Se connecterS'abonner en ligne

Renault démarre en trombe en Inde

Référence de l'article : MSR2494
Envoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Cécile DAUDET,
Un entrepôt fournissant des pièces détachées à l'usine indienne de Renault-Nissan a quasiment disparu dans un incendie le 9 mai 2013, d’après ce qu’a déclaré une porte-parole de Nissan. L'entrepôt était géré par la société japonaise Yusen Logistics, et abritait des pièces détachées et des accessoires dédiés au site d'une capacité annuelle de 400 000 voitures, situé non loin de Chennai, sur la côte sud-est de l'Inde...

778 mots
Achetez cet article pour le lire en entier
3,33€ TTC
(soit 3,26€ HT)
Afin de lire cet article, merci de bien vouloir vous identifier si vous êtes abonné, ou de procéder à son achat en ligne.

Un lien vous permettant d’accéder à votre article vous sera adressé par mail, une fois l'achat effectué.
Acheter cet article
Abonnez–vous pour accéder à la totalité du Site
Accès illimité au Site La Synthèse on line : tous les articles, tous les graphiques, tous les tableaux de statistiques économiques et financières, et toutes nos bases de données qui sont exclusives.

Découvrez nos différentes offres et accédez, en tant qu'abonné, à nos informations exclusives, aux analyses et commentaires de professionnels, ainsi qu’à leurs prévisions pour les mois à venir.
Je m'abonne
Micro-éco
Articles similaires
Ghosn-Nissan-Renault : du prétexte aux enjeux...Carlos Ghosn, le bilan : beaucoup de positif, et...Renault ouvre sa première usine en Chine...Nissan a vendu 5,4 millions de véhicules en 2015,...L’Alliance RENAULT-NISSAN : contrôle ou influence...Renault maintient son plan électrique malgré la...Signature de l’accord social chez RenaultRenault vise un résultat opérationnel positif...Renault signe un accord pour une usine en...Renault va produire 1,7 million de véhicules en...Renault lancera sa voiture à 5 000 euros fin...Renault-Nissan veut doubler ses synergies...Renault confie la production de batteries haut de...Renault à Tanger : une stratégie à long terme