Se connecterS'abonner en ligne

La taxe sur les dépôts chypriotes inquiète

Référence de l'article : MPC2129
Envoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Agnès LABORIE,
Il aura fallu dix heures de négociations à Bruxelles aux Ministres européens, appuyés par la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire international (FMI), pour approuver une taxe exceptionnelle sur les dépôts bancaires chypriotes dans la nuit du 15 au 16 mars 2013. Cette taxe serait de 6,75% pour les comptes comptabilisant jusqu'à 100 000 euros, et de 9,9% au-delà,...

1318 mots
Achetez cet article pour le lire en entier
3,33€ TTC
(soit 3,26€ HT)
Afin de lire cet article, merci de bien vouloir vous identifier si vous êtes abonné, ou de procéder à son achat en ligne.

Un lien vous permettant d’accéder à votre article vous sera adressé par mail, une fois l'achat effectué.
Acheter cet article
Abonnez–vous pour accéder à la totalité du Site
Accès illimité au Site La Synthèse on line : tous les articles, tous les graphiques, tous les tableaux de statistiques économiques et financières, et toutes nos bases de données qui sont exclusives.

Découvrez nos différentes offres et accédez, en tant qu'abonné, à nos informations exclusives, aux analyses et commentaires de professionnels, ainsi qu’à leurs prévisions pour les mois à venir.
Je m'abonne