Se connecterS'abonner en ligne

Libye: 1,2 million de barils par jour en moins au 17 février, par rapport à l'ère Kadhafi

Référence de l'article : MP4362
Envoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Aymeric de VILLARET,(17 Février 2015)
Le chaos Libyen. Oui, la Libye est membre de l’OPEP et produisait avant la chute de Mouammar Khadafi 1,4 Mb/j. En janvier 2015, elle était à moins de 400 kb/j, et la compagnie nationale libyenne vient d’annoncer qu’elle serait peut être obligée d’arrêter toute production si la situation se dégradait encore plus...
Achetez cet article pour le lire en entier
3,32€ TTC
(soit 3,25€ HT)
Afin de lire cet article, merci de bien vouloir vous identifier si vous êtes abonné, ou de procéder à son achat en ligne.

Un lien vous permettant d’accéder à votre article vous sera adressé par mail, une fois l'achat effectué.
Acheter cet article
Abonnez–vous pour accéder à la totalité du Site
Accès illimité au Site La Synthèse on line : tous les articles, tous les graphiques, tous les tableaux de statistiques économiques et financières, et toutes nos bases de données qui sont exclusives.

Découvrez nos différentes offres et accédez, en tant qu'abonné, à nos informations exclusives, aux analyses et commentaires de professionnels, ainsi qu’à leurs prévisions pour les mois à venir.
Je m'abonne
Articles similaires
Les USA font tout pour que le prix du pétrole...Et si les taxes sur les importations de l'UE...Il s'échange 35 barils virtuels pour un...La facture pétrolière mondiale franchit sa...La fin du pétrole, ce n'est pas pour demain...An in depth analysis of the global Oil and Gas...Hors risques géopolitiques, la rechute du prix du...Qui est le nouveau Secrétaire d'Etat...Ne plus dépendre des hydrocarbures des Monarchies...L'Allemagne s'arrime de plus en plus au...Une hausse du prix du pétrole est-elle crédible...Nouveau président pour Petrobras, dont la dette...Pays pétroliers : une reconversion nécessairePetroChina: bénéfice net au plus bas depuis 16...L'ex-patron de Chesapeake décède au...L'Arabie confirme sa stratégie et son...Pourquoi les USA font délibérément chuter le prix...Chevron : première perte depuis 2002Ce que dit l’effondrement des cours du pétrole de...Quelques aspects très positifs de la baisse du...Pétrole : très peu d'acteurs sont viables...Pétrole: la baisse de la production américaine...Prix futur du baril : à la recherche du nombre...Pétrole: et si l'Arabie finissait par gagner...La production de pétrole américaine baisse, celle...Pourquoi la baisse du pétrole fait pschittt pour...Oil and gas Groups : a two-speed marketCours du baril : un problème d'offre ou de...Levée prochaine de l’embargo sur l’Iran… Faut-il...Pétrole : non, décidément, la pénurie n’est pas...Le prix du pétrole va rechuterLa demande de pétrole repartOPEP 5 juin : une réunion pour rien?Pétrole et Gaz : la guerre des prix n'est...L'Arabie Saoudite veut freiner la production...Baril au plus haut depuis Janvier: la stratégie...Huile et gaz de schiste : une révolution durable...OPA dans le secteur pétrolier : à qui le tour ?Le pétrole aurait-il perdu sa dimension...Baisse des forages aux USA, mais hausse en...Essence et gazole: l'Etat ne perd rien...Et si la demande de pétrole repartait?Baril de Brent à 60 $ : une position d’attenteRussie : conséquences de la chute des prix des...Rebond du baril : les USA vont-ils remplacer...Arabie Saoudite: on ne change pas de chef en...Résultats 4ème T 2014 : Pétrolières intégrées,...Production pétrolière: on est loin du peak...Les yeux rivés sur les résultats des Majors...USA : rigs en baisse, la hausse de production...Le Baril WTI en dessous de 47 dollars: les...Importateurs de carburants: comment couvrir votre...