Se connecterS'abonner en ligne

Russie : bientôt indépendante en base de lancement spatiale

Référence de l'article : MPR3374
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
(écrit le 25 février 2014)

Les fusées russes de nouvelle génération à destination d'autres planètes partiront d'une station située en Extrême-Orient, dont la construction est une tâche prioritaire du gouvernement, écrit mardi 25 Février le quotidien Rossiïskaïa Gazeta.

"Vostotchny sera donc le nouveau cosmodrome russe, mais aussi un facteur de croissance pour tout l'Orient russe, un nouveau souffle pour les régions d’Extrême-Orient. Il ne réglera pas uniquement le problème de l'indépendance spatiale de la Russie : la ville actuellement en construction est appelée à devenir une ville de l'intelligence spatiale", a déclaré hier le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine. Il a visité le site du futur port spatial et a souligné que cet endroit était stratégique. Selon le vice-premier ministre, le nombre d'ouvriers participant au chantier doit être triplé pour passer à 15 000 personnes. A l'heure actuelle, un peu plus de 5 000 personnes travaillent à Vostotchny. Dmitri Rogozine a souligné qu'aucun retard dans les délais n'était acceptable.

Baïkonour augmente ses exigences envers Moscou après que certains problèmes environnementaux sont survenus. Qui plus est, le cosmodrome a perdu de sa sacralité : par le passé il s'agissait d'un site fermé entouré de légendes, d'où commençait la conquête mondiale de l'espace. Il était très prisé de travailler à Baïkonour. Aujourd'hui les spécialistes russes travaillent principalement par relèves.

Les sites les plus pratiques pour les lancements de missiles se situent au plus près de l'équateur : Baïkonour en avait les caractéristiques à l'époque de l'URSS. En Russie il s'agit d'un site localisé près d'Ouglegorsk, région de l'Amour, où la construction du nouveau cosmodrome baptisé Vostotchny a commencé mi-2012. Il assurera à la Russie une indépendance spatiale sur l'ensemble du spectre des tâches à remplir – des programmes scientifiques et socioéconomiques aux programmes habités. C'est ici que se déroule la construction d'un nouveau complexe technique plus moderne que Baïkonour. Sans oublier d'autres avantages.

Au cours des lancements depuis Baïkonour, les étages usagés contenant des résidus de combustible tombaient dans l'Altaï, causant un préjudice considérable à l'environnement de l'un des endroits les plus propres de Russie. Pour les lancements depuis Vostotchny, les éléments détachables des fusées porteuses chuteront dans des régions peu peuplées ou en eaux neutres. D'autant que le cosmodrome se situera près des axes ferroviaires et automobiles développés, ainsi que des aérodromes.

Deux plateformes de lancement sont en cours de construction à Vostotchny pour les fusées de classe Soyouz et un complexe de lancement pour les fusées de classe Angara. Le site de lancement pour la fusée porteuse Soyouz 2 est prévu pour lancer les Soyouz 2.1a, Soyouz 2.1b et Soyouz 2.1v. avec des vaisseaux spatiaux et de transport de fret. Les équipements du complexe permettront au moins 10 lancements par an.

Le complexe de lancement Angara est destiné au lancement des fusées porteuses légères Angara 1.2, moyenne Angara 3 et lourdes Angara 5. A la première étape seront installés les dispositifs pour le lancement des fusées Angara avec des vaisseaux spatiaux, à la deuxième étape – avec des satellites, des propulseurs oxhydriques et des vaisseaux habités. Dmitri Rogozine a insisté : "Le Soyouz 2 doit décoller à partir de Vostotchny d'ici fin 2015 et nous ne voulons entendre aucune excuse. Fin du deuxième trimestre de cette année Angara décollera de Plessetsk. Nous disposons de fusées, désormais nous avons besoin de bases de lancement".

Article écrit et publié à l’origine sur le Site RIA NOVOSTI, traduit en français, mis en ligne à l'origine sur le Site Contrepoints, et reproduit ici avec l’autorisation de l’éditeur :

http://fr.ria.ru/presse_russe/20140225/200581521.html

(Rédigé le 25 Février 2014)

Articles similaires
Haut Karabagh : la mèche lente qu'a allumé...Missiles russes lancés depuis la Caspienne:...Boris Nemtsov, l’autre visage de la RussieRussie - Ukraine : les enjeux du gaz pour...Gaz de schiste et possibilités d’un lobby...Économie russe: le revers de la médailleRussie: étude économique approfondieIndustrie russe : les miettes de la puissanceLe DG de la filiale russe de la Société Générale...Russie: premier bilan de l’adhésion à l’OMCTechnip signe deux accords en Russie avec RostecRenault va produire 1,7 million de véhicules en...Russie : leadership incontesté dans...Russie : soit puiser dans ses stocks, soit...Le russe Severstal s’intéresserait à FlorangeRosneft devient le leader mondial de la...L’industrie automobile russe ne connaît pas la...Russie-Chine : le point sur les échanges et les...Yakoutie : le cratère de Popigaï deviendra-t-il...PSA va céder sa filiale Gefco au russe RZDLa Sibérie fait naître tous les fantasmes...Sommet APEC 2012 sur l’ île Rousski : Moscou...Russie : le Danois APM aborde le marché du...Fiche Pays : la RussieLa Russie évoque un sommet du G20 sur...Russie : un vaste programme de modernisation pour...La Russie fait partie des pays ayant le plus...Lukoil : 150 milliards de dollars...Vladimir Poutine rencontre le chef de la...Gazprom : des profits record de 45 milliards de...Coopération renforcée pour Areva et RosatomL’adhésion à l’OMC déchire la RussieRussie : 156 ème pays à rejoindre l’OMCLa Russie inquiétante à moyen termeRussie : Mikhail Fridman démissionne du numéro 3...Russie : chute inexpliquée d’un Sukhoï à...Russie et Chine investissent ensemble dans un...