Se connecterS'abonner en ligne

Classement Mondial des Pays selon le ratio Dette / PIB

Référence de l'article : MPF1106
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
La France a annoncé  le vendredi 28 Septembre 2012 que son ratio d’endettement public rapporté au PIB avait dépassé pour la première fois la barre des 90% et qu’il s’élevait à fin Juin 2012 à 91% exactement.
Comment la France se place-t-elle dans le concert mondial avec ce taux ? Eh bien, après avoir fait partie des meilleurs élèves de la classe mondiale en 1973, après 15 années de gestion sous les septennats de de Gaulle et de Pompidou, où la dette publique s’élevait à 8% du PIB en 1973, ce qui la classait dans le TOP 20 des meilleurs élèves mondiaux, elle fait aujourd’hui partie du TOP 20 des….cancres, puisqu’elle figurait au 19ème rang mondial sur les 144 Pays suivis en 2011.
Lorsque le classement mondial 2012 sera connu, gageons que, malheureusement, elle aura encore « grimpé » de quelques mauvaises places dans ce hit parade déprimant dont il faudrait qu’elle disparaisse avant que les Marchés ne se réveillent, et enclenchent l’horrible spirale de taux d’intérêt de plus en plus élevés : ne pas oublier en effet, que la dette publique s’élève à 91% AVEC un taux d’intérêt moyen faible sur les montants empruntés ces douze derniers mois (mix entre taux courts négatifs à certaines périodes et taux longs à leurs plus bas historiques) et un taux moyen apparent de 2,54% (47 milliards d'intérêts annuels sur un encours de 1850 milliards).
Mais si, par malheur, le taux moyen revenait à 4%, ce qu’il était en 2008-2009, alors une catastrophe terrible s’abattra sur le déficit budgétaire, puis, par effet boule de neige, les intérêts devant eux aussi être empruntés, sur la dette publique….
Pour en savoir plus sur ce classement des Pays les plus endettés de la Planète, cliquer sur le lien ci-dessous.
Articles similaires
France : où dégraisser un Etat devenu obèse ?12.000 millionnaires ont quitté la France en...Pourquoi l'industrie n'arrive plus à...Les oubliées du Budget 2018 : les TPE et les PMEAPL, HLM : pourquoi cela tourne au vinaigre entre...Le Général Vincent Desportes réagit à la...Pompiers : quand un urgentiste CGT justifie leur...Curieux: l'étonnante progression des...C'est quoi, être riche, pour...L’honneur d’un préfet de la RépubliqueQue va donner le match « Macron » contre « La...Retour sur la démission "forcée" du...La méthode Mélenchon, ou la classique Révolution...Evolution des marges industrielles en France de...Quand la grève se transforme en outil...Réforme des retraites : quelques vérités et...Une reprise, mais sans hausse des salaires :...Parmi les 732 secteurs de l'économie...L’ouragan Irma souligne l’incapacité de l’Etat...Loi Travail: quel sera son impact sur...Quels secteurs ont créé le plus d'emplois...Que faire des emplois aidés ?Portrait de Marianne avec un poignard dans le dosGouvernement Macron: comment seront répartis les...Pour la 13ème fois sur 18, le déficit budgétaire...Hulot et les neonicotinoïdes : 6 couacs pour le...Moralisation de la vie publique : et si on...Les trois vraies ruptures que doit créer Emmanuel...Quatre erreurs qui rendent la projection du FMI...Education nationale : Mélenchon rédige-t-il les...Mais au fait, Mélenchon, le grand défenseur des...Macron se retrouve maintenant face aux dures...Le tirage au sort à l'Université, ou le...Quatre bonnes raisons de ne pas désespérer de...Avec "les kwassa-kwassa amènent du...Une République "En Marche" affaiblie...Comment Macron va-t-il renforcer la compétitivité...Mali : Emmanuel Macron est-il un chef de guerre ?Le pari européen va-t-il permettre...Macron : et en plus, la baraka conjoncturelle !Education Nationale : le choix d’un Ministre...Dans quel état Emmanuel Macron va-t-il trouver la...L’ultime tentative de Hollande : redécouper les...Le prochain président devra réussir au moins ces...Le best of des phrases contradictoires de MacronLa Guyane: pour l'un, c'est une île,...Bilan sur 18 ans : quelle évolution des salaires...Qui aime l'Etat aime l'ENA: analyse du...Présidentielle : voici l'arborescence...Les 5 principaux candidats ne parlent presque...Que penser de l'expulsion par l'Etat...En dix ans, la France a perdu 320 000 emplois...