Se connecterS'abonner en ligne

Un QI élevé sera très loin de vous garantir le succès

Référence de l'article : ME5984
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Alain GOETZMANN,Président,Delta Inter Management (24 Mars 17)


 
Très longtemps on a cru que l’intelligence était le secret de la réussite. Plus votre quotient intellectuel était élevé, plus votre succès apparaissait assuré. Avec le temps, cette croyance s’est avérée totalement erronée.

Bien au contraire, de nombreuses études ont démontré que beaucoup d’autres qualités pouvaient conduire au succès tandis que la seule intelligence ne permettait pas à certains de s’extraire d’une situation médiocre. Car le corollaire de l’intelligence est que souvent, plusieurs traits de caractères les freinent dans leur chemin vers la réussite.

D’abord, ils ont tendance à trop analyser. Or, la sur-analyse paralyse. Plus vous êtes intelligent, plus vous avez tendance à préparer méticuleusement vos actions et à analyser soigneusement leurs conséquences. Ils ont aussi tendance à reposer exclusivement sur leurs capacités intellectuelles et ne travaillent pas ou très peu leur sujet. « Je m’en sortirai toujours » disent-ils. Résultat : ils ne s’améliorent pas et ratent des opportunités.

EGO ET INTELLIGENCE

Ils ont également souvent un égo démesuré. C’est un vrai problème pour eux car l’efficacité d’un homme est toujours le résultat de l’intelligence moins l’ego. Quand l’ego est plus élevé que l’intelligence, le résultat est donc négatif.

Ils ont tendance à privilégier la théorie à la pratique. Or, selon la vieille formule d’Einstein, la théorie c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne, alors que la pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Et il vaut toujours mieux que ça fonctionne.

Ils sont aussi souvent résistants au changement car ils aiment conserver les schémas dans lesquels ils se sentent le plus brillant.
Comme ils évitent les erreurs, ils n’apprennent rien de leurs échecs éventuels et se complaisent dans la droite ligne de ce qu’ils savent faire.

APPRENDRE À SE FOCALISER

Certains considèrent également souvent que tout leur est dû et perdent le goût de l’effort nécessaire à obtenir quelque chose.
Ils ont aussi tendance à poursuivre de nombreux objectifs en même temps. La complexité ne leur fait pas peur mais du coup, ils ne savent pas se focaliser sur un objectif précis. Leur curiosité, mal maîtrisée, les fait s’intéresser naturellement à tout ce qui brille.

Ils manquent enfin souvent d’intelligence émotionnelle ou sociale. Par nature rationnels et d’un esprit plutôt logico-mathématique, l’empathie leur fait parfois défaut. Les autres ne les intéressent que comme courroie de transmission et non pour eux-mêmes, pour ce qu’ils sont, pour ce qu’ils font.

Voilà les raisons qui font qu’un Quotient Intellectuel élevé n’est pas une garantie de réussite. Bien sûr, reconnaissons-le, être intelligent est un énorme avantage. Encore faut-il, lorsqu’on a la chance de l’être, y associer d’autres qualités pour que cet avantage devienne un facteur de réussite et de succès.

La capacité à décider, l’écoute des autres, la modestie, la souplesse intellectuelle, la décontraction, la concentration sur l’objectif, l’empathie et le rapport aux autres, sont des qualités indissociables de l’intelligence pour celui qui veut réussir tant dans ses activités personnelles que professionnelles.

Être d’une intelligence supérieure devrait donc encourager ceux qui en sont dotés à travailler profondément sur soi pour en faire un atout imparable.

______________________________________________
Article reproduit avec l'autorisation de l'éditeur :
https://www.contrepoints.org/2017/03/22/284707-qi-eleve-nest-panacee-succes
 
(Mis en ligne le 24 Mars 2017)