Se connecterS'abonner en ligne

Étude économique approfondie du Canada 2014

Référence de l'article : MPC3723
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par le Comité d'examen des situations économiques de l'OCDE (EDR),

Depuis le creux de la récession mondiale, la croissance économique du Canada fait preuve d’une bonne tenue, et cette tendance devrait se poursuivre.

Selon l’Étude économique du Canada 2014 de l’OCDE, c’est dans les provinces disposant de ressources abondantes que le « super cycle » des matières premières a permis le plus d’accroître les revenus. Les prix des logements et l’endettement des ménages ont atteint des niveaux élevés. Des progrès considérables ont été accomplis en matière de viabilité des finances publiques, mais les provinces sont confrontées à des enjeux à long terme. Des pénuries de compétences se sont développées dans certains secteurs et dans certaines régions, ce qui pourrait peser sur la croissance à l’avenir.

Problèmes liés au logement et politique monétaire

La politique monétaire reste très accommodante, ce qui contribue probablement à tirer les prix des logements vers le haut. Le volant de ressources inemployées dans l’économie devrait être absorbé d’ici la mi‑2015, ce qui devrait porter l’inflation sous-jacente des prix à la consommation à près de 2%. Le durcissement de la politique macro-prudentielle a freiné la progression des emprunts des ménages et réduit les risques de chute brutale des prix de l’immobilier. Malgré cela, l’intervention massive des pouvoirs publics sur le marché de l’assurance hypothécaire expose les contribuables à plus de risques que nécessaire pour assurer la liquidité et l’efficience du marché. Dans certaines zones urbaines, les logements sont devenus difficilement abordables pour les ménages modestes.

Viabilité des finances publiques et gestion des ressources non renouvelables

Le gouvernement fédéral a beaucoup progressé dans la résorption de son déficit budgétaire et est en bonne voie pour atteindre son objectif de le supprimer d’ici 2015. Les gouvernements des provinces sont moins avancés, leurs plans d’assainissement sont moins ambitieux et leurs ratios de la dette au PIB devraient augmenter lentement au cours des prochaines années. Malgré des réformes qui en ont freiné la progression ces dernières années, la montée des coûts des soins de santé constitue un enjeu à long terme majeur pour les gouvernements des provinces. Par ailleurs, la hausse des prix des matières premières observée depuis 2002 a entraîné de larges disparités régionales en matière de capacité budgétaire, qui n’ont été que partiellement compensées par les transferts de péréquation.

Pénuries de compétences

Les pénuries de compétences ont augmenté en ce qui concerne les métiers spécialisés, notamment dans l’Alberta et la Saskatchewan, et pour les personnes nées au Canada possédant un diplôme universitaire dans certains domaines, comme l’ingénierie, la gestion et les soins de santé (cela ne concerne pas les immigrés). Le taux d’achèvement des formations en apprentissage n’était que de 50% entre 2000 et 2011, ce qui a freiné la progression du nombre de professionnels spécialisés qualifiés. Les disparités qui existent dans le pays entre les formations en apprentissage et les obligations de certification nuisent à la mobilité des apprentis entre les provinces. Il n’existe pas d’informations permettant de faire le lien entre les domaines d’études et les débouchés professionnels, ce qui limite l’orientation des étudiants vers les professions très demandées. Sur le marché du travail, les qualifications et l’expérience professionnelle acquises à l’étranger par les immigrants hautement qualifiés ont moins de valeur que les titres et diplômes et l’expérience professionnelle obtenus au Canada.

Pour prendre connaissance de cette étude complète (53 pages), merci de cliquer sur le lien ci-dessous:
http://www.oecd.org/fr/eco/etudes/Synth%C3%A8se_CANADA_2014.pdf

Article publié à l’origine sur le Site Contrepoints.fr et reproduit ici avec l’autorisation de l’éditeur : http://www.contrepoints.org/2014/06/12/168719-etude-economique-du-canada-2014

(Mis en ligne le 13 Juin 2014)