Se connecterS'abonner en ligne

Quel profil ont les acquéreurs immobiliers depuis janvier 2014 en France ?

Référence de l'article : MI3688
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Immoprêt, Courtier en crédits immobiliers (3 Juin 2014),

Comme tous les mois, Immoprêt, 3ème réseau français de courtier en crédit immobilier, revient sur le profil des acquéreurs par région et des familles qu’il a accompagnées depuis janvier 2014…

 
Les familles accompagnées par Immoprêt
Familles accompagnées par Immoprêt
 201420132012
Familles accompagnées9 69118 66213 064
Age moyen31 ans31 ans34 ans
Montant moyen du prêt150 575 €148 312 €144 690 €
Montant moyen de l’acquisition
(frais inclus)
151 162 €144 815 €137 749 €
Apport moyen28 452 €26 032 €24 200 €
Revenu moyen2 302 €2 318 €2 214 €
Durée du prêt244 mois244 mois245 mois
 
 

Pour une durée de prêt restée relativement stable entre 2012 et 2014, soit environ 244 mois, les familles accompagnées par Immoprêt, dont le revenu moyen sur 3 ans se situe autour de 2 278 €, ont bénéficié d’un montant moyen de prêt sur ces trois années d’environ 147 859 €.

Les montants moyens de prêt entre 2012 et 2014 ont augmenté de 4,07%,passant de 144 690 € en 2012 à 150 575 € au début de l’année 2014. L’apport moyen a aussi augmenté de 17,57% durant ces 3 années, passant de 24 200 € en 2012 à 28 452 € en 2014.

On constate aussi une hausse du montant moyen d’acquisition (9,74%), qui est passé de 137 749 € en 2012 à 151 162 € en 2014. Nous remarquons qu'il y a de plus en plus d'apport, ce qui se traduit également par un montant moyen de l'acquisition supérieur au montant emprunté (les acquéreurs achètent plus cher qu'ils n'empruntent).

On constate que l’apport moyen est en hausse de plus de 4 000 € alors que l’on sait que la crise plonge de plus en plus les familles dans des difficultés financières et que les taux d’emprunt sont historiquement bas. Mais cet apport en hausse s’explique simplement par des projets d’acquisition mieux préparés.

Le montant de l'acquisition est supérieur au montant emprunté, ce qui se traduit par un nombre croissant de familles qui achètent avec un apport
 
Les primo-accédants accompagnés par Immoprêt

Primo-accédants accompagnés par Immoprêt
 201420132012
Familles accompagnées6 87613 9228 431
Age moyen32 ans32 ans32 ans
Montant moyen du prêt142 806 €143 139 €138 097 €
Montant moyen de l’acquisition141 615 €136 641 €129 389 €
Apport moyen24 215 €22 420 €20 598 €
Revenu moyen2 047 €2 055 €1 980 €
Durée du prêt256 mois257 mois258 mois
 

 
Entre 2012 et 2014, le profil du primo-accédant est resté le même : âgé de 32 ans, il dispose d’un revenu moyen de 2 027 €.

Pour cette population, le montant moyen du prêt a augmenté de 3,65% de 2012 à 2013, passant de 138 097 € à 143 139 €, pour baisser ensuite de 0,23% en 2014 à 142 806 €. La durée du prêt reste stable durant les trois années : 257 mois, soit 21 ans et 5 mois.

Le montant moyen de l’acquisition a connu une augmentation constante de plus de 10 000 €, passant de 129 389 € à 141 615 €. L’apport moyen a également augmenté entre 2012 et 2014, d’environ 4 000 €.
 
