Se connecterS'abonner en ligne

La BoE maintient son taux directeur et le montant de ses QE

Référence de l'article : MPG2222
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook

La Banque d'Angleterre (BoE) a annoncé le 4 avril 2013 le maintien de son taux directeur à 0,5%, son plus bas niveau historique, et décidé de ne pas relever ses injections de liquidité sur les marchés, un statu quo qui était attendu.

La BOE a acheté l’équivalent de 26% du PIB britannique en actifs financiers

La BoE a racheté pour 375 milliards de livres (441 milliards d'euros) d'actifs sur les marchés entre mars 2009 et octobre 2012, l'équivalent de 26% du produit intérieur brut (PIB) britannique, une proportion bien supérieure aux rachats effectués par la Réserve fédérale américaine.

Le Ministre britannique des Finances, George Osborne, a annoncé en mars une inflexion des attributions de la Banque d'Angleterre (BoE) pour y inclure la possibilité du recours à des mesures non-conventionnelles de soutien à la croissance. Lors de la présentation de son projet de budget au Parlement, George Osborne a pourtant confirmé « la primauté de la stabilité des prix et de l'objectif d'inflation dans le cadre de la politique monétaire de la Grande-Bretagne ».

Quelques économistes seulement prévoyaient que la BoE annonce ce 4 avril une augmentation de son programme d'assouplissement.

Inflation de 2,8% en Février

L'inflation est restée supérieure à l'objectif de 2% depuis le début de la crise financière, en raison notamment de mesures exceptionnelles, telles que la hausse de la TVA, mais la BoE cherche à éviter une hausse du chômage qui pourrait se produire si elle durcissait prématurément sa politique monétaire. En février, la hausse des prix a atteint 2,8%. Selon les estimations de la BoE, elle ne devrait pas revenir sous 2% avant début 2016.

L'économie britannique est confrontée à une stagnation qui dure depuis deux ans. Après une contraction de 0,3% au cours du dernier trimestre 2012 elle risque de renouer avec la récession pour la troisième fois en moins de cinq ans. Cette perspective s'est toutefois atténuée avec la publication le 4 avril de l'indice PMI dans le secteur services, qui a montré une croissance meilleure que prévue et qui laisse entrevoir un léger sursaut de l'économie au cours des trois premiers mois de cette année.

 
DR avec Reuters

(Mis en ligne le Vendredi 5 Avril 2013)


Articles similaires
Le Brexit, un an après: un séisme politique qui...Londres : d'après Trevor Phillips, les...Royaume-Uni : 1707 - 2017Le 23 avril 1972, c'était le referendum sur...Le Royaume-Uni n'a plus les moyens...Royaume-Uni : le calme avant la tempêteLe Royaume-Uni va tomber dans une grave...Qui est vraiment Theresa MAY, le nouveau premier...Cameron: la défaite en chantant !Theresa MAY bien mieux que Michael GOVE comme...Qui est vraiment Boris Johnson, le...Brexit: ce qui va se passer maintenant....Le mauvais mélodrame insignifiant du BrexitBrexit: que vaut-il mieux, pour l'Union...Brexit: les Britanniques posent les bonnes...300 chefs d’entreprise britanniques se prononcent...Brexit: quelles différences entre Conservateurs...Sadiq Khan devient maire de LondresLes USA menacent le Royaume-Uni en cas de Brexit...Royaume-Uni : déficit annuel 2015 le pire depuis...Mini accord fiscal: Facebook accepte de payer un...D’abord, le FT, puis, le LSE, et maintenant le...Brexit-Cameron, tout penaud, va tenter de...Royaume-Uni : déficit commercial de 162 milliards...Brexit : discussions animées entre Cameron et...Quels sont les vrais résultats et conséquences...David Cameron : le choix risqué du référendumL’économie britannique : le modèle précaireRoyaume-Uni: les limites du dopageRoyaume-Uni : tous les chiffres sont au rouge...Royaume-Uni: la situation est plus GRAVE que...Royaume-Uni : voit-on les signes d’une vraie...L'Etat britannique hésite sur la méthode de...Les travaillistes promettent une discipline...La diplomatie et l'économie au menu de la...L'économie britannique échappe à une...La Grande-Bretagne dégradée par Fitch : bientôt...Fiche Pays : le Royaume-UniRoyaume Uni : la production manufacturière a...Changement de Gouverneur à la Banque...Démissions en cascade pour BarclaysRetour de la récession en Grande-Bretagne