Se connecterS'abonner en ligne

Fiche Pays : Luxembourg

Référence de l'article : MPL3502
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
Fiche Pays : Luxembourg

La forme la plus ancienne du nom du Grand-Duché du Luxembourg est Lucilinburhuc, qui voudrait dire « petite forteresse » (des ruines d’un petit fort datant de la fin de l’empire romain). Puis, ce mot a évolué vers Lützelburg, signifiant « Petit bourg », puis vers Lützenburg, et enfin Lëtzebuerg aujourd’hui,  dans sa langue nationale s’entend.

En effet, il existe dans ce petit pays de 295 000 luxembourgeois, mais de 525 000 habitants, 3 langues officielles, le luxembourgeois, le français et l’allemand, dont, parmi ces trois, une langue nationale : le luxembourgeois, par laquelle les enfants commencent à la maternelle (Puis, apprentissage de l’allemand en première partie du primaire, puis du français, en deuxième partie du primaire. Si nos lecteurs français veulent s’enorgueillir à tout prix d’un zeste de prestige, alors qu’ils sachent que, malgré ce trilinguisme déterminé et bien organisé, le français reste encore aujourd’hui la seule langue pour la rédaction des Lois du Grand-Duché).

Géographiquement, ce Pays de 2 586 km2 (environ 25% du département français des Landes) est divisé en deux parties géologiques principales : l’Oesling au Nord, et le Gutland («  Bon Pays »), au Sud. Sa rivière la plus célèbre, l’Alzette, est célèbre davantage par le charme de son parcours sinueux et engorgé et verdoyant, ainsi que par la beauté des ponts qui l’enjambent, que par sa longueur : 70 kms sur le territoire luxembourgeois, 73 kms au total, car elle naît en France, pas loin deThil.

Au plan de de la population, le Luxembourg en Europe détient deux records solidement accrochés que seul lui-même pourrait dépasser : celui du pourcentage de la population de nationalité étrangère : 44%, et celui du nombre de travailleurs frontaliers rapporté à la population active du Pays : près de 150 000. Ceci entraîne ipso facto des statistiques économiques par habitant totalement faussées : par exemple, si on estime à 300 000 la population active du Pays, sur ses 525 000 habitants résidents, alors la population qui travaille au Luxembourg est augmentée de 50% par l’apport de ses travailleurs frontaliers, ce qui devrait faire multiplier les stats du style « PIB par habitant » par 2/3 pour retomber sur un chiffre comparable à la plupart des autres Pays au monde. Ceci n’est pas précisé pour diminuer le mérite de nos excellents amis Luxembourgeois : en effet, après la règle de trois susmentionnée, le Luxembourg rétrograde de la première place mondiale sur les 240 Pays recensés, à la ….deuxième place, derrière la remarquable Norvège (Certains seraient tentés de dire "à la troisième place", à cause du Qatar, mais la place de ce dernier est un cas vraiment particulier, tout indexée qu’elle est sur les prix mondiaux du gaz....).

Quant au plan économique et financier, si le Luxembourg est devenu le SEUL pays européen, avec Chypre, à être passé derrière la France pour ce qui est du ratio « Valeur ajoutée de l’industrie sur la Valeur ajoutée totale du pays », notons que, grâce à ses activités de services, et notamment de gestion collective (2ème Pays au monde derrière les USA, avec 3881 OPC opérationnels en Avril 2014), il est devenu l’une des grandes places financières au Monde. Seule ombre au tableau : il faudrait que cela reste une question d’expertise financière, et non, ni d’optimisation fiscale, ni d’évasion fiscale.

Or, la soif légitime des Pays de l’OCDE (elle existe peu ailleurs) de mettre un frein à l’aspiration des recettes budgétaires depuis les paradis fiscaux fleurissant de par le Monde, a bénéficié aux îles Vierges britanniques, a bénéficié à l’Irlande, a bénéficié à Singapour et à Hong Kong, n’a pas nui aux USA et à ses satellites préférés (Etat de Delaware, Nassau et Cayman), et n’a pas nui au UK et à ses satellites préférés (île de Man, îles anglo-normandes, et de nombreuses îles des Caraïbes). Par contre, elle a nui au Luxembourg et à la Suisse : d’accord pour lutter à fond contre l’optimisation fiscale et l’évasion fiscale, mais paradis anglo-américains ET asiatiques inclus ! Pourquoi deux poids, deux mesures ? Quelle gouvernance mondiale bizarre….

Pour en savoir plus sur ce Pays, qui est devenu, sur la pointe des pieds, le champion du monde de l’immigration choisie (ses 44% d’habitants de nationalité étrangère sont essentiellement Portugais (85 000), Français (33 000), Italiens, Allemands, et Belges),  merci de cliquer sur le lien ci-dessous.

(Rédigé le 11 avril 2014)