Se connecterS'abonner en ligne

EDF attend un geste de l'Etat pour réduire sa dette

Référence de l'article : MSE1514
Envoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
EDF espère un geste des pouvoirs publics en matière de financement des énergies renouvelables mais risque de devoir aussi limiter ses investissements et céder des actifs pour contenir sa dette, estiment certains analystes. L'électricien public discute avec l'Etat pour trouver avant la fin de l'année un moyen d'alléger le poids dans ses comptes de la contribution au service public de l'électricité (CSPE), une taxe facturée à ses clients pour financer le développement des renouvelables en France...

780 mots
Achetez cet article pour le lire en entier
1,62€ TTC
(soit 1,59€ HT)
Afin de lire cet article, merci de bien vouloir vous identifier si vous êtes abonné, ou de procéder à son achat en ligne.

Un lien vous permettant d’accéder à votre article vous sera adressé par mail, une fois l'achat effectué.
Acheter cet article
Abonnez–vous pour accéder à la totalité du Site
Accès illimité au Site La Synthèse on line : tous les articles, tous les graphiques, tous les tableaux de statistiques économiques et financières, et toutes nos bases de données qui sont exclusives.

Découvrez nos différentes offres et accédez, en tant qu'abonné, à nos informations exclusives, aux analyses et commentaires de professionnels, ainsi qu’à leurs prévisions pour les mois à venir.
Je m'abonne
Micro-éco
Articles similaires
EDF : le gouvernement invente la facturation...EDF et le chinois CGNPC : superbe contrat de 2...Investissements et dividende sous tension chez...EDF va annoncer 1 milliard d'économies...L'Etat va rembourser environ 4,9 mds à EDF...EDF et Areva signent un accord avec le chinois...Henri Proglio quitte VeoliaFrance : la production d’électricité ne peut...