Se connecterS'abonner en ligne

Alpha : Bravo !

Référence de l'article : OE7486
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Didier LE MENESTREL,Président,La Financière de l'Echiquier (12 Avril 2019)

 

C’est dans l’anonymat d’un mois de novembre qu’est né Agressor, avec un nom un peu décalé de héros de série B1. 28 ans plus tard, La Financière de l’Echiquier décroche la première place de l’Alpha League Table 20192, le classement de référence qui sacre les meilleurs générateurs d’alpha sur un an. Une magnifique reconnaissance du talent des équipes de gestion et du travail accompli ces dernières décennies.
 
Ces 28 dernières années, j’ai cherché à réconcilier le temps court et le temps long. Pour s’inscrire dans la durée, il est sage de se tenir à distance des modes éphémères et des « soubresauts du temps court » dont parle Fernand Braudel, l’historien du temps long, dans Le Temps du monde3. Les soubresauts ne manquant jamais à l’appel, il convient aussi de s’armer d’une bonne dose d’optimisme!

De l’optimisme, nous en avions à revendre en 1991, quand nous nous sommes lancés avec Christian Gueugnier dans une industrie de la gestion d’actifs qui restait à inventer, et nous l’avons soigneusement cultivé. Nous avons placé notre confiance dans l’entreprise, le meilleur écosystème pour faire fructifier les capitaux qui vous sont confiés, en prenant soin de nous affranchir des humeurs des marchés et de la tyrannie du court terme.

Nous sommes partis en quête de ces entrepreneurs visionnaires et audacieux, qui tracent leur route au-delà des péripéties et avons construit avec eux dans la durée en accompagnant leurs projets. Il y a ceux qui nous ont inspirés, Norbert DENTRESSANGLE, Gilles Martin, fondateur d’EUROFINS, Bernard Arnault et LVMH, sans oublier ces projets d’actionnaires extraordinaires jamais mis à mal comme celui d’AIR LIQUIDE ; et ceux qui n’ont pas été à la hauteur de nos espoirs, vite oubliés.

Mais notre plus bel investissement, notre plus belle histoire, c’est La Financière de l’Echiquier, une histoire bâtie avec une obsession : garder le cap et cultiver notre différence ; construire, en dehors des sentiers battus et des dogmes, une entreprise forte de ses valeurs. Des valeurs que porte et partage la Fondation Financière de l’Echiquier, ma grande fierté…

C’est cette confiance dans l’homme et dans la capacité de son esprit à s’adapter à toutes les situations que je retiens, des qualités ancrées dans l’ADN de La Financière de l’Echiquier.
Restons agiles et audacieux, créatifs et libres d’innover en dehors des routes tracées. Soignons notre singularité et notre soif d’entreprendre.
En bref, comme l’a dit un illustre entrepreneur, « stay hungry, stay foolish »4, et partageons ce bel enthousiasme sans modération !
 

(Avec la complicité de Géraldine Fanara)

_____ Notes __________
 
1. « Agressor, Agressor, êtes-vous sûr qu’un nom comme ça permettra d‘attirer des souscripteurs ? » Le responsable de la COB (ex-AMF), novembre 1991
2. Élaboré par SIX
3. Magistrale histoire de l’économie européenne, à mettre entre toutes les mains
4. Steve Jobs, Stanford, juin 2005


(Mis en ligne le 12 Avril 2019) 

Articles similaires
Que devient l’investissement contrariant...Perdue de vue, mais pas forcément éteinteJusqu'à 40% de la population des grandes...A court terme, le marché est une machine à voter...Le pouvoir de dire NONOctobre(s) rouge(s)Retraites : des Gaulois réfractaires au...USA : faut-il maintenir l'obligation de...Brexit : la production des Rolls et des Bentley...Bénéfices: l'Etat en prend 44%,...Mai 2018 : sous les pavés, la dette…Retraites : ne pas oublier les schémas...L'économie se venge toujoursLe micro-capitalisme : un nouveau pacte social ?Penser positivementÉconomie : les 10 grosses surprises possibles...Hausse généralisée des Bourses: le CAC...IA : même plus la peine d'apprendre à...Flat tax : il faut applaudir cette simplification...Le ratio Dow Jones sur once d’or supérieur à...Marchés : la détoxication est au programme….Foot à lier ?Secteur bancaire européen : + 75% en un an !Des progrès sans regrets, mais pas de technomania...Encore un pari (presque) réussi par Warren...Revenons à l'esprit du Mayflower ou du...La France s’écarte : la synecdoque très en vogue...En 4 ans, les profits du Dow sont restés stables,...HoaxCrash : de fausses nouvelles entraînent de...De l'esprit des lois, ou quand Alexis de...Pour 2017, la croyance des Marchés reste à...Très "chère" Amérique...Etrange appétit des investisseurs pour des taux...USA, Japon, et Royaume-Uni: les keynésiens de...Questions après la suspension de NeuromamaLa monnaie héliportée, ultime expédient de...La loi "Sapin 2" constitue un véritable...Comment organiser l'éducation financière à...Brexit: vers un modèle norvégien, suisse,...Will a robot take your job ? (*)Au commencement était le Verbe, mais à la fin...Big data ou Bad data ?Brex… in !Les marchés plus fous que...Perrier !Marché boursier : pourquoi prévoir l’évolution...C'est le marché obligataire de la ZE qui...COP ou pas COP ?Du rôle fondamental du choix du secteur et des...Certaines bulles en train d'exploserDésordre sur les Marchés ActionsBon sens… interdit ?Touchez pas au grisbi