Se connecterS'abonner en ligne

L'accalmie sur les taux italiens ne durera pas

Référence de l'article : MPI2504
Envoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
L'accalmie sur les marchés qui a permis aux coûts d'emprunt de l'Italie de baisser ces derniers mois risque de ne pas durer car les problèmes fondamentaux de la zone euro n'ont pas été réglés, estime le financier George Soros, cité le 12 mai 2013 dans la presse. La fin de l'impasse politique qui avait suivi les élections de février,...

327 mots
Achetez cet article pour le lire en entier
3,33€ TTC
(soit 3,26€ HT)
Afin de lire cet article, merci de bien vouloir vous identifier si vous êtes abonné, ou de procéder à son achat en ligne.

Un lien vous permettant d’accéder à votre article vous sera adressé par mail, une fois l'achat effectué.
Acheter cet article
Abonnez–vous pour accéder à la totalité du Site
Accès illimité au Site La Synthèse on line : tous les articles, tous les graphiques, tous les tableaux de statistiques économiques et financières, et toutes nos bases de données qui sont exclusives.

Découvrez nos différentes offres et accédez, en tant qu'abonné, à nos informations exclusives, aux analyses et commentaires de professionnels, ainsi qu’à leurs prévisions pour les mois à venir.
Je m'abonne
Articles similaires
L’Italie en bref : l'état des lieux avant le...La France et l'Italie, qui n'ont pas su...Italie : premier rebond du PIB depuis 2011 !Le décrochage de l'ItalieMatteo Renzi et la relance à l'italienneLe Parquet a requis deux ans et demi de prison...Les banques italiennes face à la montée des...Le vote protestataire plonge l'Italie dans...Fiche Pays : l'ItalieFédéralisme fiscal : l’Italie à la croisée des...Eni veut accélérer la fourniture de gaz aux...Italie : le prochain domino ?