Se connecterS'abonner en ligne

Le déficit commercial français se creuse en janvier à 5,9 milliards€

Référence de l'article : MPF2040
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook

Le déficit commercial de la France s'est creusé en janvier 2013 à 5,862 milliards d'euros, en raison en particulier d'exportations aéronautiques et automobiles moins importantes qu'en décembre, selon les données CVS/CJO publiées le 7 mars par les Douanes. Le déficit de décembre a été révisé à la hausse, à 5,4 milliards d'euros, et le déficit pour l'ensemble de 2012 s'établit désormais à 67,5 milliards, après 74,0 en 2011.

Exportations en recul, dû aux livraisons d’Airbus et du secteur automobile

« Très fermes en décembre, les exportations reculent en ce début d'année, du fait notamment d'un repli des ventes de matériels de transport [aéronautique et automobile] », soulignent les Douanes. Les exportations sont ressorties à 36,7 milliards d'euros en janvier contre 37,6 milliards en décembre. Le glissement trimestriel s'élève à -1,9% à trois mois et +0,6% à 12 mois d'écart. Outre le recul, qualifié de ponctuel, des livraisons de l'industrie aéronautique et spatiale et la contraction des ventes automobiles, les Douanes relèvent que le reflux des exportations de produits pétroliers raffinés et de matériel de guerre s'accentue. « En revanche, le dynamisme des exportations agricoles et agroalimentaires ne se dément pas », ajoutent-elles, et les exportations de produits pharmaceutiques renouent avec la croissance.

Les ventes ont légèrement progressé vers l'Union européenne grâce à une poussée vers l'Allemagne dans l'aéronautique, qui fait plus que compenser un recul vers le Royaume-Uni, l'Espagne et l'Italie. Elles chutent vers l'Asie et l'Amérique où les livraisons d'Airbus sont moins importantes. Les ventes d'Airbus (18 appareils) ont représenté 1,560 milliard d'euros en janvier contre 2,201 milliards en décembre (26 appareils).

Les importations se sont inscrites à 42,6 milliards d'euros après 43,0 milliards un mois plus tôt. Le glissement trimestriel est de -1,9% à trois mois et de +0,6% à 12 mois. Le repli des importations industrielles par rapport au rebond de décembre reste limité et tient essentiellement au reflux des achats de produits de l'industrie automobile, expliquent les Douanes. Seuls les achats de téléphonie, d'équipements électriques, de navires et d'hydrocarbures naturels progressent nettement. Les importations depuis l'Union européenne diminuent malgré une légère hausse depuis l'Allemagne et une poussée depuis l'Irlande. La baisse est sensible depuis l'Amérique, l'Asie et l'Afrique, tandis que les achats énergétiques progressent auprès de la Russie (CEI) et du Proche et Moyen-Orient.

DR avec Reuters

(Mis en ligne le Vendredi 8 Mars 2013)

Articles similaires
Réforme des retraites : quelques vérités et...Une reprise, mais sans hausse des salaires :...Parmi les 732 secteurs de l'économie...L’ouragan Irma souligne l’incapacité de l’Etat...Loi Travail: quel sera son impact sur...Quels secteurs ont créé le plus d'emplois...Que faire des emplois aidés ?Portrait de Marianne avec un poignard dans le dosGouvernement Macron: comment seront répartis les...Pour la 13ème fois sur 18, le déficit budgétaire...Hulot et les neonicotinoïdes : 6 couacs pour le...Moralisation de la vie publique : et si on...Les trois vraies ruptures que doit créer Emmanuel...Quatre erreurs qui rendent la projection du FMI...Education nationale : Mélenchon rédige-t-il les...Mais au fait, Mélenchon, le grand défenseur des...Macron se retrouve maintenant face aux dures...Le tirage au sort à l'Université, ou le...Quatre bonnes raisons de ne pas désespérer de...Avec "les kwassa-kwassa amènent du...Une République "En Marche" affaiblie...Comment Macron va-t-il renforcer la compétitivité...Mali : Emmanuel Macron est-il un chef de guerre ?Le pari européen va-t-il permettre...Macron : et en plus, la baraka conjoncturelle !Education Nationale : le choix d’un Ministre...Dans quel état Emmanuel Macron va-t-il trouver la...L’ultime tentative de Hollande : redécouper les...Le prochain président devra réussir au moins ces...Le best of des phrases contradictoires de MacronLa Guyane: pour l'un, c'est une île,...Bilan sur 18 ans : quelle évolution des salaires...Qui aime l'Etat aime l'ENA: analyse du...Présidentielle : voici l'arborescence...Les 5 principaux candidats ne parlent presque...Que penser de l'expulsion par l'Etat...En dix ans, la France a perdu 320 000 emplois...François Hollande toujours aussi content de luiPrésidentielle : 11 candidats retenus, mais 61...Les multinationales françaises sont un atout...Les 30 mesures coûteuses et non financées du...Quel candidat a une vraie stratégie pour...Présidentielle : qui parraine qui ? Voici la...Pourquoi Macron est autant soutenu par BFM TV et...Le programme économique d’Emmanuel Macron 2017 =...La Présidentielle, c'est d'abord un...Déficit extérieur: des raisons objectives...Le point sur la pauvreté en France. Qui ? Où ? Et...Alain de Benoist : " Macron est un mutant...La France ne sait toujours pas employer ses...Le talentueux monsieur Macron....Dans quels grands secteurs seront créés des...