Le profil des acquéreurs par région depuis janvier 2014

Région Nord :
- L’acquéreur a 31 ans, 1 enfant
- Emprunt : 135 357 €
avec un apport de 19 843 €
- Durée du prêt : 251 mois
- Revenu moyen mensuel (net) : 2 201 €
Région Sud :
- L’acquéreur a 37 ans, 1 enfant
- Emprunt : 176 928 €
avec un apport de 46 652 €
- Durée du prêt : 240 mois
- Revenu moyen mensuel (net) : 2 464 €
Région Ouest :
- L’acquéreur a 35 ans, 1 enfant
- Emprunt : 154 178 €
avec un apport de 31 859 €
- Durée du prêt : 234 mois
- Revenu moyen mensuel (net) : 2 288 €
Région Est :
- L’acquéreur a 31 ans, 1 enfant
- Emprunt : 156 020 €
avec un apport de 24 911 €
- Durée du prêt : 247 mois
- Revenu moyen mensuel (net) : 2 362 €
Région Ile-de-France :
- L’acquéreur a 40 ans, 1 enfant
- Emprunt : 261 974 €
avec un apport de 75 378 €
- Durée du prêt : 220 mois
- Revenu moyen mensuel (net) : 3 542 €
 

 
Depuis janvier 2014, le montant des emprunts s’échelonne entre 135 357 € en région Nord et 261 974 € en Ile-de-France, ce qui est proportionnel aux prix des biens dans chaque région. L’emprunt et l’apport sont plus élevés en Ile-de-France que dans les autres régions.

L’acquéreur est plus âgé en Ile-de-France et dans la région sud, régions où les projets se font plus tard. On remarque d'ailleurs que ce sont les deux régions dans lesquelles le prix d'achat est le plus élevé et l'apport le plus important.

(Mis en ligne le 3 juin 2014)

Articles similaires
Les prix de l'immobilier parisien entraînent...France : les squatteurs ont davantage de droits...Logements sociaux : ce ne sont pas les plus...IFI : voici le palmarès des dernières mauvaises...Comment les Banques portent le marché de...Le mal logement régresse, mais la distance au...Immobilier : les 3 facteurs qui pourraient causer...Les Français épargnent un peu moins pour...Analysis of the global construction industryTaxe sur les logements vacants ET surtaxe sur les...L'immobilier est-il victime d'un...Encadrement des loyers : ça ne pouvait pas...Immobilier : l'envolée des prix à Paris, et...Quand le bâtiment va, tout va : est-ce encore...Pourquoi le logement locatif n’attire-t-il plus...Immobilier : de gros écarts de prix entre les...Evolution du patrimoine des Français : deux...Prix et permis immobiliers : quel sera...Mal logement : un état des lieux peu reluisantPrésidentielle : 2 grands absents, le logement et...Immobilier : des volumes record, et des prix...Le logement est devenu, en France, le plus grand...Immobilier : vers une bulle, dans certaines...Le permis de louer : l'archétype de la...Immobilier 2017: quelle hausse des prix attendre...Faut-il taxer les loyers fictifs des...Le bilan désastreux de la Loi ALURImmobilier: le fabuleux destin des garanties de...Immobilier : les "Fonds travaux"...50 ans d'histoire de ruée vers la pierreEn moyenne, sans immobilier, faible...Immobilier : pourquoi la hausse des prix...Immobilier : pourquoi la hausse des prix...Le gouvernement pousse volontairement les prix de...Immobilier : pourquoi les prix vont continuer à...Crise immobilière US: le marché nettoie tout seul...Statistiques du mal logement: la vérité des...Est-il vraiment rentable d'investir dans...Immobilier de bureaux: Paris bulle-t-il ?Le logement freine la mobilité et favorise le...Les palpitantes aventures des chambres de bonne...Immobilier: pourquoi les prix vont remonter en...Corée du Sud, le pays où il est possible de louer...Faut-il craindre une hausse des taux immobiliers...26 100 prêts immobiliers renégociés en 2014 en...Le marché de l'immobilier en 2015Immobilier : l'ancien contre le neufLe point sur le marché immobilier français au...Immobilier : à qui profite la chute des taux ?Immobilier : la métropolisation des prixPrincipales tendances immobilières dans le MondeBaromètre des taux de crédit immobilier de juin...