvier 2012….Comme le temps passe vite….Cela représente, si l'intégralité du stock de la dette publique négociable à long terme gagnait cette diiférence de 1,65% (3,30% - 1,65%) une économie annuelle de frais financiers de:

1 450 milliards d'euros à fin Avril 2014 (source: BDF) x 0,0165%, soit 24 milliards d'euros par an...! Cela fait rêver à l'Elysée et à Matignon: comment économiser 24 milliards d'euros de frais financiers par an en dormant...

  • C’est le cas du taux irlandais : le taux souverain à 10 ans a touché 2,41% ce jeudi 19 (pour un record historique à 2,38% le 10 Juin 2014).A noter que l’écart avec le Gilt britannique s’est stabilisé entre moins 25 et moins 35 points de base depuis une quinzaine de 15 jours : le taux britannique 10 ans  évoluant entre 2,70% et 2,78%, et le taux irlandais évoluant entre 2,38% et 2,48%.
  • C’est le cas du taux espagnol : le taux souverain à 10 ans a touché 2,64% ce lundi 16 (pour un record historique à 2,54% le 10 Juin 2014).
  • C’est le cas du taux portugais : le taux souverain à 10 ans a touché 3,35% ce lundi 16 (pour un record historique à 3,23% le 10 Juin 2014).

Mais, malgré la légère remontée des taux ces trois derniers jours, ils continuent à creuser l’écart avec les taux du reste du monde, et notamment les spreads mesurés vis-à-vis des USA ou surtout du Royaume-Uni.

Les marchés obligataires de la ZE Sud continuent de creuser un écart favorable en leur faveur

Pour vous montrer l’évolution des spreads des 5 de la zone Euro Sud avec les 45 autres taux souverains que nous suivons, nous vous avons mis dans le tableau ci-dessous les taux relevés le Vendredi 20 juin vers 10h, les taux du 13 juin relevés vers 10h, l’écart en % que représente l’évolution des taux d’intérêt sur cette période de temps, puis les taux relevés le vendredi 7 Février 2014 vers 10h, et avons estimé  l’écart en prix, en prenant un coupon moyen à 4% (le même taux de coupon pour tous pour simplifier les calculs).

Pays 13-juin-1420-juin-14Variation hebdo des taux en %7 fev 14Variation des prix en %, depuis le 7 fev. 14, avec un coupon moyen de 4%
Grèce5,735,892,87,9317,0%
Slovénie3,043,050,34,7414,8%
Portugal3,343,494,54,9612,6%
Hongrie4,564,611,16,0512,1%
Turquie8,848,77-0,89,948,9%
Brésil11,9911,98-0,113,228,9%
Italie2,802,821,03,757,9%
Espagne2,672,732,13,647,8%
Roumanie4,464,582,75,507,6%
Irlande2,402,441,93,307,3%
Israël2,892,86-0,93,717,2%
Pologne3,563,631,94,487,1%
Indonésie8,028,111,09,037,1%
Croatie4,494,44-1,05,297,0%
République Tchèque1,561,52-2,92,306,8%
Mexique5,655,751,86,435,4%
Colombie6,286,523,77,175,2%
France1,741,69-2,92,264,9%
Chine4,094,07-0,44,614,4%
Australie3,783,69-2,34,163,9%
Belgique1,861,81-2,82,203,3%
Allemagne1,381,34-2,61,672,8%
Corée (République Démocratique de)3,313,22-2,63,562,8%
Afrique du Sud8,238,13-1,28,502,8%
Pays-Bas1,641,57-3,81,902,8%
Suède1,821,957,52,272,7%
Danemark1,411,38-1,71,702,7%
Suisse0,770,71-7,51,012,6%
Autriche1,711,65-3,51,952,6%
Thaïlande3,703,710,43,992,3%
Finlande1,601,54-3,41,802,2%
Bulgarie3,303,300,03,552,1%
Canada2,312,27-2,12,441,5%
Philippines4,184,190,14,361,4%
Chili4,844,82-0,44,991,4%
Norvège2,652,56-3,42,721,3%
Hongkong2,132,140,62,281,2%
Viêtnam8,648,670,48,800,9%
Malaisie4,054,060,24,160,8%
Etats-Unis d'Amérique2,602,641,32,710,6%
Japon0,610,59-3,00,620,3%
Taïwan1,561,624,01,640,2%
Inde8,548,691,88,720,2%
Singapour2,402,400,32,400,0%
Grande Bretagne2,752,770,72,72-0,4%
Pakistan12,8913,000,912,80-1,4%
Kenya12,1812,371,512,12-1,7%
Russie (Fédération de)8,438,521,18,03-3,6%
Islande7,017,273,86,59-5,1%

