Se connecterS'abonner en ligne

L’exception suédoise

Référence de l'article : MPS1672
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
L’exception suédoise
écrit par Nathalie DEZEURE & Elise CACHIN,Natixis

Au sein de l’Union européenne, la Suède se révèle être une exception, à plus d’un titre : solidité des finances publiques, résistance de l’activité.

L’évolution de la structure de la croissance au cours des dernières années, avec un renforcement du poids de la demande intérieure, explique les performances suédoises et devrait permettre au PIB de progresser à un rythme modeste mais solide en 2013-2014, surperformant la moyenne européenne.

La Suède bénéficie d’atouts incontestables – solide situation financière des agents, structure productive favorable, importance de la R&D, action de l’Etat – qui lui permettront vraisemblablement de résister au contexte international morose au cours des toutes prochaines années.

Pour lire la suite de l'étude, merci de cliquer sur le document ci-dessous.

(Mis en ligne le Vendredi 21 Décembre 2012)