Se connecterS'abonner en ligne

Les banques italiennes face à la montée des créances douteuses

Référence de l'article : MB2307
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Elie DARWISH et Cédric THELLIER,Direction de la Recherche,Natixis

Si les initiatives de la BCE ont permis de réduire les problèmes de liquidité (VLTRO) et d’apaiser les tensions sur les marchés de dette souveraine (annonce du programme OMT), le risque macroéconomique pèse toujours sur le système bancaire italien. En effet, la dégradation de l’économie réelle joue déjà négativement sur les conditions de crédit, à la fois du côté de l’offre et de la demande, et nourrit la montée des prêts non performants, qui devraient encore croître de 50 à 60 milliards d’euros supplémentaires d’ici à fin 2014 selon nos estimations, pour atteindre 180 Mds EUR. Plus globalement, l’ensemble des créances douteuses pourraient totaliser 340 mds EUR à cet horizon, soit 20% du portefeuille de prêts, contre 228 mds à fin septembre 2012 (12,8%). En conséquence, la Banque d’Italie vient d’inviter les établissements transalpins à accroître leur ratio de couverture.

Dans ce contexte, nous procédons à des stress-tests sur six des principales banques italiennes :

  • dans le scénario central - hypothèses d’augmentation de 7 points des créances douteuses et de 2 points du ratio de couverture d’ici fin 2014, il apparaît que ces établissements n’auraient pas besoin d’être recapitalisés pour respecter les exigences réglementaires (ratio Core Tier 1 de 9%) ;
  • dans un scénario risque – hausse de 15 points des créances douteuses et de 8 points du taux de couverture, ce besoin serait de l’ordre de 14,3 Mds EUR au total.

Finalement, les banques italiennes apparaissent relativement résistantes face à la montée des créances douteuses attendue sur les deux prochaines années. Cependant, elles demeurent très réticentes à distribuer du crédit au secteur privé, compromettant ainsi encore davantage une éventuelle reprise de la croissance au cours de 2013.

Pour lire la suite de l'étude, merci de cliquer sur le lien ci-dessous.

(Mis en ligne le Vendredi 12 Avril 2013)

Articles similaires
La restructuration de la Deutsche Bank : qui leur...Une nouvelle analyse de la Grande Dépression des...Eric Lombard à la CDC: c'est bon pour les...Les différents modes d'évaluation d’un...Risque de choc sur l'assurance-vie ?La Deutsche Bank tousse, la finance mondiale...Wall Street / City : la logique guerrièreCarton rouge à cinq grandes banques américainesLehman Brothers : les véritables dessous d’une...La finance va subir inéluctablement une cure...Et si les Banques arrêtaient de spéculer pour se...La bombe à retardement des Fusions-AcquisitionsOther people’s money : mais que font donc les...Comprendre les mécanismes du Shadow BankingOui, la cohabitation est possible entre banques...Le credit crunch toujours présent en zone euroRéglementation Bancaire: la lettre et l’espritAIG et GE Capital, premiers groupes non-bancaires...RBS chute après l'annonce surprise du départ...L'Etat britannique hésite sur la méthode de...Bankia s’effondre en Bourse à l’occasion de...UBP acquiert la banque privée internationale de...Les banques suisses craignent de très lourdes...La Société Générale planifie 1,45 milliard...CASA sort du rouge après sa perte historique de...BNP PARIBAS rassure sur la maîtrise de ses...Le DG de la filiale russe de la Société Générale...Axa vend un portefeuille assurance-vie aux USA...Grèce : NBG et Eurobank s’effondrent en bourse...CDC : seconde perte depuis 2008Réouverture des banques chypriotes, après douze...Pour Moody's, la perspective des banques...HSBC: résultat imposable de 15,8 milliards...UBS : Déception sur l’activité banque privéeLe parlement irlandais liquide Anglo Irish Bank !Conséquences positives et négatives du report de...Scandale du Libor : tentatives de négociations...Validation de l'Ecofin sur la taxation des...Too Big To Fail : le moment est venu de réguler...Les cessions bancaires continuent en EgypteHSBC paie une amende d’1,92 milliard de dollars...La Société Générale vend sa filiale égyptienne...Les Haircuts : le nouvel outil de politique...La réforme bancaire renforcera les pouvoirs de...Un nouveau modèle de Contrepartie Centrale pour...Shadow Banking, Securities Lending et Repo : les...HSBC discute de la cession de sa part dans Ping...Calculs de l’Euribor et du Libor : malversations...HSBC : de procès en procèsUBS remanie la direction de sa banque...Quatrième plan de départs pour GroupamaAffaire du Libor manipulé : Barclays poursuivie...