Se connecterS'abonner en ligne

Baromètre des taux de crédit immobilier de juin 2014

Référence de l'article : MI3689
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Immoprêt, Courtier en crédits immobiliers (3 Juin 2014),

Comme tous les mois, Immoprêt, 3ème réseau français de courtier en crédit immobilier, diffuse son baromètre des taux* pour le mois en cours :

Baromètre des taux juin 2014 
  10 ans15 ans20 ans25 ans30 ans
 Région Nord2,2%2,5%2,9%3,1%3,8%
 Région Est2,2%2,5%2,8%3,1%3,7%
 Région Ouest2,1%2,5%2,8%3,0%3,6%
 Région Sud2,2%2,5%2,9%3,2%3,7%
 Région Ile de France2,3%2,6%2,8%3,1%3,7%
 FRANCE2,2%2,52%2,84%3,1%3,7%
Baromètre des taux mai 2014 
 10 ans15 ans20 ans25 ans30 ans 
Région Nord2,2%2,5%2,9%3,1%3,7% 
Région Est2,2%2,5%2,9%3,2%3,7% 
Région Ouest2,2%2,5%2,8%3,0%3,7% 
Région Sud2,2%2,5%2,9%3,2%3,7% 
Région Ile-de-France2,3%2,6%2,8%3,2%3,7% 
FRANCE2,22%2,52%2,86%3,14%3,7% 
             
* meilleur taux obtenu par Immoprêt auprès des banques, par durée et par région.
 
Ulrich Maurel, fondateur d’Immoprêt, explique : « Nous constatons depuis le début de l’année 2014 une relative stabilité des taux, avec quelques modifications à la marge. On peut donc rappeler que ces taux restent à un niveau bas, entre 2,2% pour un emprunt sur 10 ans et 3,8% pour un emprunt sur 30 ans souscrit en juin 2014. Evidemment, il est toujours temps de penser à la renégociation pour les propriétaires ne l’ayant toujours pas fait. Avant l’été, on va assister désormais à un statu quo jusqu’à la rentrée".
 
Depuis 3 mois : des taux stables ou en baisse
 
Si l’on observe les taux de crédit depuis le mois d’avril 2014 région par région, on constate qu’ils ont connu deux tendances : la stabilisation à l’identique ou une légère baisse de 0,1%. A noter cependant le taux du crédit immobilier dans la région Nord qui est passé de 3,7% à 3,8% de mai à juin 2014 pour un emprunt sur 30 ans. Ainsi, quelle que soit la région, les taux restent toujours intéressants et assez similaires.
 
Avec ces taux bas et des prix dans l’immobilier relativement attractifs, la conjoncture est donc idéale pour acheter son bien immobilier. Ulrich Maurel précise : « Contrairement aux idées reçues, l’apport n'est pas indispensable. Nous avons déjà financé plusieurs clients dans ces conditions depuis le début de l'année 2014. Mais alors les banques regardent le saut de charge (différence entre la situation en location et comme propriétaire) et/ou la tenue des comptes. Attention : suite à la pression des autorités financières de Bruxelles, dont les experts misent sur un effondrement du marché immobilier français, les banques resserrent leur critère de risque, en particulier sur les financements sans apport... Ces mêmes experts qui, ne connaissant de la France que Paris, sont quelque peu déconnectés de l'ensemble du marché français... ».

(Mis en ligne le 6 Juin 2014)
Articles similaires
Les prix de l'immobilier parisien entraînent...France : les squatteurs ont davantage de droits...Logements sociaux : ce ne sont pas les plus...IFI : voici le palmarès des dernières mauvaises...Comment les Banques portent le marché de...Le mal logement régresse, mais la distance au...Immobilier : les 3 facteurs qui pourraient causer...Les Français épargnent un peu moins pour...Analysis of the global construction industryTaxe sur les logements vacants ET surtaxe sur les...L'immobilier est-il victime d'un...Encadrement des loyers : ça ne pouvait pas...Immobilier : l'envolée des prix à Paris, et...Quand le bâtiment va, tout va : est-ce encore...Pourquoi le logement locatif n’attire-t-il plus...Immobilier : de gros écarts de prix entre les...Evolution du patrimoine des Français : deux...Prix et permis immobiliers : quel sera...Mal logement : un état des lieux peu reluisantPrésidentielle : 2 grands absents, le logement et...Immobilier : des volumes record, et des prix...Le logement est devenu, en France, le plus grand...Immobilier : vers une bulle, dans certaines...Le permis de louer : l'archétype de la...Immobilier 2017: quelle hausse des prix attendre...Faut-il taxer les loyers fictifs des...Le bilan désastreux de la Loi ALURImmobilier: le fabuleux destin des garanties de...Immobilier : les "Fonds travaux"...50 ans d'histoire de ruée vers la pierreEn moyenne, sans immobilier, faible...Immobilier : pourquoi la hausse des prix...Immobilier : pourquoi la hausse des prix...Le gouvernement pousse volontairement les prix de...Immobilier : pourquoi les prix vont continuer à...Crise immobilière US: le marché nettoie tout seul...Statistiques du mal logement: la vérité des...Est-il vraiment rentable d'investir dans...Immobilier de bureaux: Paris bulle-t-il ?Le logement freine la mobilité et favorise le...Les palpitantes aventures des chambres de bonne...Immobilier: pourquoi les prix vont remonter en...Corée du Sud, le pays où il est possible de louer...Faut-il craindre une hausse des taux immobiliers...26 100 prêts immobiliers renégociés en 2014 en...Le marché de l'immobilier en 2015Immobilier : l'ancien contre le neufLe point sur le marché immobilier français au...Immobilier : à qui profite la chute des taux ?Immobilier : la métropolisation des prixPrincipales tendances immobilières dans le MondeQuel profil ont les acquéreurs immobiliers depuis...