Se connecterS'abonner en ligne

Fiche Pays : le Tadjikistan

Référence de l'article : MPT2937
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
Fiche Pays : le Tadjikistan

Le Tadjikistan, ou Pays des Tadjiks, est l’un des pays dont l’altitude moyenne est la plus élevée : plus de 3 000 mètres en moyenne pour la province autonome du Haut-Badakhchan qui représente plus de 40% de la superficie du pays (143 000 km2). Cette province représente l’essentiel de ce que l’on appelle le Pamir , ou « Toit du monde », qui déborde sur l’extrême ouest de la Chine, l’extrême nord-est de l’Afghanistan, et le sud du Kirghizistan. Le point culminant du Pamir (7 495 mètres) a changé plusieurs fois de nom : en effet, il s’agit de l’ancien Pic Staline, puis de l’ancien Pic du Communisme, qui était  le point culminant également de l’ancienne URSS. Aujourd’hui, ce sommet s’appelle Pic Ismael Samani, du nom de celui qui est considéré comme le Père de la Patrie, ayant fondé l’empire des Samani-des au 9ème siècle, après en avoir terminé avec la domination arabe et re-créé le premier Etat persan indépendant, qui participera grandement à la diffusion de la culture tadjik dans un empire qui s’étendra à son apogée, au milieu du Xème siècle,  sur plus de 2 millions de km2.Pour en savoir plus sur la culture tadjik, ses origines persannes et indo-européennes, et non pas turques ou arabes, prière de cliquer sur le lien ci-dessous :

http://vouloir.hautetfort.com/archive/2011/08/25/tadjikistan.html

Ce petit Etat de 143 000 km2 était à la fois le plus petit et le plus pauvre des Etats de l’Asie centrale du temps de l’URSS, qui ne lui avait assigné que deux productions : le coton et ... l’aluminium, presque tout le reste (sauf dans le domaine agricole)  devant être importé.  Pourquoi l’aluminium, alors qu’il n’y a pas de bauxite ou d’alumine ni dans le pays, ni à proximité ? Car produire ce métal consomme énormément d’énergie et que la production d’hydro-électricité dans une telle région aussi montagneuse, et nantie de nombreux fleuves, rivières et lacs, fut facile  à concevoir, mais plus difficile à réaliser.

Résultat : aujourd’hui, le Tadjikistan détient, en pourcentage, le plus fort ratio au monde d’énergie hydro-électrique : 98% du total produit, même si cette production d’hydroélectricité ne suffit pas à rendre le Pays autosuffisant et qu’il doive encore actuellement  importer des kwh de chez ses voisins. Par contre, il arrive, encore aujourd’hui, à produire davantage d’aluminium que la France par exemple : 360 000 tonnes contre 350 000 tonnes. Mais ceci ne peut suffire bien sûr à l’équilibre de sa balance commerciale qui enregistre un déficit de 2,3 milliards de USD, soit … 35 % du PIB !

Pour en savoir plus sur ce Pays, dont la capitale  Douchanbé (ce qui signifie "deuxième jour" en persan, car le Lundi, le deuxième jour de la semaine, était jour de marché) s’est appelée, de 1929 à 1961, du nom, vraiment pas persan, de Stalinabad, merci de cliquer sur le lien ci-dessous.

(Rédigé le 11 octobre 2013)
Document mis en Annexe :