Se connecterS'abonner en ligne

Royaume-Uni : déficit commercial de 162 milliards d’euros, un nouveau record historique

Référence de l'article : MPR5136
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
(11 Février 2016)

Le Royaume-Uni a enregistré en 2015 son pire déficit commercial jamais enregistré, à 125 milliards de livres, avec notamment une baisse de ses exportations vers l'Union européenne, a annoncé mardi l'Office des statistiques nationales (ONS).

 Ce déficit, équivalent à 162 milliards d'euros au taux de change actuel, a augmenté de 1,5% par rapport à celui de 2014. 
 
Les exportations ont reculé de 2,8%, à 285,6 milliards de livres, soit plus vite que les importations qui se repliées de 1,5% à 410,7 milliards de livres.
 
L'ONS a précisé que les exportations avaient notamment diminué à destination des autres pays de l'Union européenne (UE), qui constituent en tant que tel le premier partenaire commercial du pays. Les Britanniques ont notamment engrangé moins de recettes de leurs ventes de produits pétroliers issus des champs de la mer du Nord, en raison de la chute des cours du brut. Les importations en provenance de l'UE ont aussi diminué, et certains secteurs, comme l'automobile, ont même vu une hausse des livraisons à destination du Royaume-Uni. Le déficit commercial vis-à-vis des pays hors UE s'est en revanche légèrement réduit, grâce notamment à une hausse des exportations de produits chimiques et à une baisse des importations de pétrole. A l'inverse de la balance commerciale, la balance des services a enregistré un excédent record de 90,3 milliards de livres (117 milliards d'euros), grâce à une nette hausse des exportations des services financiers, un point fort du Royaume-Uni. Au final, le déficit de la balance des biens et services du pays a augmenté de 0,9%, à 34,7 milliards de livres (45 milliards d'euros).

Pour l'année 2016, les exportateurs britanniques pourraient toutefois bénéficier d'un affaiblissement de la valeur de la livre sterling, qui a atteint lundi son plus bas niveau face à l'euro depuis janvier 2015, après être tombée en janvier à son plus bas niveau en près de sept ans face au dollar. 
 
"Cet affaiblissement de la livre est une bonne nouvelle pour les exportateurs britanniques, mais les perspectives de plus en plus inquiétantes de l'économie mondiale ne le sont pas", a toutefois prévenu Howard Archer, économiste chez IHS. "Les inquiétudes se sont concentrées jusqu'à présent sur la Chine et les marchés émergents mais il y a aussi de plus en plus de soucis à propos de la croissance dans les pays développés, sur fond de turbulences dans les marchés financiers", a-t-il averti. 

(CB avec l'AFP)
 
(Mis en ligne le 11 Février 2016)

Articles similaires
Les causes véritables du décrochage britannique...Le Brexit, un an après: un séisme politique qui...Londres : d'après Trevor Phillips, les...Royaume-Uni : 1707 - 2017Le 23 avril 1972, c'était le referendum sur...Le Royaume-Uni n'a plus les moyens...Royaume-Uni : le calme avant la tempêteLe Royaume-Uni va tomber dans une grave...Qui est vraiment Theresa MAY, le nouveau premier...Cameron: la défaite en chantant !Theresa MAY bien mieux que Michael GOVE comme...Qui est vraiment Boris Johnson, le...Brexit: ce qui va se passer maintenant....Le mauvais mélodrame insignifiant du BrexitBrexit: que vaut-il mieux, pour l'Union...Brexit: les Britanniques posent les bonnes...300 chefs d’entreprise britanniques se prononcent...Brexit: quelles différences entre Conservateurs...Sadiq Khan devient maire de LondresLes USA menacent le Royaume-Uni en cas de Brexit...Royaume-Uni : déficit annuel 2015 le pire depuis...Mini accord fiscal: Facebook accepte de payer un...D’abord, le FT, puis, le LSE, et maintenant le...Brexit-Cameron, tout penaud, va tenter de...Brexit : discussions animées entre Cameron et...Quels sont les vrais résultats et conséquences...David Cameron : le choix risqué du référendumL’économie britannique : le modèle précaireRoyaume-Uni: les limites du dopageRoyaume-Uni : tous les chiffres sont au rouge...Royaume-Uni: la situation est plus GRAVE que...Royaume-Uni : voit-on les signes d’une vraie...L'Etat britannique hésite sur la méthode de...Les travaillistes promettent une discipline...La diplomatie et l'économie au menu de la...L'économie britannique échappe à une...La Grande-Bretagne dégradée par Fitch : bientôt...La BoE maintient son taux directeur et le montant...Fiche Pays : le Royaume-UniRoyaume Uni : la production manufacturière a...Changement de Gouverneur à la Banque...Démissions en cascade pour BarclaysRetour de la récession en Grande-Bretagne