Se connecterS'abonner en ligne

L’OAT à 1,499 %, nouveau record historique atteint Jeudi 10 Juillet !

Référence de l'article : TM3821
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Marc-Antoine ROCHET (11 Juillet 2014),

Avant les mauvaises nouvelles affectant le BESV, les obligations souveraines de quelques Pays de la Zone Euro avaient encore amélioré leurs plus bas historiques : c’était notamment le cas de la France, dont l’OAT à 10 ans avait atteint 1,499% le jeudi 10 matin, et de l’Irlande, qui avait atteint mardi 8 juillet 2,27%, établissant également par la même occasion un nouveau record historique de gap en sa faveur vis-à-vis du Gilt Britannique : moins 44 points de base à ce moment-là ( 2,27% vs 2,71%).

Patatras ! De mauvaises nouvelles affectant une branche du Groupe BESV, mais pas la Banque elle-même, ont effrayé le marché et immédiatement, comme le 15 mai dernier très précisément, les 6 Pays sur lesquels les gains obligataires accumulés sur les taux souverains sont les plus spectaculaires (Grèce, Slovénie, Portugal, Espagne, Irlande, Italie) ont subi le contrecoup de très rapides prises de profits. Nous rappelions les gains en capital très élevés sur ces obligations en à peine douze mois : cf. l’article « And the winner is Europe », en date du 4 Juillet, dont voici le lien :

http://www.lasyntheseonline.fr/taux/marches_obligataires/and_the_winner_is_europe,31,3802.html

Ceci est compréhensible : les ventes stop et les trailing orders sont très proches des cours actuels, liquidité oblige, sur certaines dettes. Mais le calme semble être revenu vendredi, certains ayant estimé que, s’il devait y avoir un krach en 2014, il ne viendrait pas de la petite Lisbonne, mais de la grande City : c’est là que les actifs toxiques ont été accumulés en grande quantité depuis une dizaine d’années, et c’est là que l'endettement des ménages, les passifs bancaires en proportion du PIB, les ratios bancaires, et les effets de levier sont les pires au Monde.

Si le krach est venu en 2007-2008 de Wall Street, il est hautement probable qu’il viendra de la City cette fois-ci, même si un mini événement de petite taille, style « dépêche d’Ems » [1], ou style « battement d’aile de papillon », avait lieu ailleurs….

Pays 4-juil.-1411-juil.-14Variation hebdo en taux (%)
Suisse0,650,61-6,5%
Danemark1,671,58-5,5%
Japon0,570,54-5,1%
Allemagne1,271,21-4,6%
Autriche1,561,49-4,3%
Australie3,583,44-4,1%
Etats-Unis d'Amérique2,642,53-4,1%
Grande Bretagne2,752,64-4,0%
Hongkong2,162,08-3,8%
Pays-Bas1,491,43-3,8%
Finlande1,441,39-3,7%
Canada2,332,24-3,5%
France1,601,54-3,4%
Chili4,754,61-2,9%
Bulgarie3,503,40-2,8%
Suède1,831,78-2,7%
Kenya12,4612,12-2,7%
Hongrie4,494,37-2,7%
Belgique1,691,64-2,7%
Thaïlande3,763,68-2,1%
Singapour2,332,29-1,8%
Corée du Sud3,123,07-1,7%
Mexique5,785,70-1,4%
Islande7,267,16-1,4%
Malaisie4,023,97-1,3%
Israël2,902,86-1,2%
Indonésie8,148,06-1,0%
République Tchèque1,541,52-1,0%
Philippines4,204,16-1,0%
Pologne3,433,41-0,8%
Chine4,184,15-0,7%
Norvège2,452,44-0,6%
Afrique du Sud8,198,17-0,2%
Croatie4,434,42-0,2%
Viêtnam8,608,59-0,2%
Colombie6,546,540,1%
Pakistan12,9613,000,3%
Roumanie4,294,310,4%
Taïwan1,621,630,6%
Brésil12,0412,140,8%
Turquie8,838,931,1%
Irlande2,312,341,4%
Russie (Fédération de)8,408,531,5%
Inde8,658,811,8%
Italie2,822,913,2%
Slovénie3,193,324,0%
Grèce5,956,245,0%
Espagne2,652,795,2%
Portugal3,573,888,8%

Pour consulter les deux classements exclusifs des taux souverains à 10 ans sur 50 pays, arrêtés à la date du 11 Juillet 2014 au matin, vers 10h, et calculés :

a) l’un par ordre décroissant depuis le 13 novembre 2012,
b) et l’autre par ordre alphabétique, 

merci de cliquer sur les liens ci-dessous (agrandir les Tableaux en vous servant de la fonction Zoom).

[1]: petit télégramme du 13 Juillet 1870, interprétations manipulées, puis graves conséquences...

(Rédigé le 11 Juillet 2014)
Articles similaires
Les germes des pressions déflationnistes sont...Anne, ma sœur Anne, vois-tu venir les forces...Fed : au maximum UNE hausse de taux...Le matelas des plus-values obligataires est...18 courbes de taux négatives! Vous avez dit...Le point sur les moins-values obligataires...L’OAT 10 ans tombe à 0,08%, et le spectre de la...L'OAT 10 ans en territoire négatif avant fin...Bientôt le taux du 10 ans américain inférieur à...Toujours 17 courbes de taux négatives, et une...L’Irlande, 13ème Pays à connaître des taux...La Banque du Japon, cinquième banque centrale à...Des taux à 5 ans de plus en plus négatifsTaux d’intérêt : bilan 2015 et perspectives...Des Marchés trop gourmands...BCE : bientôt un taux de financement négatif ?Effet Draghi n° 2 : le taux allemand à 10 ans...Marchés obligataires : les taux longs montent...Marché obligataire : de mini krach à medium...Les 3 raisons du retour au calme sur les marchés...Que penser du minikrach obligataire de ces...Match Bernanke-Summers : c’est Summers qui a...Léger écartement des spreads, en défaveur de...Faut-il avoir peur des marchés obligataires?...Le bas niveau des taux oblige à une vigilance...OAT à 0,89%, Bund à 0,62% et 10 ans Suisse à...OAT à 0,97%, et nouveaux records historiques pour...OAT à 1,11%, nouveau record historique…OAT à 1,14% et Bund à 0,78% : les taux souverains...OAT à 1,11% et Bund à 0,72% : les marchés...L’OAT 10 ans a touché 1,207%, nouveau record...Fort écartement des spreads, en faveur des Pays...Quelles stratégies obligataires dans un...Forte remontée des taux souverains des Pays OCDEL'OAT 10 ans bientôt à 1% l'anFort écartement des spreads, en faveur de la Zone...And the winner is : Europe !L’OAT à 1,57 % : faut-il rire ou pleurer?L’OAT retombée à 1,65% ce jeudi 19 !Les marchés obligataires de la ZE Sud sous...L’OAT 10 ans à 1,92% !Le magistral contrepied des marchés obligataires...Quel message nous renvoient les marchés...Faut-il craindre une « annus horribilis » sur les...Taux américain et britannique en légère baisse,...Le Taux souverain italien 10 ans en dessous du 10...Matteo Renzi dope la Bourse et le marché...Espagne, Italie, et Portugal : poursuite de...Le re-écartement des spreads entre BRICS et OCDE...Fort re-écartement des spreadsBaisse des taux longs : les deux raisons se...Bilan et perspectives sur les marchés...