Se connecterS'abonner en ligne

"Moyennator" : Le Monde fait son beurre sur la nullité des élèves en maths

Référence de l'article : MG6183
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Christine CELERIER,Professeur de Lettres,(19 Juin 2017)

On ne présente plus Les Décodeurs : créée en 2014, cette rubrique du Monde a pour objet de « vérifier les informations données sur des thématiques variées », rappelle Wikipédia. Il semble, toutefois, qu’ils s’éloignent parfois de leur vocation première, par exemple, en ce moment, en abritant dans leurs colonnes un inattendu « moyennator ».

Malgré son nom assez impressionnant, cette application est, en réalité, présentée comme un simple « simulateur de notes ». Et « simple » n’est pas une manière de parler. Car, en fait de « simulateur de notes », on est au degré zéro de la technologie informatique.

Vous pensiez qu’en soumettant vos brouillons à ce logiciel magique, vous obtiendriez, après que celui-ci en aurait estimé la valeur, votre moyenne probable à l’examen ? Vous avez vraisemblablement trop lu Harry Potter.
 
Les Décodeurs ont beau prétendre que « le “moyennator” estime les notes de bac », c’est bien à vous qu’il revient, en fait, d’apprécier la qualité de vos copies. Vous êtes seulement invité à « [remplir leur] calculatrice avec vos estimations pour obtenir votre note finale au bac ». Nouveau mensonge (ce qui est assez cocasse pour des journalistes qui prétendent traquer les « fake news » répandues dans la presse) : le « moyennator » ne vous donnera pas « votre note finale au bac », mais la moyenne que vous obtiendrez si toutes vos prévisions sont justes. Et il s’en faut encore, puisque, par un reste d’honnêteté, Les Décodeurs préviennent : « Par souci de simplicité, nous n’avons pas ajouté les options facultatives».

En somme, le « moyennator », dans lequel vous aviez placé toutes vos espérances de savoir si vous alliez devoir bûcher pour le rattrapage ou si vous pourriez passer dix jours à faire la sieste, les doigts de pieds en éventail, vous épargne seulement la peine de calculer la moyenne que vous pensez possible d’obtenir en vous fiant à vos impressions à l’issue des épreuves, sans tenir compte des options facultatives… Voilà un outil révolutionnaire, et qui va véritablement transformer l’existence des candidats au bac !

Un exemple ingénieux est fourni en ligne

C’est que, plaident ses inventeurs, « avec la répartition des coefficients par matière, il est parfois difficile de s’y retrouver ». Autant le reconnaître franchement : de nombreux candidats au sésame qui permet d’accéder à l’enseignement supérieur sont, désormais, sans doute bien incapables de calculer ladite moyenne.

Peut-être, tout de même, certains y seraient-ils parvenus dans l’exemple ingénieusement choisi par Le Monde pour vanter leur « moyennator » :

français écrit : 10/20
français oral : 10/20
philosophie : 10/20
épreuve de spécialité : 10/20
histoire-géographie : 10/20
LV1 : 10/20
LV2 : 10/20
mathématiques : 10/20
spé. : 10/20
sciences économiques et sociales : 10/20
sciences : 10/20
TPE : 10/20
EPS : 10/20

Total : (roulements de tambour) 10/20 !

 ____________________________________________________________________________
Article reproduit en licence CC BY NC SA avec l'autorisation de l'éditeur :
http://www.bvoltaire.fr/moyennator-monde-beurre-nullite-eleves-maths/?mc_cid=e8a0526fd0&mc_eid=e4617e9091
 
(Mis en ligne le 19 Juin  2017)
Articles similaires
Les "surconfiants" : ces incompétents...Stratégie : faut-il se spécialiser ou bien se...Classement des sociétés françaises les plus...Voici 2 301 entreprises françaises au résultat...Il est impossible de gérer un conflit...Il faut apprendre à dire "NON"..., ou...Bilan 2018 des OPA / OPR : 24 opérations visées...Les nouvelles stratégies logistiques du...Comment un duopole mondial des fermetures éclairs...La kakistocratie ou la promotion des...Le brainstorming, cela ne marche pas !Pour lancer avec succès une innovation, vaut...Un problème doit-il être résolu ou reformulé...Jomini, le « devin de Napoléon » : l'homme...Les pièges cachés des stratégies fondées sur le...Essor des plate-formes : bientôt, la fin de...Le nombre de "métiers" diminue: les...Stratégie d'entreprise : inclure...Pour améliorer le processus de prise de...Il faut savoir "rater" une négociation:...Quelques sociétés françaises qui brillent, dans..."Osons la paix économique"OPA et OPE en 2017 : 33 opérations sur 41 ont...5 critères à respecter pour qu'une bonne...Avantages et inconvénients des différentes formes...Les MOOC font-ils vraiment pschitt ? Ou est-ce...Innovations de rupture : ne vous laissez pas...Stratégie d'entreprise: les enseignements du...Performance = Monde x ( QE + CX+ IA)Uber : un business model simplet, qui mènera...Pourquoi apprendre à expliquer son travail de...La productivité est-elle vouée à la...Savoir pour agir, ou bien agir pour savoir : le...M&A : évolution mondiale à fin 2016, et française...Dans certains cas, le protectionnisme...Le mirage de l’intégration verticaleOffres publiques (OPA, OPE, etc) : les...Le vrai stratège est avant tout... un politiqueComment éviter le piège du benchmarking classique...Comment améliorer le suivi du respect intégral...Sauriez-vous résister, vous, au jeu stratégique...Comprendre les gains de productivité :...Certains indicateurs de performance peuvent...Etre intelligent et prendre des décisions...Enseignement supérieur : la France en-dessous de...Management : la solution se trouve parfois dans...Le numérique va-t-il vraiment détruire 47% des...Les salariés passent un mois par an à surfer au...L'Italie et l’Espagne sont devenues...Attention aux fables stratégiques: le cas des...Comment Socrate et Xenophon ont inventé le...Cette 6ème force répudiée par Michael Porter