Se connecterS'abonner en ligne

Racisme anti-blanc: certains dirigeants du PS parisien refusent de désapprouver

Référence de l'article : MC5347
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Eric VERHAEGHE,Président de Tripalio,(7 Mai 2016)

 

Le PS parisien adore le communautarisme et les logiques d’apartheid. Il ne le dit jamais ouvertement, mais il ne manque jamais une occasion d’envoyer les signaux faibles qui vont bien aux mouvements qui comptent. Ces petites attentions s’expliquent largement par la logique électoraliste qui structure les élus parisiens: pour garder leurs fiefs, et en parfait accord avec Anne Hidalgo, ils ne manquent jamais une occasion de renforcer les présences communautaires dans les « quartiers ». Les « minorités » ont en effet le bon goût de ne pas croire à la république démocratique telle que nous l’avons bâtie, et le plus souvent le meilleur goût encore de ne pas voter. C’est toujours autant de risque en moins de perdre son siège !

Cambadélis et le racisme anti-blanc

Dans le concert du soutien à l’apartheid, personne ne sera surpris de retrouver Jean-Christophe Cambadélis, dont le penchant au communautarisme est bien connu. Le premier secrétaire du Parti Socialiste n’a donc surpris personne en refusant de condamner l’organisation, à l’université Paris 8, d’un colloque interdit aux Blancs.

C’est bien connu en effet: qu’un parti comme le Front National organise une réunion interdite aux Arabes ou aux Africains, et le fascisme est en marche. L’événement mériterait la une des journaux pendant des semaines et des mois. Que le Parti des Indigènes organise, dans une université française, un colloque où les Blancs sont interdits ne pose en revanche aucun problème. Il ne se trouve personne pour demander la dissolution du parti en question.

Cambadélis a pour sa part produit ce tweet:

« Ras-le-bol! Rassembler toujours, stigmatiser jamais. L’Égalité, partout: dans les universités des « beaux quartiers » ou de banlieue ».

Surtout, ne pas fâcher les associations de quartier qui feront sa réélection.

Cherki adore

Le frondeur Pascal Cherki, qui devra batailler dans le 14è arrondissement, est pour sa part encore plus explicite:

« Pour ma part je pense que la fac de Paris 8 est une excellente fac parfois en rupture avec l’idéologie dominante. Tant mieux ! »

L’idéologie dominante? Celle de la République?
On la retient, celle-là, à la prochaine sortie de l’impétrant sur les valeurs républicaines.

Le phénomène Molenbeek bientôt à Paris?

Rappelons simplement ici que le PS parisien n’est pas le premier organe politique à avoir testé les bienfaits du communautarisme pour assurer une réélection. Le PS bruxellois a largement pratiqué avant lui, notamment à Molenbeek où l’impayable Philippe Moureaux est resté bourgmestre pendant 20 ans.

Pour davantage de détails sur l’organisation du colloque interdit aux Blancs, cliquer sur cet excellent article de Challenges :

http://www.challenges.fr/politique/20160428.CHA8482/vallaud-belkacem-face-au-camp-d-ete-interdit-aux-blancs.html

____________________________________________________________
Article publié à l'origine sur le Site de l'auteur:
http://www.eric-verhaeghe.fr/racisme-anti-blanc-ps-parisien-adore/

(Mis en ligne le 7 Mai 2016)

 
 
Articles similaires
Attention à l'engrenage de la repentance :...Les maths seront-elles sauvées en France par la...L’écriture inclusive menace la liberté...De la force symbolique du drapeauLa longue histoire du zéro : cinq siècles plus...Le déclin historique de la violence: une thèse...A propos du livre "Le mythe de la...Le Maire de Béziers réagit au départ de Florian...40 ans de fantasmes sur l’extrême-droite pour...Un sous-marin allemand datant de 14-18 découvert...Terrorisme islamiste: ces infiltrés qui ont...A l'échelle de l'évolution du travail,...Les réseaux sociaux ont fait plier LIDL : la...Expédition La Pérouse : qu’est-il arrivé aux...OUI à la survie de la culture européenneÉvolution du travail : non, il n’y a pas de...De la participation de Français à la guerre de...Comment l’apprentissage de la lecture transforme...Bombardement historique du marché de l'ArtLa politique éducative vue par le nouveau...18 Juin 1917 : grand défilé patriotique aux...Qu' y a-t-il derrière la nouvelle industrie...Une française obtient le "prix Nobel...8 Juin : c'était la journée d'hommage...Michel Onfray, tel un La Bruyère, touche et fait...Manchester : "Ils ont oublié que...L'école de demain, selon le nouveau ministre...« Et en même temps » : une pensée macronnienne de...La déclaration Schuman, ou le complot du 9 Mai...7 mai 1917 : après le carnage d'avril, les...Le triangle d'incompatibilité de la...L'étourdissante vitesse de fabrication de...Pourquoi la guerre est-elle une illusion si...La France n°2 mondial en mathématiques, grâce aux...Ce que l'Histoire de nos peurs nous apprend...« 500 ans de Réforme », ou quand les élites...Emmanuel Macron et la « décomposition française »...Le petit Macron illustré : le Peuple, l'Art,...Radicalisation : déjà 16 000 inscrits au récent...L'assassinat judiciaire, ou la version...Terrorisme : la nième bourde de François Hollande..."La France n'a pas colonisé...B.Lugan envoie en RAR son livre sur...Le revenu universel, ou le symbole d'une...Des policiers, en tenue musulmane, arrêtent un...Davos, temple de l'interventionnisme...Les curieuses priorités budgétaires de Najat...Le Christianisme : une idée neuve en Chine,...Entretien avec Philippe BILGER: de la différence...Le nivô d'ortografe du Palet de...L’invasion migratoire nous arrachera à la...La France, ce beau pays aux 40 000 églises