En résumé, malgré le célèbre dicton boursier, inverse de l’autre,  « les racines ne descendent jamais jusqu’au centre de la Terre », on peut constater que les taux souverains ont continué de baisser dans des proportions que peu avaient imaginé en Juin 2013, lorsque Ben Bernanke avait annoncé son « Tapering » le 19 juin 2013.L'objectif des 10 Pays membres du G 10 est : il FAUT absolument que cela dure le plus longtemps possible, car

lorsque l'on a un endettement public proche de 100% du PIB, 2% d'écart sur les taux longs, sachant que la dette a souvent une durée moyenne de 6 à 8 ans, cela represente la moitié du déficit budgétaire en plus pour ceux qui sont déjà à 4% de déficit budgétaire, et le double pour ceux qui sont à 2% de déficit...Le maintien des taux longs aux bas niveaux actuels, et, si possible, la poursuite de la baisse, est légitimement l'obsession des Premiers Ministres actuels. Car, prélever, à la place, 2% du PIB en impôts supplémentaires chaque année, sans dégrader encore l'économie réelle, est un pari impossible à tenir...C'est pour cela que les déclarations du style "je vais tellement bien que je vais vous surprendre, vous allez voir, je vais augmenter les taux plus tôt que vous ne le pensiez" ne sont pas crédibles....

Pour consulter les deux classements exclusifs des taux souverains à 10 ans sur 50 pays, arrêtés à la date du 20 Juin 2014 au matin, vers 10h, et calculés :

a) l’un par ordre décroissant depuis le 13 novembre 2012,
b) et l’autre par ordre alphabétique

merci de cliquer sur les liens ci-dessous (agrandir les Tableaux en vous servant de la fonction Zoom).

(Rédigé le 20 Juin 2014, et enrichi le 21 juin à 11h52
Articles similaires
Les germes des pressions déflationnistes sont...Anne, ma sœur Anne, vois-tu venir les forces...Fed : au maximum UNE hausse de taux...Le matelas des plus-values obligataires est...18 courbes de taux négatives! Vous avez dit...Le point sur les moins-values obligataires...L’OAT 10 ans tombe à 0,08%, et le spectre de la...L'OAT 10 ans en territoire négatif avant fin...Bientôt le taux du 10 ans américain inférieur à...Toujours 17 courbes de taux négatives, et une...L’Irlande, 13ème Pays à connaître des taux...La Banque du Japon, cinquième banque centrale à...Des taux à 5 ans de plus en plus négatifsTaux d’intérêt : bilan 2015 et perspectives...Des Marchés trop gourmands...BCE : bientôt un taux de financement négatif ?Effet Draghi n° 2 : le taux allemand à 10 ans...Marchés obligataires : les taux longs montent...Marché obligataire : de mini krach à medium...Les 3 raisons du retour au calme sur les marchés...Que penser du minikrach obligataire de ces...Match Bernanke-Summers : c’est Summers qui a...Léger écartement des spreads, en défaveur de...Faut-il avoir peur des marchés obligataires?...Le bas niveau des taux oblige à une vigilance...OAT à 0,89%, Bund à 0,62% et 10 ans Suisse à...OAT à 0,97%, et nouveaux records historiques pour...OAT à 1,11%, nouveau record historique…OAT à 1,14% et Bund à 0,78% : les taux souverains...OAT à 1,11% et Bund à 0,72% : les marchés...L’OAT 10 ans a touché 1,207%, nouveau record...Fort écartement des spreads, en faveur des Pays...Quelles stratégies obligataires dans un...Forte remontée des taux souverains des Pays OCDEL'OAT 10 ans bientôt à 1% l'anFort écartement des spreads, en faveur de la Zone...L’OAT à 1,499 %, nouveau record historique...And the winner is : Europe !L’OAT à 1,57 % : faut-il rire ou pleurer?Les marchés obligataires de la ZE Sud sous...L’OAT 10 ans à 1,92% !Le magistral contrepied des marchés obligataires...Quel message nous renvoient les marchés...Faut-il craindre une « annus horribilis » sur les...Taux américain et britannique en légère baisse,...Le Taux souverain italien 10 ans en dessous du 10...Matteo Renzi dope la Bourse et le marché...Espagne, Italie, et Portugal : poursuite de...Le re-écartement des spreads entre BRICS et OCDE...Fort re-écartement des spreadsBaisse des taux longs : les deux raisons se...Bilan et perspectives sur les marchés...