Se connecterS'abonner en ligne

La croissance allemande "ne paie pas"

Référence de l'article : MPA4991
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Véronique RICHES FLORES,Présidente,Riches Flores Research (27 Novembre 2015)
L’économie allemande, c’est évident, va bien. Malgré le ralentissement de sa croissance au troisième trimestre, les indicateurs du climat des affaires permettent d’envisager la fin de l’année sur une note sereine en dépit de la détérioration du contexte international et des répercussions de l’affaire Volkswagen. À l’origine de cette résistance, deux soutiens : l’embellie de la conjoncture régionale, dont l’Allemagne retire quelques bénéfices mais, surtout, l’amélioration de sa situation
domestique de plus en plus influente sur la croissance nationale. Les effets de cette bonne santé se font malgré tout attendre : l’Allemagne n’est pas la locomotive escomptée à l’égard du reste de la zone euro et sa performance boursière n’est guère plus favorable que celle de ses partenaires. Après une longue période de sous performance amorcée au printemps, le ressaisissement du DAX depuis le mois d’octobre est loin d’avoir été spectaculaire, l’indice allemand affichant toujours un repli de 13 % par rapport à son point haut annuel du 10 avril, à comparer à un retrait de 10 % de l’EUROSTOXX et de 7 % pour le CAC 40 sur la même période.
 
Comment expliquer ces déceptions et que suggèrent-elles pour les prochains mois ?

 

 
Alors que l’Allemagne semblait particulièrement exposée à la détérioration du contexte international, les indicateurs de confiance rassurent. Au mois de novembre, l’enquête ZEW auprès des analystes financiers, l’IFO et le PMI auprès des chefs d’entreprises ont tous donné le même signal : les perspectives allemandes se....

Pour lire la suite de cette analyse, merci de cliquer sur le lien ci-dessous.

 
(Mis en ligne le 27 Novembre 2015)
Document mis en Annexe :
Articles similaires
Angela Merkel vers une quatrième victoireL'Allemagne plus compétitive que jamais:...Un secrétaire d'Etat du gouvernement...Angela Merkel revendique le leadership de la...Les excédents massifs allemands profitent très...L'Allemagne s'arrime de plus en plus au...L'Allemagne va (enfin) stimuler la...Evolution commentée de la population et du solde...20 milliards€ seulement : exportations allemandes...Allemagne: excédent commercial de 248 milliards...Virage à 180° : pourquoi l'Allemagne va...L'affaire Volkswagen, révélatrice d'une...Stagnation de l’industrie allemande : un problème...Marges : les vrais écarts entre les entreprises...Mais que fait l'Allemagne de son épargne?Allemagne, c’est reparti ?Étude économique approfondie de l’Allemagne...Le défi démographique de l’AllemagneAllemagne : à la conquête du Sud... et de...Allemagne : l’heure des vrais choixLes Allemands furieux contre la baisse des tauxL'Allemagne: une locomotive roulant...France-Allemagne : 20 ans d’histoire économique...Allemagne : taux de chômage à 6,9%, au plus bas...Contraction du PIB allemand au quatrième...L’agriculture allemande produit davantage, malgré...Chine-Allemagne : délicat voyage officiel...Allemagne : 0,6% d’excédent des dépenses...Recul de 4,9% des commandes à l'industrie de...Récession : nul n’y échappe, pas même...Le Bade-Wurtemberg devrait-il plutôt poursuivre...L’industrie allemande perd à son tour du...