Se connecterS'abonner en ligne

Les marchés obligataires de la ZE Sud sous euphorisants

Référence de l'article : TM3707
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Marc-Antoine ROCHET,

Des bulles, des buuulles, oui, mais des Draghi…Si certains peuvent se réjouir des décisions prises à l’unanimité hier 5 juin par la BCE, sous la houlette de son talentueux Président Mario Draghi, ce sont bien les gérants obligataires d’abord (de 3 à 4% de gains en cours sur les prix d’obligations à 10 ans pour certaines signatures souveraines en deux semaines, dont l’essentiel depuis hier), puis les gérants Actions.

Comme quoi, un marché haussier (Bull en anglais) peut mener à la fin à de grosses bulles, car il est difficile d’expliquer, au vu des seules performances économiques, le niveau des marchés actions à près de 17 000 sur le DOW, à près de 2 000 sur le SP500, à plus de 10 000 sur le DAX, ou à plus de 11 000 sur l’IBEX.

A la limite, on pourrait dire que la bulle sur le marché obligataire se comprend plus aisément que celle sur les marchés Actions : avec des taux d’endettement sur PIB proches de, ou nettement supérieurs à 100%, selon les Pays, la nécessité de tout faire pour que les taux longs restent très bas très longtemps s’impose aux Banques centrales et aux Gouvernements. Mais que cette mauvaise raison intrinsèque profite autant aux marchés Actions, alors que la consommation, qui a commencé à plafonner dans les Pays de l’OCDE, commence à ralentir dans certains Pays émergents, devrait calmer certaines frénésies d’achats…

Dans le tableau ci-dessous, nous nous sommes contentés d’essayer de mesurer les gains en capital moyen sur des 50 obligations souveraines à 10 ans, en deux semaines, du vendredi 23 mai au vendredi 6 Juin, avec des cours relevés vers 10 heures du matin, donc avant les records historiques atteints vers entre 14h et 15h pour certains Pays, tels que l’Irlande, l’Espagne, l’Italie, etc.

Aussi, à côté de la colonne Variation en taux en points de base, divisés par le taux nominal, nous avons rajouté une cinquième colonne qui estime la variation en Prix, avec un coupon moyen de 4% mis dans la formule de calcul. Comme vous le constaterez, certaines variations, en deux semaines, sont supérieures à 3 ou à 4%, ce dont on se contentait il y a quelques décennies pour des variations annuelles sur les marchés… actions, d’autant plus que ces rendements sont « nets d’inflation » pour certaines de ces signatures souveraines dont les Pays sont en déjà en déflation…

Pays 23-mai-146-juin-14Variation du taux, en %, sur 2 semaines, hors effet couponVariation des Prix (avec un effet coupon moyen de 4%)
Italie3,182,80-11,93,19%
Irlande2,812,48-11,72,76%
Espagne2,992,68-10,22,57%
Slovénie3,673,30-10,13,07%
Grèce6,526,00-8,14,17%
Suisse0,780,72-8,00,53%
Belgique1,971,83-7,01,17%
Portugal3,793,55-6,31,95%
France1,811,71-5,50,85%
Hongrie5,104,82-5,52,26%
Finlande1,661,58-4,80,67%
Pays-Bas1,681,60-4,80,68%
Pologne3,753,59-4,11,27%
Allemagne1,411,36-3,70,44%
Russie (Fédération de)8,738,41-3,72,41%
Roumanie4,854,68-3,51,37%
Norvège2,732,64-3,20,73%
Danemark1,441,39-3,20,39%
République Tchèque1,701,66-2,50,36%
Chine4,204,10-2,40,81%
Inde8,698,56-1,50,95%
Philippines4,154,09-1,40,47%
Chili4,974,91-1,20,48%
Turquie8,878,78-1,00,67%
Viêtnam8,768,68-0,90,59%
Canada2,332,32-0,40,08%
Australie3,783,77-0,20,07%
Brésil12,2912,28-0,10,07%
Corée (République Démocratique de)3,393,390,1-0,02%
Indonésie8,018,020,1-0,08%
Israël2,972,980,3-0,07%
Grande Bretagne2,652,660,3-0,07%
Pakistan12,8812,930,4-0,34%
Suède1,851,860,5-0,08%
Etats-Unis d'Amérique2,552,570,9-0,18%
Mexique5,895,951,0-0,47%
Malaisie4,024,071,1-0,36%
Japon0,590,601,5-0,08%
Singapour2,332,361,6-0,31%
Taïwan1,501,532,0-0,25%
Hongkong2,022,062,2-0,38%
Kenya11,8812,182,6-2,10%
Islande6,797,003,1-1,61%
Thaïlande3,523,633,1-0,90%
Bulgarie3,203,303,2-0,83%
Colombie6,216,413,2-1,52%
Afrique du Sud7,888,173,7-2,16%
Autriche1,611,684,3-0,58%
Croatie4,564,835,9-2,12%

And the winner is….. Ireland !

