Se connecterS'abonner en ligne

Les Émirats Arabes Unis ouvrent l’oléoduc évitant le détroit d’Ormuz

Référence de l'article : MCM642
Envoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Agnès LABORIE,
« L'oléoduc de Habchan ouvre des perspectives », titrait au matin du 16 juillet 2012 le principal quotidien émirati. En effet, les Emirats Arabes Unis dépendaient jusqu’alors du détroit d’Ormuz pour leurs expéditions de pétrole. Or, ce détroit étroitement contrôlé par l’Iran était jusqu’alors l’objet récurrent de pressions dans le bras de fer opposant l’Iran à ses détracteurs dans sa politique nucléaire. Le dimanche 15 juillet, c’est donc la première fois qu’un pétrolier charge du pétrole à Fujaïrah, port situé dans le golfe d'Oman, pour prendre la route du Pakistan en évitant ainsi Ormuz. Les Emirats, membre de l’OPEP, produisant environ 2,5 millions de baril par jour...
Achetez cet article pour le lire en entier
1,62€ TTC
(soit 1,59€ HT)
Afin de lire cet article, merci de bien vouloir vous identifier si vous êtes abonné, ou de procéder à son achat en ligne.

Un lien vous permettant d’accéder à votre article vous sera adressé par mail, une fois l'achat effectué.
Acheter cet article
Abonnez–vous pour accéder à la totalité du Site
Accès illimité au Site La Synthèse on line : tous les articles, tous les graphiques, tous les tableaux de statistiques économiques et financières, et toutes nos bases de données qui sont exclusives.

Découvrez nos différentes offres et accédez, en tant qu'abonné, à nos informations exclusives, aux analyses et commentaires de professionnels, ainsi qu’à leurs prévisions pour les mois à venir.
Je m'abonne