Se connecterS'abonner en ligne

La consommation surprend agréablement en France

Référence de l'article : MPF5270
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Véronique RICHES FLORES,Présidente,Riches Flores Research (2 Avril 2016)
 
 

Après les bons chiffres de production du mois de janvier, c’est une nouvelle bonne surprise que nous ont offert les statistiques de consommation des ménages pour le mois de février ce matin. Avec une hausse de 0,6 %, les dépenses réelles du mois de février sont robustes, en progression pour le troisième mois consécutif et en hausse de 1,8 % au cours des douze derniers mois. À supposer que les achats se stabilisent en mars, l’acquis de croissance pour le trimestre en cours serait de 1,7 %, la plus forte progression depuis 1999 !

 

 
 Il y a dans ces chiffres plusieurs sources de satisfaction.
1- La première concerne la résilience des comportements de dépenses aux attentats qui ont touché la France à la fin du mois de novembre, dont les effets n’ont été que transitoires, touchant davantage cependant les dépenses de services que celles de biens.
2- La deuxième est relative aux conséquences de ces bons chiffres sur la croissance du premier trimestre 2016 dont le résultat aura tout lieu de surprendre agréablement, avec une progression de la consommation susceptible d’atteindre 1 %, voire davantage, tandis que les données de production industrielle sont également plutôt bien orientées. En janvier la production industrielle a progressé de 1,3 % et février pourrait encore être un mois relativement solide à en juger par les perspectives de production de l’enquête INSEE de la période sous revue.


 
Les prévisions de l’INSEE pour le premier semestre qui, publiées il y peu étaient souvent apparues optimistes, pourraient ainsi de trouver validées, tout au moins pour le premier trimestre.
3- Ce constat est rassurant quant aux effets de la baisse des cours du pétrole sur l’activité dont on finissait par se demander où ils étaient passés. En l’absence d’inflation, l’amélioration graduelle des revenus des ménages a en effet permis de retrouver une croissance des gains de pouvoir d’achat de 2 % l’an à la fin de l’année dernière dont tout suggère qu’elle se soit, au minimum, maintenue en début d’année.
 
L’ensemble est sans conteste encourageant, s’étant notamment soldé par une amélioration graduelle du marché de l’emploi depuis le début de l’année, notamment par un regain de l’emploi intérimaire dont la reprise de l’automne dernier avait été brutalement interrompue par les attentats.

 
  (Mis en ligne le 2 Avril 2016)
Articles similaires
Pourquoi l'industrie n'arrive plus à...Les oubliées du Budget 2018 : les TPE et les PMEAPL, HLM : pourquoi cela tourne au vinaigre entre...Le Général Vincent Desportes réagit à la...Pompiers : quand un urgentiste CGT justifie leur...Curieux: l'étonnante progression des...C'est quoi, être riche, pour...L’honneur d’un préfet de la RépubliqueQue va donner le match « Macron » contre « La...Retour sur la démission "forcée" du...La méthode Mélenchon, ou la classique Révolution...Evolution des marges industrielles en France de...Quand la grève se transforme en outil...Réforme des retraites : quelques vérités et...Une reprise, mais sans hausse des salaires :...Parmi les 732 secteurs de l'économie...L’ouragan Irma souligne l’incapacité de l’Etat...Loi Travail: quel sera son impact sur...Quels secteurs ont créé le plus d'emplois...Que faire des emplois aidés ?Portrait de Marianne avec un poignard dans le dosGouvernement Macron: comment seront répartis les...Pour la 13ème fois sur 18, le déficit budgétaire...Hulot et les neonicotinoïdes : 6 couacs pour le...Moralisation de la vie publique : et si on...Les trois vraies ruptures que doit créer Emmanuel...Quatre erreurs qui rendent la projection du FMI...Education nationale : Mélenchon rédige-t-il les...Mais au fait, Mélenchon, le grand défenseur des...Macron se retrouve maintenant face aux dures...Le tirage au sort à l'Université, ou le...Quatre bonnes raisons de ne pas désespérer de...Avec "les kwassa-kwassa amènent du...Une République "En Marche" affaiblie...Comment Macron va-t-il renforcer la compétitivité...Mali : Emmanuel Macron est-il un chef de guerre ?Le pari européen va-t-il permettre...Macron : et en plus, la baraka conjoncturelle !Education Nationale : le choix d’un Ministre...Dans quel état Emmanuel Macron va-t-il trouver la...L’ultime tentative de Hollande : redécouper les...Le prochain président devra réussir au moins ces...Le best of des phrases contradictoires de MacronLa Guyane: pour l'un, c'est une île,...Bilan sur 18 ans : quelle évolution des salaires...Qui aime l'Etat aime l'ENA: analyse du...Présidentielle : voici l'arborescence...Les 5 principaux candidats ne parlent presque...Que penser de l'expulsion par l'Etat...En dix ans, la France a perdu 320 000 emplois...François Hollande toujours aussi content de luiPrésidentielle : 11 candidats retenus, mais 61...