Se connecterS'abonner en ligne

Virgile : un assassinat maquillé en insolation....

Référence de l'article : MC7081
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Jean-Yves MALEUVRE,Philologue,(23 Septembre 2018)


(Mosaïque romaine du IIIe siècle entourée d'une frise (Musée du Bardo). Au centre le poète latin Virgile assis, en toge blanche, avec en main le rouleau de L'Énéide, dont on peut déchiffrer le vers 8 : Musa, mihi causas memora, quo numine laeso (Muse, rappelle-moi les causes, par quelle volonté divine...). Le poète est entouré de deux Muses en robe pourpre, Clio, qui tient un parchemin, et Melpomène un masque de théâtre. Découverte à Sousse(Source : Wikipedia)
 


Le calendrier nous adresse parfois de ces clins d’œil que le docteur Jung appelait des synchronicités, par exemple, quand la date du 21 septembre rapproche deux événements aussi disparates que le sont, en apparence, l’abolition de la royauté en France (1792) et la mort du poète Virgile (an19 avant JC). Disparates, certes, mais peut-être pas sans de secrètes analogies.
En effet, de même que le 21 septembre 1792 était déjà porteur du 21 janvier 1793, qui vit la décapitation de Louis XVI, de même le meurtre du prince des lettres latines par l’empereur Auguste venait, en quelque sorte, sceller dans une transgression suprême sa totale mainmise sur les libertés romaines.

Une grande différence, toutefois, c’est que l’exécution du roi de France se déroula en pleine lumière et sous les yeux de tous, tandis que le meurtre de Virgile fut maquillé en une vulgaire insolation. Grâce à quoi Auguste pouvait continuer à passer pour un grand ami de la victime et, moyennant quelques habiles retouches apportées au texte sulfureux laissé par le défunt, imposer pour longtemps une lecture de l’Énéide pleinement conforme à ses vœux.

Vingt siècles d’imposture et de mystification. On n’en sort pas aisément. S’il faut en croire Arthur Schopenhauer, « Toute vérité franchit trois étapes. D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence».
 
Bonnes nouvelles, donc, le ridicule ne tue pas toujours, et il peut même se retourner contre les rieurs. Pourtant, il est une arme encore plus redoutable que le ridicule, et c’est le silence. L’entrée de Virgile dans ce Panthéon des lettres que se veut la collection de la Pléiade (2015) en a fourni, dernièrement, la navrante illustration. Pas un mot sur la thèse de l’assassinat du poète, une thèse pourtant déjà en circulation depuis plus de vingt ans, et qui venait de recevoir, aux États-Unis, l’onction de la Virgil Encyclopedia (2014). Allez comprendre…
 
Mais peut-être la situation est-elle meilleure du côté de nos « grands » (et subventionnés) médias ? Pas vraiment. Cette valeureuse presse toujours si prompte à s’enthousiasmer devant l’exhumation du moindre bout d’os de dinosaure, ou à s’enflammer pour des causes humanitaires plus ou moins limpides, là, quand il s’agit de remettre en cause nos certitudes sur un géant de la littérature universelle, elle reste froide comme marbre, frigorifiée, sans voix.
 
Serait-ce que ces grands chasseurs de « fake news » devant l’Éternel, ces gardiens incorruptibles du temple de la Pravda, n’accordent leur estampille qu’aux produits de leur propre cuisine, et condamnent comme complotiste toute nouvelle qui sort des bornes de leur horizon intellectuel et du strict champ de leurs intérêts idéologiques ? Ou peut-être qu’à leurs yeux, l’Histoire, dès qu’elle remonte au-delà de 1789, n’a plus le droit d’exister ? Quant à la poésie…
 
Il faut dire que, dans l’état où se trouve notre pays sous le règne actuel, les malheureux Français n’ont pas forcément le temps ni le cœur de s’aller rafraîchir aux sources vives de la poésie, fût-elle la plus belle du monde. C’est bien dommage.

___________________________________________________________________________
Article reproduit en licence CC BY NC SA avec l'autorisation de l'éditeur :
http://www.bvoltaire.fr/un-certain-21-septembre/ 
 
(Mis en ligne le 21 Septembre  2018)

 

Articles similaires
Des vedettes du show biz traitent les...Mystère : pourquoi l'Elysée a-t-il voulu...Manu, Bibi, Doudou et le Bololo28 Juin 1914 : quelques faits historiques peu...Nuit du 10 au 11 novembre 1918 : derniers faits...Flambée du populisme également parmi les Pays...Il FAUT que toutes les cloches de France sonnent...Algérie : marteau contre seins nusFortes menaces sur l'X, ou la...Erevan : Macron fait nommer une anglophone à la...« Comme l’Empire romain, notre pays n’a plus...Le mystère des 3 livres empoisonnés à...L’Institut Coppet réédite les classiques du...Maths : au sujet des différences entre Prix...Affaire Redouane Faïd : Béatrice Dalle, 37,2 de...Enseignement professionnel : et si on s’inspirait...Souad Ayada révise, avec beaucoup de bon sens,...Très Saint-Père : le « croissez, multipliez-vous...Manu pas content : un torrent d'injures...Carl Menger, l'un des 3 pères spirituels de...Le bilan de la première année d'Emmanuel...Edouard Philippe regrette de ne pas avoir connu...John Maynard Keynes et le cercle des espions...Cédric Herrou sur RMC : " Faudrait...De la biosphère à la lithosphère : la taphonomie...Ukraine et Donbass : la faillite de l’Union...40 ans déjà : le 19 mai 1978, la Légion saute sur...Le Cardinal Sarah aux 12.000 pèlerins de Chartres...5 mai 1818 : naissance de Marx, un économiste ou...« Rafles » et « Justes » : deux mots à ne pas...Erdogan attaque violemment la France et...En France, comme en URSS, c'est l’État qui...Rue d’Ulm : le monument aux morts vandalisé,...En Bavière, à partir du 1er Juin, une croix sera...De la crétinisation de l'Europe par le...Edwy Plenel ou la détestation viscérale de la...Si Macron demande aux Evêques de s’engager,...Etudiants-diants-diants : feraient mieux de faire...Projet de Loi Immigration : deux suggestions pour...L’État Islamique a perdu son territoire...Identité et Religion dans l'entreprise : le...L’appel de 100 intellectuels contre le «...Hommage à Stephen HawkingMayotte : comprendre comment on en est arrivé...Cérémonie des Oscars : la déconstruction de la...Les "Jeudis de l'Elysée" : bravo...Entretien : "La plante humaine ne peut être...Le nouvel ordre moral démocratiqueLe baccalauréat rend l’âme, après 8 siècles de...Les complices, morts et vivants, du communisme1576-2018 : de La Boétie à l’hacktivisme...Un islam de France ? Le nouveau défi d’Emmanuel...