Se connecterS'abonner en ligne

Le Bade-Wurtemberg devrait-il plutôt poursuivre le gouvernement fédéral allemand ?

Référence de l'article : MPA306
Envoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
Après avoir été actionnaire d’EnBW, le numéro trois de l’énergie en Allemagne, EDF cédait en décembre 2010 ses 47% de parts au second actionnaire, le Bade-Wurtemberg, pour un montant de 4,7 milliards d’euros. A l’époque, le gouvernement de l’état régional est de centre droit, mais dès 2011, l’état frontalier de l’Alsace change de gouvernement, et c’est une coalition entre les sociaux-démocrates du SPD et les Verts qui prend les rênes de la région. Dès lors, les nouveaux maîtres du Bade-Wurtemberg, protestant contre le prix de cession par EDF de ses parts dans EnBW, saisissent la justice. Le jugement rendu à l’automne lui est favorable, le tribunal ayant en effet estimé la transaction illégale du fait de sa non-présentation au Parlement régional. Willi Stächele, Ministre des Finances à l'époque de l’accord, s'était défaussé de toute accusation en alléguant que « les Français avaient catégoriquement refusé» d'y mêler les parlementaires...
Achetez cet article pour le lire en entier
1,62€ TTC
(soit 1,59€ HT)
Afin de lire cet article, merci de bien vouloir vous identifier si vous êtes abonné, ou de procéder à son achat en ligne.

Un lien vous permettant d’accéder à votre article vous sera adressé par mail, une fois l'achat effectué.
Acheter cet article
Abonnez–vous pour accéder à la totalité du Site
Accès illimité au Site La Synthèse on line : tous les articles, tous les graphiques, tous les tableaux de statistiques économiques et financières, et toutes nos bases de données qui sont exclusives.

Découvrez nos différentes offres et accédez, en tant qu'abonné, à nos informations exclusives, aux analyses et commentaires de professionnels, ainsi qu’à leurs prévisions pour les mois à venir.
Je m'abonne
Articles similaires
Angela Merkel vers une quatrième victoireL'Allemagne plus compétitive que jamais:...Un secrétaire d'Etat du gouvernement...Angela Merkel revendique le leadership de la...Les excédents massifs allemands profitent très...L'Allemagne s'arrime de plus en plus au...L'Allemagne va (enfin) stimuler la...Evolution commentée de la population et du solde...20 milliards€ seulement : exportations allemandes...Allemagne: excédent commercial de 248 milliards...La croissance allemande "ne paie pas"Virage à 180° : pourquoi l'Allemagne va...L'affaire Volkswagen, révélatrice d'une...Stagnation de l’industrie allemande : un problème...Marges : les vrais écarts entre les entreprises...Mais que fait l'Allemagne de son épargne?Allemagne, c’est reparti ?Étude économique approfondie de l’Allemagne...Le défi démographique de l’AllemagneAllemagne : à la conquête du Sud... et de...Allemagne : l’heure des vrais choixLes Allemands furieux contre la baisse des tauxL'Allemagne: une locomotive roulant...France-Allemagne : 20 ans d’histoire économique...Allemagne : taux de chômage à 6,9%, au plus bas...Contraction du PIB allemand au quatrième...L’agriculture allemande produit davantage, malgré...Chine-Allemagne : délicat voyage officiel...Allemagne : 0,6% d’excédent des dépenses...Recul de 4,9% des commandes à l'industrie de...Récession : nul n’y échappe, pas même...L’industrie allemande perd à son tour du...