Se connecterS'abonner en ligne

Hausse de la production agricole nord-coréenne

Référence de l'article : MPC2281
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook

La Corée du Nord, qui souffre de pénurie alimentaire depuis des décennies, a enregistré une forte augmentation de sa production agricole l'an dernier grâce à la mise en place d'incitations, d’après ce qu’a annoncé le 11 avril 2013 un journal basé au Japon, favorable à Pyongyang. Cette information n'a pu être vérifiée de source indépendante, mais les enquêtes des Nations unies pour la même période indiquent également une hausse de la production, insuffisante toutefois pour faire disparaître le manque de nourriture au quotidien.

Les réformes agricoles seraient en marche

La hausse du revenu agricole a permis l'achat d'appareils ménagers et de téléphones mobiles et cimenté le patriotisme, souligne l'article du Choson Sinbo, publication de l'Association générale des habitants coréens au Japon. Il s'agit de la première confirmation de réformes agricoles destinées à augmenter la production, et dont la mise en place remonterait à l'an dernier. Aucun chiffre global n'est cité. La Corée du Nord ne reconnaît pas souffrir de pénuries alimentaires, malgré ses appels réguliers à l'aide. Les incitations en question consistent à autoriser les agriculteurs à conserver et à vendre jusqu'à la moitié de la récolte en fonction du lieu où elle se situe, avait expliqué l'an dernier à Reuters une personne en contact à la fois avec Pyongyang et Pékin.

Plus forte est l’autonomie, plus forte la motivation

« La récolte a été meilleure l'an dernier que les années précédentes malgré de fortes pluies au printemps et un typhon cet été », déclare au journal Ri Hye-suk, le gérant d'une ferme-pilote située dans la province rizicole du Hwanghae du Sud. « En un mot, la motivation à produire chez les travailleurs agricoles est plus forte », explique-t-il, soulignant un sens accru de la responsabilité chez les ouvriers pour le lopin qui leur est attribué dans le cadre de la nouvelle organisation. « L'agriculture est un travail fait par les gens, aussi est-ce important de leur donner le sens de la responsabilité en tant que propriétaires pour les encourager dans leur rôle. Les responsables doivent travailler dur pour cela », ajoute Ri Hye-suk.

Selon les chiffres de novembre du Programme alimentaire mondial (Pam) pour la Corée du Nord en novembre 2012, la production alimentaire de base pour 2012/13 était estimée en hausse pour la deuxième année de suite, à 5,8 millions de tonnes, en raison d'une hausse d'environ 10% des rendements agricoles. Dans l'exploitation-pilote du Hwanghae du Sud, la récolte a dépassé de 24% l'objectif, ce qui a permis aux agriculteurs de conserver une partie importante de la récolte de riz une fois l'Etat et l'armée servis, détaille le Choson Sinbo. Le journal précise que ces nouveaux objectifs de production correspondent à la politique présentée en mars par le nouveau leader nord-coréen Kim Jong-un lors de la réunion du Parti des travailleurs au pouvoir en Corée du Nord qui met l'accent sur l'autonomie et la créativité dans tous les secteurs de l'économie pour améliorer la production.

Les semailles de printemps ont commencé la semaine dernière dans le sud de la Corée du Nord, écrit encore le journal Choson Sinbo. Elles se déplaceront progressivement vers le nord jusqu'en mai, au fur et à mesure du rappel du 1,2 million de soldats du pays vers les exploitations agricoles.

DR avec Reuters

(Mis en ligne le Vendredi 12 Avril 2013)