Se connecterS'abonner en ligne

Le risque de change des filiales installées dans les pays émergents

Référence de l'article : SC2918
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Alain GIRARDEAU-MONTAUT,

Lorsqu’il y a quelques années, j’évoquais la couverture du risque de change vis-à-vis des pays émergents, il m’était en général répondu : « Ce n’est pas un souci , nous sommes investis pour de très nombreuses années, et nous n’avons pas l’intention de revendre à court terme : donc nous ne nous couvrons pas »…

Le dévissage du cours de l’action Vallourec depuis 15 jours, suite à l’annonce de résultats décevants de sa filiale au Brésil, a remis le sujet sur le devant de la scène : cf. les nombreux articles  parus récemment dans les journaux économiques.

De façon académique, comment se pose le problème lors que le cours de change de la paire EUR/devise émergente dévisse, par exemple le real brésilien qui passe de un euro pour 2 reais à 1 euro pour 3 reais ? Les risques de traduction ou de transaction courus sont (sans parler de ceux relatifs aux échanges commerciaux réguliers) :

  • risque de moins value sur les résultats de la filiale
  • risque de moins value sur les dividendes qui seront distribués,
  • risque de moins value sur l’actif immobilisé,

lors de la consolidation des comptes avec la maison-mère.

La couverture de ces risques suppose des approches diversifiées :

  • couverture à court terme pour protéger les flux de dividendes anticipés,
  • couverture à moyen terme sur les résultats,
  • couverture à long terme sur l’actif.

Un problème vient des conditions de marchés :

  • la devise émergente supporte un taux d’intérêt plus élevé que l’EUR, de sorte que les cours de vente à terme de la devise émergente/achat EUR sont défavorables par rapport au cours du spot en raison des points de swap,
  • la volatilité anticipée reste forte et donc les options achetées coûtent cher.

Il est donc difficile de mettre en place une couverture classique à long terme.

Comment alors couvrir le risque de variation de valeur de chaque filiale concernée ? Si le degré de corrélation est égal à 1, il faut couvrir 100%. Sinon, il faut étudier au cas par cas la situation de chaque filiale, en tenant compte également des modes de financement, initiaux et actuels.

Une solution pourra être de couvrir le montant ainsi déterminé à court terme  (3 mois ou 6 mois) et de rouler la position.

Pour limiter les coûts, on pourra envisager de mettre en place un tunnel ou un butterfly (achat de Call spread EUR financé par vente de Put EUR), le tout à prime nulle.

Un produit équivalent est l’accumulateur de vente à terme avec KO que l’on ajustera au fur et à mesure, afin de vendre de la volatilité.

(Rédigé le 3 Octobre 2013)

Articles similaires
Le dual deposit currency, ou comment améliorer...Gestion du Risque de change : une erreur...Comment jouer la baisse de volatilité €/$ post...Stratégies pour restructurer un portefeuille de...Euro vs. dollar : comment tenter d'améliorer...Suivi de la couverture du risque du prix des...Cri d’alarme des Collectivités Locales : « Le...Couverture du risque de prix CarburantsLes emprunts toxiques des collectivités locales...Comment couvrir le réal brésilien : cas d’un...Aujourd’hui : quelles stratégies de couverture...Exemple de couverture du risque de change USD à...Profiter des conditions de marché pour...Mérites respectifs des Seagulls comparés aux...Baisse de la volatilité anticipée sur le...Le TARF : Target Redemption Forward (Accumulateur...Comment mieux optimiser la gestion des emprunts...La difficile restructuration des emprunts...Sensibilité des Accumulateurs de change à terme...Modes d’évaluation en Mark to Market des dérivés...Comment valoriser en Mark to Market vos produits...Bilan de la stratégie de couverture de change...Des Paroles et des ActesStratégies de couverture des risques de change au...Comment utiliser les devises pour couvrir...Autre facteur influençant les taux de change : la...Facteurs d’influence du cours des devisesSuivi des stratégies « Exportateur en USD »...Les Stratégies de « Trend Following » ou de «...Bilan très positif des stratégies pour «...Quelles stratégies de CARRY TRADE sur devises...Les emprunts structurés à risqueLe point sur la gestion du risque de change...FOREX : comment réduire le coût de la gestion du...Comment couvrir le risque de baisse du USD à...Cette semaine : l’exemple de l’accumulateur de...Comment couvrir le risque « pétrole » ?Gestion du risque de hausse des taux...Stratégies de couverture