Se connecterS'abonner en ligne

Nième recul de l'Indice FAO des prix des produits alimentaires en décembre 2015

Référence de l'article : MC5077
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par le Département des Statistiques de la FAO,(7 Janvier 2016)

Une offre abondante et une croissance économique au ralenti poussent les cours à la baisse pour la 4ème année consécutive.

Les cours des principales denrées alimentaires ont fléchi pour la quatrième année consécutive en 2015, s'établissant en moyenne à 19,1 pour cent de leurs niveaux de l'année précédente à mesure que la contraction de l’économie mondiale faisait enregistrer des baisses marquées des métaux aux marchés de l'énergie.
 
L'indice FAO des prix alimentaires avoisinait les 164,1 points en 2015, clôturant l'année à 154,1 points au mois de décembre.
 
En décembre, l'Indice a encore régressé d'1 pour cent par rapport à sa valeur révisée de novembre,  la baisse des prix de la viande, des produits laitiers et des céréales ayant largement annulé les gains du sucre et des huiles végétales.
 
« Une offre abondante dans un contexte de demande mondiale frileuse et la revalorisation du dollar sont les principales raisons de la faiblesse générale qui a dominé les prix alimentaires en 2015 », a indiqué Abdolreza Abbassian, économiste en chef à la FAO.
 
L'Indice FAO des prix des produits alimentaires est un indice pondéré qui mesure la variation mensuelle de cinq catégories principales de denrées sur les marchés internationaux: principales céréales, huiles végétales, produits laitiers, viande et sucre. 

Relâchement des prix du maïs, progression de ceux du sucre

L'Indice FAO des prix des céréales était en repli de 1,3 pour cent en décembre par rapport à novembre, compte tenu de l'intensification de la concurrence à l'exportation chez les producteurs de maïs et des prévisions d'abondantes disponibilités de blé sur les marchés mondiaux après la levée des droits d'exportation par l'Argentine. Le sous-index qui comprend le riz a perdu 15,4 pour cent en moyenne en 2015 par rapport à l'année précédente.




L'Indice FAO des prix des produits laitiers a reculé d'1,0 pour cent en décembre. Pour l'ensemble de l'année, il était inférieur de 28,5 pour cent à son niveau moyen en 2014, accusant la plus forte baisse de tous les produits alimentaires.
 
L'Indice FAO des prix de la viande de décembre a fléchi de 2,2 pour cent du fait d'une hausse de la production de porc en Europe et d'une demande réduite de bœuf importé aux États-Unis. Sur l'ensemble de l’année, la viande était en moyenne moins chère de 15,1 pour cent par rapport à 2014.

L'Indice FAO des prix des huiles végétales a augmenté de 2,1 pour cent en décembre sous l'effet des incertitudes régnant sur la récolte de soja au Brésil, mais était inférieur de 19 pour cent à l'année précédente pour l'ensemble de 2015.

L'Indice FAO des prix du sucre a progressé de 0,6 pour cent en décembre, mais était en moyenne inférieur de 21 pour cent en 2015 à l'année précédente.
 
 
(Extrait du communiqué de la FAO du 7 janvier 2016)

 
Articles similaires
Selon la FAO, la production mondiale de céréales...Production mondiale de céréales en hausse en...Les productions mondiales des principales...Les coffres-forts qui conservent les graines de...Le production de céréales pourrait dépasser les...La guerre des prix agricoles fait rage, de la...Les récoltes mondiales de blé et de riz vers de...Perspectives de production de céréales ...Vanille : le prix atteint maintenant 220 dollars...Le café robusta monte, le cacao baisse et le...L’indice des prix alimentaires de la FAO arrête...De l’agriculteur au consommateur : la guerre des...Equateur: l’année 2016 sera difficile pour le...Risques élevés d'une flambée des prix...L'Indice FAO des prix alimentaires affiche...L’OCDE et la FAO anticipent une hausse de la...Pourquoi les prix de l'alimentaire vont...Production mondiale et stocks mondiaux de...Les prix agricoles tombés à leurs plus bas...Blé : après le record de production de 2014, quid...Classement Mondial 2013 des Pays Producteurs de...Des conditions favorables stimulent la production...Comment le caféier fabrique la caféine : tout...Maïs : Classement Mondial 2012 des Pays...Blé : Classement Mondial des Pays producteurs et...Ukraine : palladium et maïs constituent les...Comment nourrir la Planète avec moins...Produits agricoles : TOP 20 mondial de la...Hausse de 6,5% de la production céréalière à 2,5...Le Japon annule son appel d'offres pour du...L’envolée des grains, maïs compris : Round IILe Brésil fait volontairement flamber le prix du...Le marché du café déséquilibré par l’AsieTour du monde du marché de la BananeDécollage imminent sur le blé, le riz et quelques...Classement Mondial 2010 des Pays producteurs de...Côte d’Ivoire : la filière cacao menacée par...Russie : soit puiser dans ses stocks, soit...Cours du blé : second grand départ de 2012...Et si les prix actuels du blé étaient faux ?La Thaïlande accumule les stocks de riz en...La France, premier producteur mondial de sucre de...Classement Mondial des Pays producteurs de Pommes...Tour du monde du marché de la pomme de terreClassement Mondial des Pays producteurs de ThéLe thé : de l’Asie à la Grande-Bretagne en...Protégez-vous contre l'inflation des...L’orge : du bétail à la bièreTour du monde du marché des fèves de cacaoL’Union européenne en tête de la production, mais...Tour du monde des Pays producteurs de café« Mais qu’ils mangent de la brioche… »