Se connecterS'abonner en ligne

Deux poids, deux mesures (suite) : Marlène Schiappa a vu une future mosquée, mais pas plusieurs églises vandalisées

Référence de l'article : MC7453
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Gabrielle CLUZEL,Ecrivain, journaliste,(29 Mars 2019)

 

Les commentateurs sur les plateaux télévisés se grattent le menton et se perdent en conjectures depuis des semaines, dissertant à l’infini : mais comment diable définir cette gronde qui agite le peuple français, qu’il soit gilet jaune, de fait ou de cœur, le samedi sur le bitume ou tous les jours dans son for intérieur ? Comment résumer cet inventaire à la Prévert de récriminations, comme trouver le dénominateur commun de ce mouvement polymorphe ?

Et s’il tenait en quatre mots ? Deux poids deux mesures. Déclinables à l’infini : deux poids deux mesures fiscal, deux poids deux mesures géographique, deux poids deux mesures judiciaire, deux poids deux mesures médiatique, deux poids deux mesures, surtout, politique, racine de tous les autres.

Marlène Schiappa vient de relayer un article du Courrier de l’Atlas (« L’actualité du Maghreb en Europe »), s’indignant d’une tête de cochon accrochée sur la façade d’une mosquée en construction et de sang – du même animal, sans doute – répandu sur les murs : « Jeter du sang de porc sur une mosquée n’est pas un moyen d’expression, c’est une attaque haineuse ! La laïcité, c’est aussi la liberté de croire sans être inquiété pour cela. Soutien aux musulmans de #Bergerac visés. Cet acte doit être condamné. » Fort bien.
 
Sauf que les catholiques de Dijon, Houilles, Saint-Denis, Paris, Lavaur, Nîmes, Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Sète, et tant d’autres, n’ont souvenir, sauf erreur de leur part, d’aucun mot de soutien de sa part pour leurs églises – non pas encore à l’état inachevé, comme cette future mosquée, mais bien consacrées, et certaines depuis des temps immémoriaux – souillées d’excréments, vandalisées, incendiées, pillées. Sans parler des calvaires dont la croix a été abattue, les cimetières dégradés, les statues décapitées, ou de ce portail d’école tagué de cette inscription inquiétante : « La seule église qui illumine est celle qui brûle ».

Et là, c’est un « moyen d’expression » ou une « attaque haineuse » ???

Parce qu’évidemment, jusqu’à ce retweet du Courrier de l’Atlas, on pouvait supposer que Marlène Schiappa ne jugeait tout simplement pas nécessaire de se manifester pour ce genre de faits. Que la religion n’était pas son rayon, qu’elle se concentrait sur sa tâche (immense, comme chacun sait) de secrétaire d’État de l’Égalité entre les femmes et les hommes. Ce n’est plus le cas.
 
Bien sûr, d’aucuns diront que les catholiques n’ont qu’à avoir la simplicité décomplexée de ces musulmans, qui n’hésitent pas à dénoncer vigoureusement la « menace », la « profanation », la « « provocation », et à porter plainte sans tergiverser, même pour ce qui n’est encore qu’un chantier, quand eux, autres, pusillanimes, dans un mélange d’humilité et d’orgueil, s’imaginent souvent faire montre d’une dignité pleine de noblesse magnanime en se taisant.

Mais c’est ainsi que le gouvernement laisse à penser, à la France des silencieux, qu’elle se moque bien d’eux. Aux pacifiques qu’espérer être écoutés est chimérique. Bref, que le deux poids deux mesures, matrice de toutes les amertumes, est plus que jamais roi.

______________________________________________________________________________
Article reproduit en licence CC BY NC SA avec l'autorisation de l'éditeur :
http://www.bvoltaire.fr/marlene-schiappa-a-vu-la-future-mosquee-pas-les-eglises-vandalisees-cest-comme-ca/
 
(Mis en ligne le 29 Mars  2019)

 

Articles similaires
Peut-on résumer la civilisation occidentale en...Statue du général de Gaulle renversée : surtout,...Il y a 100 ans : le défilé du 14 juillet 1919Evolution VISUELLE de la France de Clovis à...Jean-Paul Brighelli : « En 2019, le bac ne...Il y a un siècle, le 28 juin 1919, le traité de...L’islamisme dans les services publics : une...22 Juin 1944 : opération Bagration, l'Armée...Le glissement des démocraties vers le...Appel à la « normalité » : le grand imam de...10 juin 1944 : massacre d’Oradour-sur-Glane, 642...Commémorations : trop de marchands du temple,...Faut-il supprimer l'ENA et les grands corps...Michel Serres : adishatz !Prière islamique aux Invalides : la destruction...Commentaires sur le livre "Délinquance et...Sibeth Ndiaye : matinée pyjama à l’Élysée, ou...Marlène Schiappa à Nick Conrad : "Va, je ne...Les deux France : celle du sacrifice… et celle du...Foulards autorisés, jupettes interdites : le...Léonard de Vinci, l'un des derniers...10 avril : l’Equateur reçoit 10,2 milliards$. 11...Alain Finkielkraut indésirable à Sciences Po :...Evolution de la consommation sur 50 ans : de...L’exploit de Macron : 5 minutes de discours...Les guerres du Sahel, des origines à nos joursArmée et maintien de l’ordre : petit rappel...Le très subtil Erdoğan à l'Australie : «...Tous les débats sont minés par un poison...La reine Rania de Jordanie ne porte pas le voile,...Yvette Roudy, féministe « historique », est...Non, profaner une tombe de croisé n’est pas «...Pays avancés = déclin des heures travailléesRetour en France des djihadistes : il faut...Théroigne de Méricourt, une révolutionnaire...Elysée : départ de Sylvain Fort, aïe, c’était un...Une nouvelle biographie d’Edgar Allan Poe, par...Pacte de Marrakech : l’annonce officielle d’un...Une nouvelle rampe découverte en Egypte relance...Attention, danger : l'UE va sous-traiter la...Des vedettes du show biz traitent les...Mystère : pourquoi l'Elysée a-t-il voulu...Manu, Bibi, Doudou et le Bololo28 Juin 1914 : quelques faits historiques peu...Nuit du 10 au 11 novembre 1918 : derniers faits...Flambée du populisme également parmi les Pays...Il FAUT que toutes les cloches de France sonnent...Algérie : marteau contre seins nusFortes menaces sur l'X, ou la...Erevan : Macron fait nommer une anglophone à la...« Comme l’Empire romain, notre pays n’a plus...Le mystère des 3 livres empoisonnés à...