Se connecterS'abonner en ligne

Comment lutter contre l’analphabétisation dans les pays développés ?

Référence de l'article : MC4031
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Alain GIRARDEAU-MONTAUT,

Les pays développés, et en particulier la France (illettrisme estimé à 7% de la population, soit 2,5 millions de personnes) , découvrent que leur modèle scolaire, ou de formation pour adultes,  est en train de déraper en matière de taux d’alphabétisation, et aussi de numérisation (maîtrise du calcul mental élémentaire).

Ce phénomène est dû principalement à la baisse de la pratique de la lecture et du calcul mental chez les jeunes, mais aussi chez les adultes.Il  trouve son origine dans le développement de la Télévision qui occupe plus de quatre heures par jour en moyenne, dans l’utilisation systématique des calculatrices électroniques, associés à la baisse des apprentissages fondamentaux dans les écoles primaires, et au désinvestissement des parents dans l’éducation de leurs enfants, dans certains milieux. L’intégration des populations étrangères immigrées récentes est aussi défaillante sur ce point.

Cette évolution de notre société est-elle inéluctable et dangereuse ? Nos parents se plaignaient de l’abandon de l’étude du Grec et du Latin, et pourtant notre génération a survécu ! Les machines électroniques qui, au départ, devaient nous rendre plus performants ont finalement réussi à rendre certains d’entre nous incompétents, au mieux, et parfois dépendants.La mise en avant des réussites sociales de personnes ayant seulement des capacités sportives (football, tennis, boxe, ou autres) peut aussi pousser certains jeunes à mépriser les études.

Sous-titrage obligatoire ?

Une méthode pour essayer d’inverser cette tendance tout en profitant des nouvelles technologies est d’utiliser celles-ci pour lutter contre le phénomène constaté. Ainsi, nous pensons qu’il serait envisageable de « forcer » les cerveaux des personnes situées en face des écrans à associer le son et l’image des caractères alphanumériques par la technique du sous-titrage ou de l’incrustation vidéo, systématique, grâce à la puissance des ordinateurs.

De la même manière qu’il est possible d’apprendre les langues étrangères de cette manière, il serait possible de permettre l’apprentissage de l’orthographe et de la lecture de la langue principale lorsque l’on regarde des programmes de télévision. Au départ cette démarche serait à l’initiative des pouvoirs publics sur les chaines dites nationales et publiques. Mais il serait concevable d’y intéresser les acteurs privés, tels Groupes de Média, YouTube, Chaînes TV, Google, Samsung, Apple, TF1, etc… qui s’éviteraient ainsi d’être classés dans le camp des « abrutisseurs publics », et trouveraient ainsi une « justification sociétale ».

D’autres approches utilisant les « Serious Games » seraient aussi possibles (Formagraph, jeu Imagana) ; elles nécessitent des investissements beaucoup plus importants (2,5M€). L’idée est de profiter de ces moments passés devant les écrans de façon ludique, pour les rendre utiles.

(Mis en ligne le 24 octobre 2014)
 
 

Articles similaires
Il y a 100 ans : le défilé du 14 juillet 1919Evolution VISUELLE de la France de Clovis à...Jean-Paul Brighelli : « En 2019, le bac ne...Il y a un siècle, le 28 juin 1919, le traité de...L’islamisme dans les services publics : une...22 Juin 1944 : opération Bagration, l'Armée...Le glissement des démocraties vers le...Appel à la « normalité » : le grand imam de...10 juin 1944 : massacre d’Oradour-sur-Glane, 642...Commémorations : trop de marchands du temple,...Faut-il supprimer l'ENA et les grands corps...Michel Serres : adishatz !Prière islamique aux Invalides : la destruction...Commentaires sur le livre "Délinquance et...Sibeth Ndiaye : matinée pyjama à l’Élysée, ou...Marlène Schiappa à Nick Conrad : "Va, je ne...Les deux France : celle du sacrifice… et celle du...Foulards autorisés, jupettes interdites : le...Léonard de Vinci, l'un des derniers...10 avril : l’Equateur reçoit 10,2 milliards$. 11...Alain Finkielkraut indésirable à Sciences Po :...Evolution de la consommation sur 50 ans : de...L’exploit de Macron : 5 minutes de discours...Les guerres du Sahel, des origines à nos joursDeux poids, deux mesures (suite) : Marlène...Armée et maintien de l’ordre : petit rappel...Le très subtil Erdoğan à l'Australie : «...Tous les débats sont minés par un poison...La reine Rania de Jordanie ne porte pas le voile,...Yvette Roudy, féministe « historique », est...Non, profaner une tombe de croisé n’est pas «...Pays avancés = déclin des heures travailléesRetour en France des djihadistes : il faut...Théroigne de Méricourt, une révolutionnaire...Elysée : départ de Sylvain Fort, aïe, c’était un...Une nouvelle biographie d’Edgar Allan Poe, par...Pacte de Marrakech : l’annonce officielle d’un...Une nouvelle rampe découverte en Egypte relance...Attention, danger : l'UE va sous-traiter la...Des vedettes du show biz traitent les...Mystère : pourquoi l'Elysée a-t-il voulu...Manu, Bibi, Doudou et le Bololo28 Juin 1914 : quelques faits historiques peu...Nuit du 10 au 11 novembre 1918 : derniers faits...Flambée du populisme également parmi les Pays...Il FAUT que toutes les cloches de France sonnent...Algérie : marteau contre seins nusFortes menaces sur l'X, ou la...Erevan : Macron fait nommer une anglophone à la...« Comme l’Empire romain, notre pays n’a plus...Le mystère des 3 livres empoisonnés à...Virgile : un assassinat maquillé en...