Se connecterS'abonner en ligne

De l’eau dans le gaz de la croissance américaine

Référence de l'article : MPE4367
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Véronique RICHES-FLORES,Président,Riches Flores Research


Entre les déceptions sur la croissance du PIB du quatrième trimestre, la contraction des dépenses des ménages et des commandes de biens durables en décembre et le repli de l’ISM manufacturier en janvier, les résultats de l’économie américaine déçoivent. Au-delà de l’aléa conjoncturel, que retenir de ces différentes informations ? Les dépenses des ménages restent solides mais le consommateur d’aujourd’hui n’est pas celui d’avant la crise Malgré leur repli au cours du dernier mois de l’année, les dépenses réelles des ménages américains sont ressorties en hausse de 4,3 % en rythme annualisé au quatrième trimestre. Il s’agit incontestablement d’une bonne performance, en l’occurrence la meilleure depuis le premier trimestre 2006. Que dire dès lors de la déception du mois de décembre ?



Les commentaires attribuent ces mauvais chiffres (-0,1 % par rapport à novembre, à prix constants) à des achats de fin d’année précoces, les consommateurs ayant profité de la double combinaison de soldes avant l’heure et d’un regain de pouvoir d’achat lié à la baisse des prix du pétrole pour réaliser ceux-ci entre octobre et novembre. Pas de frénésie de dépenses, donc, et une préférence pour l’épargne, peu coutumière des Américains, notamment quand leur confiance semble au beau fixe…

Si la situation est incontestablement meilleure que jusqu’alors, les ménages n’ont pas retrouvé leurs réflexes passés.

Trois facteurs justifient vraisemblablement cette relative frilosité :

  • Les laissés pour compte de l’amélioration du marché de l’emploi sont encore nombreux, en témoigne le faible niveau persistant du taux de participation et le haut niveau correspondant du taux de pauvreté.
  • Un endettement toujours très élevé que la faible progression des revenus nominaux de ces dernières années n’a pas permis d’abaisser suffisamment. La croissance du crédit aux ménages reste en conséquence bridée, quand bien même nettement mieux orientée ces derniers mois que depuis la crise de 2008.
  • Enfin, une accession à…..

 
Pour lire la suite de cette analyse, merci de cliquer sur le lien ci-dessous.

 
(Mis en ligne le vendredi 20 Février 2015)
Articles similaires
Trump, un an après : serait-il en train de gagner...Avec son dernier livre, Hillary Clinton aide...La passionnante histoire du 4 Juillet...Si Trump était assassiné, faudra-t-il instruire...Impeachment ou démission forcée ?Après le limogeage du patron du FBI, Washington...Le revirement militariste de Trump : voici le...Changement de régime aux USA : George W. Trump...Aux USA, relever le plafond de la dette de 106% à...Cour Suprême des USA: sans doute la meilleure...Trump lutte contre un impeachment qui semble se...USA : que penser du choix de Neil Gorsuch pour la...Qui est le nouveau Secrétaire d'Etat...Trump avance ses pions très (trop?) vite....La Trump Tower est devenue la...Congrès américain: sanctions contre les partis...Les objectifs de cette phobie anti-russe...USA: McCain et Graham lancent leur campagne de...USA: un écart grandissant entre indicateurs de...Trump lutte contre un cartel militaire russophobe...Comment Donald Trump utilise efficacement les...Mitt Romney va-t-il remplacer Trump à la...Les sondeurs et les prévisionnistes sont-ils NULS...Les 7 points-clés du programme économique de...La campagne d'Hillary Clinton explose en...Le FBI s’insère dans la campagne présidentielle....Le FBI innocente Hillary Clinton: attention à...Les USA sont de moins en moins une économie de...Que penser de la hausse de 0,13% au premier...USA: de grands groupes menacent la Géorgie après...La locomotive américaine va se remettre en...Bloquer Trump : mission impossible ?Primaire républicaine : mais qui est vraiment Ted...Hillary Clinton : trois casseroles qui ne...2015 : quel impact la baisse des prix du pétrole...Les Etats-Unis vont-ils rejoindre l’OPEP ?Les Etats-Unis sont-ils à nouveau la locomotive...Les prix de l’immobilier américain risquent-ils...Etats-Unis : sans investissement, point de salut...Immobilier américain, quelle importance ?Huile de schiste en Californie, prémices de la...Emploi américain, les marchés ont la berlueFed : le dilemme du taux de participation et du...Les raisons pour lesquelles nous ne croyons pas à...Cliff, sequestre et autres shutdown… et...Etats-Unis : danger, vigilance nécessaire...Bernanke et le piège d’un taux de chômage à deux...Disparition du déficit courant américain : mythe...La Nasa veut envoyer des hommes sur Mars d’ici...Etats-Unis : réforme profonde du système...Fiche Pays : les Etats-Unis469 banques ont fait faillite aux Etats-Unis...