Se connecterS'abonner en ligne

Économie française, ne négligeons pas les bonnes nouvelles

Référence de l'article : MPF3354
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Véronique RICHES-FLORES,Riches Flores Research

L’emploi rebondit, en même temps que la croissance et l’investissement. Si le pari d’une baisse du chômage avant la fin de l’année 2013 n’a pas été gagné par le gouvernement français, celui d’une reprise de l’emploi aurait pu l’être. Au quatrième trimestre, l’emploi salarié a, en effet, augmenté de 14 700 postes, ce qui constitue la première hausse après quasiment neuf trimestres consécutifs de contraction. Que ce chiffre reste modeste est un fait, les détails des créations de postes par secteur et leur comparaison avec les enquêtes auprès des entreprises sont toutefois plus encourageants, notamment à la lecture des données du PIB du quatrième trimestre.

+ 34 700 emplois de services au quatrième trimestre

Ce chiffre confirme la tendance à l’amélioration suggérée par le léger frémissement des créations de postes du troisième trimestre dans les services (5 600 emplois avaient alors été créés). Au cours de l’année écoulée, la croissance de l’emploi tertiaire repasse ainsi en territoire légèrement positif (0,1 %), après sept trimestres consécutifs de contraction et des rythmes annuels de destruction voisins de 90 000 début 2013. Comme c’est assez systématiquement le cas en période de reprise, les emplois intérimaires constituent l’essentiel des nouveaux postes. À 23 900, ces derniers sont toutefois de moindre importance dans le total des créations d’emplois qu’au troisième trimestre (90 %).

Peut-on prendre ces chiffres pour argent comptant ?

Les périodes de retournement conjoncturel sont propices à l’incertitude et aux doutes sur la juste interprétation des tendances observées. Il y a cependant plusieurs raisons pour lesquelles nous sommes tentés de voir dans ces données l’amorce d’une amélioration durable.

  • la première vient des informations rassurantes émanant des enquêtes auprès des chefs d’entreprises sur leurs perspectives d’emploi, dont le niveau s’est singulièrement amélioré au second semestre dans chacun des grands secteurs des activités de services,
  • la seconde vient des données réelles d’activité que retracent les premières estimations de la croissance du PIB du quatrième trimestre. Ces dernières témoignent simultanément d’un...

Pour lire la suite de cette analyse, merci de cliquer sur le lien ci-dessous.

(Rédigé le 14 Février 2014)
Document mis en Annexe :
Articles similaires
Les oubliées du Budget 2018 : les TPE et les PMEAPL, HLM : pourquoi cela tourne au vinaigre entre...Le Général Vincent Desportes réagit à la...Pompiers : quand un urgentiste CGT justifie leur...Curieux: l'étonnante progression des...C'est quoi, être riche, pour...L’honneur d’un préfet de la RépubliqueQue va donner le match « Macron » contre « La...Retour sur la démission "forcée" du...La méthode Mélenchon, ou la classique Révolution...Evolution des marges industrielles en France de...Quand la grève se transforme en outil...Réforme des retraites : quelques vérités et...Une reprise, mais sans hausse des salaires :...Parmi les 732 secteurs de l'économie...L’ouragan Irma souligne l’incapacité de l’Etat...Loi Travail: quel sera son impact sur...Quels secteurs ont créé le plus d'emplois...Que faire des emplois aidés ?Portrait de Marianne avec un poignard dans le dosGouvernement Macron: comment seront répartis les...Pour la 13ème fois sur 18, le déficit budgétaire...Hulot et les neonicotinoïdes : 6 couacs pour le...Moralisation de la vie publique : et si on...Les trois vraies ruptures que doit créer Emmanuel...Quatre erreurs qui rendent la projection du FMI...Education nationale : Mélenchon rédige-t-il les...Mais au fait, Mélenchon, le grand défenseur des...Macron se retrouve maintenant face aux dures...Le tirage au sort à l'Université, ou le...Quatre bonnes raisons de ne pas désespérer de...Avec "les kwassa-kwassa amènent du...Une République "En Marche" affaiblie...Comment Macron va-t-il renforcer la compétitivité...Mali : Emmanuel Macron est-il un chef de guerre ?Le pari européen va-t-il permettre...Macron : et en plus, la baraka conjoncturelle !Education Nationale : le choix d’un Ministre...Dans quel état Emmanuel Macron va-t-il trouver la...L’ultime tentative de Hollande : redécouper les...Le prochain président devra réussir au moins ces...Le best of des phrases contradictoires de MacronLa Guyane: pour l'un, c'est une île,...Bilan sur 18 ans : quelle évolution des salaires...Qui aime l'Etat aime l'ENA: analyse du...Présidentielle : voici l'arborescence...Les 5 principaux candidats ne parlent presque...Que penser de l'expulsion par l'Etat...En dix ans, la France a perdu 320 000 emplois...François Hollande toujours aussi content de luiPrésidentielle : 11 candidats retenus, mais 61...Les multinationales françaises sont un atout...