Se connecterS'abonner en ligne

Sibeth Ndiaye : matinée pyjama à l’Élysée, ou l’élégance française au sommet

Référence de l'article : MC7574
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Caroline ARTUS,Ancienne chef d'entreprise,(26 Mai 2019)

 (En haut, à droite, l'emblème officiel de la Présidence de la République Française, introduit en 2018)

Elle ne se distingue pas seulement pour la crudité de son langage, ses affirmations provocantes ou encore pour le confondant de ses tenues. Au Conseil des ministres, le 15 mai dernier, Sibeth Ndiaye s’est surpassée. La classe !

Après les robes faites maison de déjeuner sur l’herbe, les blousons en cuir bleu électrique, les doudounes de ski, les pantalons jaune hyper serrés, les assortiments chemise et pantalon rose, le tout agrémenté de sandales de plage, voici le nec plus ultra : une espèce de sweat-shirt bleu ciel avec, placardé fort gracieusement sur le torse ainsi moulé, un gros, un énorme cœur rouge orangé. Au Conseil des ministres, ce jour-là, on se serait cru à… une soirée – ou plutôt matinée – pyjama !

Aux orties, le monde où, les jours du Seigneur ou à toute importante occasion, du paysan au notaire, de l’employé au patron, tous sortaient « endimanchés ».

Simone Veil  ? La meuf is dead….

Au feu, ce monde où les enfants que nous fûmes entendions souvent l’expression « donner l’exemple ». Celui des parents envers leurs enfants, des grands aux plus petits de la fratrie ; celui du maître d’école à ses élèves, celui des élus à leurs électeurs. Et où, à l’Assemblée nationale, sans exception aucune, les députés portaient cravate et n’apparaissaient jamais débraillés, chemise hors pantalon.

Bref, dans ce monde moisi, il ne serait venu à l’idée de personne, au sommet de l’État, de ne pas donner l’exemple. Mais aujourd’hui, si ! Mme Ndiaye, à un Conseil des ministres, a donc balancé par-dessus la jambe toutes les règles de bienséance.

Ah, Sibeth ! Tellement dans les petits papiers du gouvernement qu’il ne risque pas de se choquer pour cette chose au cœur gros comme ça. Pensez ! La Franco-Sénégalaise met tant de cœur à l’ouvrage à le défendre, ce gouvernement.

Et puis, la provoc, elle adore ça, la secrétaire d’État auprès du Premier ministre. Souvenez-vous: « La meuf est dead », en parlant de Simone Veil. Peut-être que « la meuf » n’attend que ça, d’ailleurs, de se faire un plaisir de répondre aux esprits rassis qui ne comprennent rien au progressisme. On l’imagine bien trépigner d’impatience pour l’avoir, sa raison de crier au racisme et au sexisme. Et pourquoi pas de hurler à la grossophobie, pendant qu’on y est ?
 
Ainsi, parce qu’on a été propulsé porte-parole du gouvernement, on peut se croire tout permis ? Et donc… c’est quoi, sa prochaine étape ? On est pressé – ou pas ! – de la voir…

____________________________________________________________________________
Article reproduit en licence CC BY NC SA avec l'autorisation de l'éditeur :
https://www.bvoltaire.fr/sibeth-ndiaye-matinee-pyjama-a-lelysee/?mc_cid=118e811b0a&mc_eid=e4617e9091 
 
(Mis en ligne le 26 Mai 2019)

  
 

Articles similaires
Il y a 100 ans : le défilé du 14 juillet 1919Evolution VISUELLE de la France de Clovis à...Jean-Paul Brighelli : « En 2019, le bac ne...Il y a un siècle, le 28 juin 1919, le traité de...L’islamisme dans les services publics : une...22 Juin 1944 : opération Bagration, l'Armée...Le glissement des démocraties vers le...Appel à la « normalité » : le grand imam de...10 juin 1944 : massacre d’Oradour-sur-Glane, 642...Commémorations : trop de marchands du temple,...Faut-il supprimer l'ENA et les grands corps...Michel Serres : adishatz !Prière islamique aux Invalides : la destruction...Commentaires sur le livre "Délinquance et...Marlène Schiappa à Nick Conrad : "Va, je ne...Les deux France : celle du sacrifice… et celle du...Foulards autorisés, jupettes interdites : le...Léonard de Vinci, l'un des derniers...10 avril : l’Equateur reçoit 10,2 milliards$. 11...Alain Finkielkraut indésirable à Sciences Po :...Evolution de la consommation sur 50 ans : de...L’exploit de Macron : 5 minutes de discours...Les guerres du Sahel, des origines à nos joursDeux poids, deux mesures (suite) : Marlène...Armée et maintien de l’ordre : petit rappel...Le très subtil Erdoğan à l'Australie : «...Tous les débats sont minés par un poison...La reine Rania de Jordanie ne porte pas le voile,...Yvette Roudy, féministe « historique », est...Non, profaner une tombe de croisé n’est pas «...Pays avancés = déclin des heures travailléesRetour en France des djihadistes : il faut...Théroigne de Méricourt, une révolutionnaire...Elysée : départ de Sylvain Fort, aïe, c’était un...Une nouvelle biographie d’Edgar Allan Poe, par...Pacte de Marrakech : l’annonce officielle d’un...Une nouvelle rampe découverte en Egypte relance...Attention, danger : l'UE va sous-traiter la...Des vedettes du show biz traitent les...Mystère : pourquoi l'Elysée a-t-il voulu...Manu, Bibi, Doudou et le Bololo28 Juin 1914 : quelques faits historiques peu...Nuit du 10 au 11 novembre 1918 : derniers faits...Flambée du populisme également parmi les Pays...Il FAUT que toutes les cloches de France sonnent...Algérie : marteau contre seins nusFortes menaces sur l'X, ou la...Erevan : Macron fait nommer une anglophone à la...« Comme l’Empire romain, notre pays n’a plus...Le mystère des 3 livres empoisonnés à...Virgile : un assassinat maquillé en...L’Institut Coppet réédite les classiques du...