Se connecterS'abonner en ligne

Egypte, Libye, Syrie… Oui le pétrole est une matière première géopolitique !

Référence de l'article : MPS2858
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Aymeric de VILLARET,Expert des Marchés Pétroliers,

Alors que cette semaine aura été très mouvementée au niveau de la Syrie avec tout d’abord une forte tension lundi avant la convocation par le président Barack Obama du Congrès américain pour autoriser des frappes américaines, puis ce même lundi, le soir une baisse de cette tension suite à la proposition russe du démantèlement des armes chimiques syriennes, force est de constater que l’été 2013 aura montré au monde que le pétrole est et demeure une matière première géopolitique.

Ainsi alors que le cours du Brent évoluait fin juin dans la zone des 100$/baril, coup sur coup les tensions au Moyen Orient se sont accélérées avec :

  1. Le renversement de Mohamed Morsi début juillet
  2. de fortes perturbations de production et d’export en Libye (voir notre point conjoncturel fin août)
  3. les menaces de frappe aérienne de la part des Etats-Unis suite à l‘attaque chimique du 21 août
  4. la proposition russe le 9 septembre de démantèlement des armes chimiques syriennes ; proposition acceptée le 10 septembre par la Syrie, entraînant du fait du report du vote américain, des frappes repoussées à une date inconnue voire annulées.
  5. Les déclarations de Bachar al-Assad le 12 septembre d’associer son accord au plan russe à l’arrêt du soutien américain aux rebelles poussant de nouveau légèrement le brut à la hausse…

Pour lire la suite de cette étude, merci de cliquer sur le lien ci-dessous.

(Rédigé le 13 Septembre 2013)

Document mis en Annexe :