Se connecterS'abonner en ligne

Chypre : après la Russie, la Chine comme bailleur de fonds ?

Référence de l'article : MPC391
Envoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Cécile DAUDET,
Chypre, qui assumera la présidence de l’Union européenne dès le 1er juillet, pourrait bien faire partie des prochains pays à faire appel à son aide. « Le problème est urgent. Nous savons que la recapitalisation des banques doit être finalisée avant le 30 juin, et il ne reste plus que quelques jours », reconnaissait Vassos Shiarly, Ministre des finances, le 11 juin dernier, en reconnaissant que si aide il devait y avoir, elle consisterait sans doute en un ensemble de mesures telles que celles prises pour la Grèce. « Quand un pays fait appel au mécanisme de soutien, vous prenez en compte tous les éléments, y compris les besoins qui peuvent survenir par la suite. Par conséquent, il s'agirait d'une demande d'aide complète couvrant non seulement les circonstances actuelles et la recapitalisation des banques mais aussi les besoins futurs »...
Achetez cet article pour le lire en entier
1,94€ TTC
(soit 1,90€ HT)
Afin de lire cet article, merci de bien vouloir vous identifier si vous êtes abonné, ou de procéder à son achat en ligne.

Un lien vous permettant d’accéder à votre article vous sera adressé par mail, une fois l'achat effectué.
Acheter cet article
Abonnez–vous pour accéder à la totalité du Site
Accès illimité au Site La Synthèse on line : tous les articles, tous les graphiques, tous les tableaux de statistiques économiques et financières, et toutes nos bases de données qui sont exclusives.

Découvrez nos différentes offres et accédez, en tant qu'abonné, à nos informations exclusives, aux analyses et commentaires de professionnels, ainsi qu’à leurs prévisions pour les mois à venir.
Je m'abonne