Se connecterS'abonner en ligne

Arcelor-Mittal veut fermer les deux hauts-fourneaux de Florange

Référence de l'article : MS 1094
Envoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
Le Premier Ministre français, Jean-Marc Ayrault, a déclaré le 27 septembre 2012 au soir qu'il ne pouvait pas garantir le maintien des deux hauts-fourneaux de Florange, en Moselle, menacés de fermeture par ArcelorMittal, mais il a réaffirmé la détermination du gouvernement à trouver un repreneur industriel. Le Ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, avait annoncé auparavant aux salariés du site que le gouvernement était entré « en conflit » avec le sidérurgiste indien, qui refuse de redémarrer ces deux hauts fourneaux. L'enjeu est de convaincre le Président du groupe, Lakshmi Mittal, d'accepter la reprise de la phase à chaud de Florange ...

927 mots.
Achetez cet article pour le lire en entier
1,62€ TTC
(soit 1,59€ HT)
Afin de lire cet article, merci de bien vouloir vous identifier si vous êtes abonné, ou de procéder à son achat en ligne.

Un lien vous permettant d’accéder à votre article vous sera adressé par mail, une fois l'achat effectué.
Acheter cet article
Abonnez–vous pour accéder à la totalité du Site
Accès illimité au Site La Synthèse on line : tous les articles, tous les graphiques, tous les tableaux de statistiques économiques et financières, et toutes nos bases de données qui sont exclusives.

Je m'abonne
Micro-éco
Articles similaires
Mittal : Montebourg s’enflammeLe russe Severstal s’intéresserait à FlorangeConfirmation de la fermeture des hauts fourneaux...