Se connecterS'abonner en ligne

Total Sunpower et Etrion lancent la plus grande centrale solaire au monde de type « marchand »

Référence de l'article : MSE2901
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Cathy BRUN,

Total Sunpower et Etrion (OMX : ETX) s’associent pour la construction et l’exploitation en propre d’une centrale solaire marchande de 70 mwc au Chili, avec un financement de l’agence américaine overseas private investment corporation.

Ce projet, baptisé Salvador, correspond à la construction de la plus grande centrale solaire au monde de type « marchand », c’est-à-dire vendant l’électricité produite sur le marché spot.

Le Projet Salvador consistera en une centrale photovoltaïque de 70 mégawatts-crête[1] (« MWc ») implantée dans la région d’Atacama au Chili. En vertu de l’accord d'achat conclu pour ce projet, Etrion[2], Total et Solventus Energías Renovables (« Solventus ») en seront propriétaires respectivement à 70 %, 20 % et 10 %. Le coût total du projet, qui s’élève à environ 200 millions de dollars, sera financé à hauteur de 70 %, sans droit de recours, par Overseas Private Investment Corporation (« OPIC »). Le solde (30 %) sera financé par Etrion, Total et Solventus, au prorata de leur participation respective.

Le Projet Salvador sera réalisé par la filiale de Total, SunPower Corporation (« SunPower ») (NASDAQ : SPWR), un des leaders américains de l’énergie solaire. Le Projet Salvador donnera également lieu à un contrat forfaitaire d’opération et de maintenance à long terme passé avec SunPower.

« Le Projet Salvador représente une étape majeure dans l’exploitation des capacités de l’énergie solaire dans le monde. Ce projet marchand confirme que le solaire devient compétitif par rapport aux sources d’énergie conventionnelles », souligne Philippe Boisseau, Directeur général de la branche Marketing & Services et Énergies nouvelles et membre du Comité exécutif de Total. « Le solaire est un investissement très attractif au Chili compte tenu du volume de rayonnement solaire reçu chaque jour dans la région. Si l’on y ajoute le prix élevé de l’électricité, la forte demande d’énergie et les faibles coûts de construction au Chili, le solaire peut rivaliser avec les sources conventionnelles de production d’électricité dans ce pays, et ce sans subvention publique. En tant que leader mondial de l’industrie solaire, nous sommes fiers de lancer aux côtés de nos partenaires le plus grand projet solaire marchand au monde et heureux d’accompagner le Chili dans la diversification de son mix énergétique. Nous entendons continuer à développer nos activités solaires dans le pays. »

Contexte de non subventions pour les autres modes de production

Marco A. Northland, CEO d’Etrion, commente : « Il s’agit là d’une fantastique opportunité pour Etrion de travailler aux côtés de Total, SunPower et Solventus au Chili. Le Projet Salvador va prouver que le solaire constitue une source d’énergie viable et durable dans ce pays, compte tenu de l’intensité de l’ensoleillement et du prix élevé de l’électricité. Il contribue à diversifier notre portefeuille en termes de répartition géographique et de types de contrats, ce qui démontre notre compétitivité par rapport aux sources classiques d’électricité dans un environnement non subventionné et établit clairement une plate-forme de croissance qui offrira à Etrion la possibilité d’annoncer des dividendes à l’avenir. »

En sa qualité de valeur d’investissement, le Chili offre aux grandes institutions financières des opportunités intéressantes de financement de projets sans droit de recours. Le Projet Salvador sera financé à 70% par l’OPIC sous la forme d’un prêt en dollars sans droit de recours, accordé pour une durée de 19,5 ans. Le prêt a été approuvé par le Conseil d’administration d’OPIC le 19 septembre 2013, la signature des contrats financiers étant prévue pour le quatrième trimestre de cette année.

Le Projet Salvador

La société dans laquelle Etrion, Total et Solventus détiendront leurs participations respectives possède les concessions, droits fonciers et autorisations nécessaires à la construction et à l’exploitation en propre du Projet Salvador. Il s’agira au départ d’une centrale marchande, l’électricité produite étant vendue sur le marché spot et fournie au réseau électrique SIC (Sistema Interconectado Central), avec la possibilité de signature d’accords d'achat d'électricité (« AAE ») à l’avenir. La centrale solaire sera construite sur un site de 133 hectares, le terrain étant loué auprès de l’État chilien en vertu d’une concession à long terme. Le projet sera raccordé au réseau de transport d’électricité via des infrastructures détenues par Codelco (Corporación Nacional del Cobre de Chile).

Les travaux de construction du Projet Salvador devraient démarrer au quatrième trimestre 2013, pour une mise en service prévue au premier trimestre 2015 au plus tard. SunPower installera son système de Power Blocks Oasis™, une solution totalement intégrée employant ses propres panneaux solaires à haut rendement et trackers monoaxiaux.

Une fois opérationnel, le Projet Salvador devrait produire environ 200 gigawatts-heures d’électricité d’origine solaire par an, soit suffisamment pour desservir quelque 60 000 habitants au Chili.

(Rédigé le 26 septembre 2013, d’après le communiqué du Projet Salvador)


[1] Un mégawatt-crête (MWc) = 1 million de watts-crête. Le watt-crête est l’unité mesurant la puissance des panneaux photovoltaïques, correspondant à la production de 1 watt d’électricité dans des conditions normales pour 1000 watts d’intensité lumineuse par mètre carré à une température ambiante de 25°C.
 
[2] Etrion Corporation est un producteur indépendant qui possède et exploite des sources d’énergie renouvelable. La société compte actuellement des centrales solaires photovoltaïques terrestres d’une capacité totale d’environ 60 MWc en Italie. Etrion explore également des opportunités au Chili afin de compléter son activité existante en développant des projets solaires marchands ou débouchant sur des accords d'achat d'électricité (AAE) à long terme. La société est cotée à la Bourse de Toronto au Canada et au NASDAQ OMX de Stockholm en Suède. Le principal actionnaire d’Etrion est la famille Lundin, qui détient 24,5 % du capital directement et par le biais de diverses fiducies. Pour plus d’information : www.etrion.com
Micro-éco