Se connecterS'abonner en ligne

Çà y est ! Le "Newbiz" est reparti en France !

Référence de l'article : MPF4965
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Alexandre MIRLICOURTOIS,Directeur de la conjoncture et des prévisions,XERFI (13 Novembre 15)

C’est un enjeu majeur pour les entreprises de conseil, le « newbiz » est reparti. Un newbiz porté par un profond mouvement de consolidation, de restructuration et de repositionnement des entreprises, qui gagne en intensité en sortie de crise, maintenant que les contraintes financières s’allègent. Un indice, selon les données de Thomson Reuters, les « fusacs » annoncées
,
gros gisement d’affaires pour le conseil, totalisent au niveau mondial 2 900 milliards de dollars sur les huit premiers mois de l’année à seulement 3% du record de 3 000 milliards établi en 2007.  Bien entendu, il y a loin de la coupe aux lèvres, et si le marché mondial des fusions acquisition est en ébullition, le marché français stricto-sensu est un peu à la traine cette année après un exercice 2014 il est vrai exceptionnel, marqué

des méga-deals qui ont affolé le compteur : le rachat de SFR par Numericable, la fusion Lafarge-Holcim et le rachat par L’Oréal de 8% de son propre capital à Nestlé. Cette année c’est un peu plus calme, en dépit du changement de mains déjà effectif d’Alcatel-Lucent, d’Alstom ou de Norbert Dentressamgle. Mais les avocats d’affaires en témoignent, la reprise est bien là et le nombre d’opérations closées et les prix de vente sont en hausse depuis le deuxième semestre 2014. Avec ce petit supplément, les dossiers sont de plus en plus complexes et nécessitent des équipes pluridisciplinaires aux compétences élargies : contentieux, procédures collectives, droit social et droit fiscal. L’avantage va donc plutôt actuellement aux cabinets full services.
 
Le contexte est bon pour les avocats d’affaires mais également pour tout l’écosystème qui gravite autour de la transaction d’entreprises au sens large, transmissions comprises. Les cabinets d’audit, de conseil ou les professionnels de la gestion de patrimoine sont donc également aux avant-postes. Dans un contexte économique encore un peu mou en France et en Europe, des taux d’intérêt au plancher et l’abondance des liquidités les transactions vont rester nombreuses, et ne s’arrêteront pas aux plus grandes entreprises, le froissement de start-up technologiques est un vivier d’opérations de plus petite taille. Parmi les activités de conseil en effervescence, il ne faut surtout pas oublier, les services informatiques. A l’heure où la plupart des entreprises travaillent à leur nécessaire transformation numérique, le big data fait une percée spectaculaire et draine une grande partie des investissements IT des entreprises quand il ne les fait pas exploser.

Ce n’est pas pour rien que de l’autre coté de l’Atlantique, Dell va racheter son compatriote EMC, poids lourd du stockage de données informatiques. pour une somme record de 67 milliards de dollars. Et avec l’ambition immense de créer le numéro 1 mondial du big data, devenu le principal enjeu de l’ère numérique selon Michael Dell. Il est vrai qu’il juge et parti dans cette affaire. Autre marché en plein boum, celui de la cybersécurité. Il faut dire que les soutiens à l’activité sont nombreux entre la recrudescence des menaces informatiques, la mise en place de nouvelles réglementations plus contraignantes et les nouvelles vulnérabilités liées aux évolutions des techniques et des pratiques.

D’ailleurs d’après une étude Xerfi sur le sujet, le marché français a déjà bondi d’environ 10% entre 2013 et 2014 pour atteindre 1,6 milliard d’euros, et selon nos experts la tendance restera bien orientée à moyen terme. Le newbiz a mis le pied sur l’accélérateur, les activités récurrentes progressent aussi grâce au retour de la croissance c’est suffisant pour faire changer d’orbite les activités de conseil et commencer 2016 en trombe.
 
Cet article est également disponible sous format Video :
http://www.xerficanal-economie.com/emission/Alexandre-Mirlicourtois-Les-activites-de-conseil-accelerent_2962.html
 
(Mis en ligne le 13 Novembre 2015)           

 
Articles similaires
Pourquoi l'industrie n'arrive plus à...Les oubliées du Budget 2018 : les TPE et les PMEAPL, HLM : pourquoi cela tourne au vinaigre entre...Le Général Vincent Desportes réagit à la...Pompiers : quand un urgentiste CGT justifie leur...Curieux: l'étonnante progression des...C'est quoi, être riche, pour...L’honneur d’un préfet de la RépubliqueQue va donner le match « Macron » contre « La...Retour sur la démission "forcée" du...La méthode Mélenchon, ou la classique Révolution...Evolution des marges industrielles en France de...Quand la grève se transforme en outil...Réforme des retraites : quelques vérités et...Une reprise, mais sans hausse des salaires :...Parmi les 732 secteurs de l'économie...L’ouragan Irma souligne l’incapacité de l’Etat...Loi Travail: quel sera son impact sur...Quels secteurs ont créé le plus d'emplois...Que faire des emplois aidés ?Portrait de Marianne avec un poignard dans le dosGouvernement Macron: comment seront répartis les...Pour la 13ème fois sur 18, le déficit budgétaire...Hulot et les neonicotinoïdes : 6 couacs pour le...Moralisation de la vie publique : et si on...Les trois vraies ruptures que doit créer Emmanuel...Quatre erreurs qui rendent la projection du FMI...Education nationale : Mélenchon rédige-t-il les...Mais au fait, Mélenchon, le grand défenseur des...Macron se retrouve maintenant face aux dures...Le tirage au sort à l'Université, ou le...Quatre bonnes raisons de ne pas désespérer de...Avec "les kwassa-kwassa amènent du...Une République "En Marche" affaiblie...Comment Macron va-t-il renforcer la compétitivité...Mali : Emmanuel Macron est-il un chef de guerre ?Le pari européen va-t-il permettre...Macron : et en plus, la baraka conjoncturelle !Education Nationale : le choix d’un Ministre...Dans quel état Emmanuel Macron va-t-il trouver la...L’ultime tentative de Hollande : redécouper les...Le prochain président devra réussir au moins ces...Le best of des phrases contradictoires de MacronLa Guyane: pour l'un, c'est une île,...Bilan sur 18 ans : quelle évolution des salaires...Qui aime l'Etat aime l'ENA: analyse du...Présidentielle : voici l'arborescence...Les 5 principaux candidats ne parlent presque...Que penser de l'expulsion par l'Etat...En dix ans, la France a perdu 320 000 emplois...François Hollande toujours aussi content de luiPrésidentielle : 11 candidats retenus, mais 61...