Se connecterS'abonner en ligne

Artprice grimpe dans l’anticipation d’une étude financière favorable

Référence de l'article : MSA2274
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook

L'action Artprice continuait d'être recherchée le 11 avril 2013 au matin et signait la plus forte hausse du SBF 120 à la Bourse de Paris, sur fond d'intérêt d'investisseurs asiatiques, à une semaine d'une étude financière très attendue sur le Groupe spécialisé dans la cotation du marché de l'art sur Internet.

Une étude très attendue par les actionnaires

A 11h20, le titre grimpe de 5,7% à 26,3 euros, dans des volumes représentant déjà 1,4 fois ceux réalisés en moyenne sur l'ensemble d'une séance au cours des trois derniers mois, après avoir bondi de 11% mercredi. Le SBF 120 progresse de 0,7% au même instant.

« Ce sont surtout les particuliers qui s'intéressent à cette valeur, et leur intérêt va grandissant avant la publication de l'étude de Bryan Garnier (...) Certains estiment même que des éléments de l'étude auraient pu déjà fuiter », commente un vendeur actions à Paris.

Le Groupe avait indiqué fin mars qu'à la suite de nombreuses demandes d'actionnaires et/ou de gérants de fonds, l'analyse et le rapport de Bryan Garnier & Co seraient disponibles le 18 avril.

L’Asie draine l’art

De son côté Artprice, qui a confirmé la publication de l'étude de Bryan Garnier le 18 avril prochain, a fait état de l'intérêt d'investisseurs en Asie, où le Groupe réalise plus de la moitié de son chiffre d'affaires et vise une activité supérieure à 70% à l'horizon 2015. « Nous avons reçu de nombreuses demandes d'investisseurs asiatiques que nous avons renvoyées vers des sociétés de Bourse en France », a déclaré à Reuters Thierry Ehrmann, Président fondateur d'Artprice.

Ce dernier a également évoqué un engouement autour de la Chine et plusieurs nouvelles récentes sur le sujet comme l'arrivée de Christie's, qui vient d'obtenir une licence pour une activité indépendante dans le pays, quelques mois après que Sotheby's ait annoncé la création d'une coentreprise dans l'Empire du Milieu.

Artprice est valorisé 168 millions d'euros en Bourse, mais la valeur est extrêmement volatile, avec un coefficient bêta de 1,81.

 
DR avec Reuters

(Mis en ligne le Vendredi 12 Avril 2013)

Micro-éco