Des baisses de taux les plus spectaculaires, nous retiendrons encore une fois l’Irlande, qui emprunte maintenant à 10 ans à 2,45%, soit avec 21 points de base de moins que le Royaume-Uni, ou avec 12 points de base de moins que les USA. Ça, c’est de la « recovery » ! De 500 points de base au-dessus, à 21 points de base en dessous, en deux ans : qui dit mieux ?

Petite anecdote au passage : nous avions pronostiqué en Février 2013 que le taux irlandais à 10 ans rattraperait le taux britannique : il existait encore 150 points de base d’écart en faveur du Gilt (cf. notre rubrique du 15 février 2013 en cliquant sur le lien ci-dessous : 

http://www.lasyntheseonline.fr/taux/marches_obligataires/classement_taux_souverains_10_ans_calme_provisoire_revenu_malgre_cameron,31,1931.html

Même si le taux irlandais était déjà passé en-dessous du taux britannique pendant les 4 jours allant du 12 au 15 mai, le mouvement s’est accéléré cette semaine, où le taux irlandais est même tombé à un plus bas à 2,42% ce vendredi 6 Juin !

Pour consulter les deux classements exclusifs des taux souverains à 10 ans sur 50 pays, arrêtés à la date du 6 Juin 2014 au matin, vers 10h, et calculés :

a) l’un par ordre décroissant depuis le 23 Août 2013 (milieu de la période de forte remontée des taux longs, comprise entre mi-Août et mi-septembre 2013, ayant correspondu à un plus haut « post annonce du Tapering par Ben Bernanke » en Juin 2013),
b) et l’autre par ordre alphabétique

merci de cliquer sur les liens ci-dessous (agrandir le Tableau en vous servant de la fonction Zoom).

(Rédigé le 6 Juin 2014)
Articles similaires
Le pouvoir de dire NONDéficits vertigineux : les USA ne rembourseront...Les évolutions inquiétantes du déficit budgétaire...Les germes des pressions déflationnistes sont...Anne, ma sœur Anne, vois-tu venir les forces...Fed : au maximum UNE hausse de taux...Le matelas des plus-values obligataires est...18 courbes de taux négatives! Vous avez dit...Le point sur les moins-values obligataires...L’OAT 10 ans tombe à 0,08%, et le spectre de la...L'OAT 10 ans en territoire négatif avant fin...Bientôt le taux du 10 ans américain inférieur à...Toujours 17 courbes de taux négatives, et une...L’Irlande, 13ème Pays à connaître des taux...La Banque du Japon, cinquième banque centrale à...Des taux à 5 ans de plus en plus négatifsTaux d’intérêt : bilan 2015 et perspectives...Des Marchés trop gourmands...BCE : bientôt un taux de financement négatif ?Effet Draghi n° 2 : le taux allemand à 10 ans...Marchés obligataires : les taux longs montent...Marché obligataire : de mini krach à medium...Les 3 raisons du retour au calme sur les marchés...Que penser du minikrach obligataire de ces...Match Bernanke-Summers : c’est Summers qui a...Léger écartement des spreads, en défaveur de...Faut-il avoir peur des marchés obligataires?...Le bas niveau des taux oblige à une vigilance...OAT à 0,89%, Bund à 0,62% et 10 ans Suisse à...OAT à 0,97%, et nouveaux records historiques pour...OAT à 1,11%, nouveau record historique…OAT à 1,14% et Bund à 0,78% : les taux souverains...OAT à 1,11% et Bund à 0,72% : les marchés...L’OAT 10 ans a touché 1,207%, nouveau record...Fort écartement des spreads, en faveur des Pays...Quelles stratégies obligataires dans un...Forte remontée des taux souverains des Pays OCDEL'OAT 10 ans bientôt à 1% l'anFort écartement des spreads, en faveur de la Zone...L’OAT à 1,499 %, nouveau record historique...And the winner is : Europe !L’OAT à 1,57 % : faut-il rire ou pleurer?L’OAT retombée à 1,65% ce jeudi 19 !L’OAT 10 ans à 1,92% !Le magistral contrepied des marchés obligataires...Quel message nous renvoient les marchés...Faut-il craindre une « annus horribilis » sur les...Taux américain et britannique en légère baisse,...Le Taux souverain italien 10 ans en dessous du 10...Matteo Renzi dope la Bourse et le marché...Espagne, Italie, et Portugal : poursuite de...Le re-écartement des spreads entre BRICS et OCDE...