Se connecterS'abonner en ligne

Gaz de schiste en France : l’histoire n’est pas finie… Prochaine étape le 11 octobre

Référence de l'article : MPF2889
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Aymeric de VILLARET,Expert des Marchés Pétroliers,

« Tant que je suis président, il n’y aura pas d’exploration de gaz de schiste… C’est quoi le gaz de schiste ? C’est un eldorado, là, qu’il suffirait de creuser ? »

Ainsi s’était terminée le 14 juillet par l’interview du président de la république François Hollande, une première quinzaine de juillet très mouvementée en France sur le front du gaz de schiste avec :

  1. la première semaine, le 2 juillet, le départ du gouvernement de la ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, Delphine Batho, après que celle-ci ait critiqué le budget de son ministère
  2. la deuxième semaine
  • le 9 juillet, la confirmation – voir notre lettre du mois de juillet reprenant justement une de ses phrases « qu’est ce qui interdit d’aller voir ? » par le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg de son point de vue favorable au gaz de schiste en France,
  • le recadrage, dès le lendemain 10 juillet, des propos de son ministre par le premier ministre Jean-Marc Ayrault,
  • le 12 juillet, la transmission par le Conseil d'Etat au Conseil constitutionnel d’une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) contestant la loi de juillet 2011 interdisant la fracturation hydraulique pour exploiter les gaz de schiste.
Pour lire la suite de cet article, merci de bien vouloir cliquer sur le lien ci-dessous.
(Rédigé le 26 Septembre 2013)
Document mis en Annexe :
Articles similaires
Une France fortement pénalisée par son...Dans une économie qui marche, qui crée de...Transferts sociaux excessifs et compétitivitéLa baisse du chômage sera forcément très faible...Le naufrage de la balance française des services...Vouloir appliquer le modèle scandinave en France...Déplacement de Macron en Corse : oui, mais....Revue des 4 secteurs économiques eu-pho-ri-ques...Notre-Dame des Landes : défaite de l’État ou...Modernisation sociale : mieux en qualité, moins...Comment les ménages ont modifié leur consommation...Baisse des dépenses de l'Etat: pourquoi la...France en 2018 : et si la croissance atteignait...L’étude choc : mais que font les députés En...Hausses de salaires : + 2,3% prévu en 2018Corse : à élections confuses, interprétations des...Flexisécurité française : de la montagne promise...France : où dégraisser un Etat devenu obèse ?12.000 millionnaires ont quitté la France en...Pourquoi l'industrie n'arrive plus à...Les oubliées du Budget 2018 : les TPE et les PMEAPL, HLM : pourquoi cela tourne au vinaigre entre...Le Général Vincent Desportes réagit à la...Pompiers : quand un urgentiste CGT justifie leur...Curieux: l'étonnante progression des...C'est quoi, être riche, pour...L’honneur d’un préfet de la RépubliqueQue va donner le match « Macron » contre « La...Retour sur la démission "forcée" du...La méthode Mélenchon, ou la classique Révolution...Evolution des marges industrielles en France de...Quand la grève se transforme en outil...Réforme des retraites : quelques vérités et...Une reprise, mais sans hausse des salaires :...Parmi les 732 secteurs de l'économie...L’ouragan Irma souligne l’incapacité de l’Etat...Loi Travail: quel sera son impact sur...Quels secteurs ont créé le plus d'emplois...Que faire des emplois aidés ?Portrait de Marianne avec un poignard dans le dosGouvernement Macron: comment seront répartis les...Pour la 13ème fois sur 18, le déficit budgétaire...Hulot et les neonicotinoïdes : 6 couacs pour le...Moralisation de la vie publique : et si on...Les trois vraies ruptures que doit créer Emmanuel...Quatre erreurs qui rendent la projection du FMI...Education nationale : Mélenchon rédige-t-il les...Mais au fait, Mélenchon, le grand défenseur des...Macron se retrouve maintenant face aux dures...Le tirage au sort à l'Université, ou le...Quatre bonnes raisons de ne pas désespérer de...Avec "les kwassa-kwassa amènent du...