Se connecterS'abonner en ligne

Taux espagnols : une question fondamentale

Référence de l'article : MPE281
Envoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Rémi BOURGEOT,
Mariano Rajoy se lamentait récemment à la fois de la pression des marchés et de la position du gouvernement allemand en déclarant qu’on ne pouvait continuer, au sein de la zone euro, à vivre avec de telles différences de taux d’emprunt. Si le Premier ministre espagnol a tout à fait raison en ce qui concerne l’incompatibilité entre de tels écarts de taux et la participation à une union monétaire, il faut pourtant avoir à l’esprit qu’un rendement espagnol à dix ans dans les 6% ne peut être considéré comme vraiment déconnecté des fondamentaux du pays...
Achetez cet article pour le lire en entier
3,33€ TTC
(soit 3,26€ HT)
Afin de lire cet article, merci de bien vouloir vous identifier si vous êtes abonné, ou de procéder à son achat en ligne.

Un lien vous permettant d’accéder à votre article vous sera adressé par mail, une fois l'achat effectué.
Acheter cet article
Abonnez–vous pour accéder à la totalité du Site
Accès illimité au Site La Synthèse on line : tous les articles, tous les graphiques, tous les tableaux de statistiques économiques et financières, et toutes nos bases de données qui sont exclusives.

Découvrez nos différentes offres et accédez, en tant qu'abonné, à nos informations exclusives, aux analyses et commentaires de professionnels, ainsi qu’à leurs prévisions pour les mois à venir.
Je m'abonne
Articles similaires
Catalogne : bilan des élections et perspectivesEspagne-France: la rivalité économiqueEspagne : miracle ou mirage?La réforme du marché du travail espagnol en bonne...Fiche Pays : l'EspagneLes bonnes surprises d’une reprise sans...Chômage record en Espagne en plein débat sur...Secteur immobilier : déjà 415 000 expulsions en...Les taux espagnols au milieu du match Etats /...Espagne : spirale à la grecque?Les coûts sociétaux d'une croissance du PIB...L’Espagne contrainte à des audits indépendants de...Espagne : première nationalisation d’une Banque...L’Espagne, à son tour, entre en récessionL’Espagne inquiète les marchés