Se connecterS'abonner en ligne

Stocks d'IDE : les Iles Vierges britanniques vont bientôt dépasser l'Allemagne et la France

Référence de l'article : MI5581
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Alexis VARCAZ,(11 Septembre 2016)

Comment vont les Iles Vierges britanniques (BVI) ? La polémique relative à l’évasion fiscale, permise par un refus de constater les ventes, donc la marge, dans les pays consommateurs, mais au contraire dans des paradis fiscaux, a connu un nouveau rebondissement avec l’affaire Apple.

Nous avons donc voulu actualiser le tableau relatif aux stocks d’IDE, en se concentrant sur 3 Pays : l’Allemagne, la France et l’Italie, puis en comparant l’évolution de leur stock d’IDE avec celui des Iles vierges britanniques. Comme ces Iles ne sont peuplées que de 29 600 habitants, nous avons rajouté, à titre de marqueur, la Polynésie française.
 
Nous avons également reproduit ci-dessous la définition des IDE (flux et stocks) au sens où l’UNCTAD les tracent depuis 1980. Au rythme où progressent les flux entrants d’IDE aux Iles Vierges britanniques, l’Allemagne ou la France seront bientôt dépassés en stock cumulé.

Quant à l'Italie, elle a déjà été dépassée séchement par les BVI, et cela en 2013: 455 milliards d'USD aux BVI, contre 361 milliards d'USD en Italie.
 
On ne parle pas bien sûr d’investissements dans des usines ou dans des infrastructures, il est question ici des flux financiers et des stocks de titres patrimoniaux (actions, prêts, créances, etc.) dans des entreprises ou des holdings d’entreprises, entités qui, elles, vont, à leur tour, via une cascade de holdings, investir « physiquement » dans les divers pays du monde (cliquer pour agrandir)  :






Depuis la crise financière et économique de 2008-2009, période où les dirigeants de l’OCDE avaient décidé de mettre le holà à l’évasion fiscale et aux schémas abusifs d’optimisation fiscale, schémas qui passent tous, au minimum, par un refus de constater le chiffre d’affaires, ainsi que la marge qui en résulte, dans les Pays où les biens et services sont consommés, le stock des IDE est passé, uniquement aux Iles vierges britanniques, de 237 milliards à 511 milliards de USD, de 2010 à 2014 : quelle fabuleuse efficacité dans la lutte annoncée !

Définition des flux et des stocks d'IDE, appelés traditionnellement en France: "Investissements directs à l'étranger", mais que la version en français de la base de données de l'UNCTAD dénomme "Investissements étrangers directs(Cliquer pour agrandir) :


___________________________________

Pour ceux de nos lecteurs qui souhaiteraient avoir accès au classement de 201 Pays, selon leurs stocks d'IDE à fin 2014, classement enrichi de leurs évolutions, par période de 5 années, de 1980 à 2014, prière de cliquer sur le lien ci-dessous:


http://www.lasyntheseonline.fr/macro/ide_invest_directs_etranger/classement_mondial_de_201_pays_d_apres_leurs_stocks_d_ide,31,5574.html

______________________________________________________________________________

 (Mis en ligne le 11 septembre 2016 et enrichi le 12 sept. à 10h18 et rajouté dans cette rubrique le 17)