Se connecterS'abonner en ligne

Le déficit commercial français se creuse en janvier à 5,9 milliards€

Référence de l'article : MPF2040
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook

Le déficit commercial de la France s'est creusé en janvier 2013 à 5,862 milliards d'euros, en raison en particulier d'exportations aéronautiques et automobiles moins importantes qu'en décembre, selon les données CVS/CJO publiées le 7 mars par les Douanes. Le déficit de décembre a été révisé à la hausse, à 5,4 milliards d'euros, et le déficit pour l'ensemble de 2012 s'établit désormais à 67,5 milliards, après 74,0 en 2011.

Exportations en recul, dû aux livraisons d’Airbus et du secteur automobile

« Très fermes en décembre, les exportations reculent en ce début d'année, du fait notamment d'un repli des ventes de matériels de transport [aéronautique et automobile] », soulignent les Douanes. Les exportations sont ressorties à 36,7 milliards d'euros en janvier contre 37,6 milliards en décembre. Le glissement trimestriel s'élève à -1,9% à trois mois et +0,6% à 12 mois d'écart. Outre le recul, qualifié de ponctuel, des livraisons de l'industrie aéronautique et spatiale et la contraction des ventes automobiles, les Douanes relèvent que le reflux des exportations de produits pétroliers raffinés et de matériel de guerre s'accentue. « En revanche, le dynamisme des exportations agricoles et agroalimentaires ne se dément pas », ajoutent-elles, et les exportations de produits pharmaceutiques renouent avec la croissance.

Les ventes ont légèrement progressé vers l'Union européenne grâce à une poussée vers l'Allemagne dans l'aéronautique, qui fait plus que compenser un recul vers le Royaume-Uni, l'Espagne et l'Italie. Elles chutent vers l'Asie et l'Amérique où les livraisons d'Airbus sont moins importantes. Les ventes d'Airbus (18 appareils) ont représenté 1,560 milliard d'euros en janvier contre 2,201 milliards en décembre (26 appareils).

Les importations se sont inscrites à 42,6 milliards d'euros après 43,0 milliards un mois plus tôt. Le glissement trimestriel est de -1,9% à trois mois et de +0,6% à 12 mois. Le repli des importations industrielles par rapport au rebond de décembre reste limité et tient essentiellement au reflux des achats de produits de l'industrie automobile, expliquent les Douanes. Seuls les achats de téléphonie, d'équipements électriques, de navires et d'hydrocarbures naturels progressent nettement. Les importations depuis l'Union européenne diminuent malgré une légère hausse depuis l'Allemagne et une poussée depuis l'Irlande. La baisse est sensible depuis l'Amérique, l'Asie et l'Afrique, tandis que les achats énergétiques progressent auprès de la Russie (CEI) et du Proche et Moyen-Orient.

DR avec Reuters

(Mis en ligne le Vendredi 8 Mars 2013)

Articles similaires
Le gouvernement dans l’impasse face à «...Fonction publique : plusieurs méthodes pour...TVA à 0% sur les produits de base ? Une mesure...Pourquoi les exportations françaises sont-elles...Prix de l’essence : évolution comparée...En nommant Sibeth Ndiaye, Macron fait-il l’éloge...Salaires / dividendes : Benoît Hamon, candidat au...France : bilan des principales erreurs de...Comptes publics 2018 : sauts de cabri de...« Cette décision d’utiliser Sentinelle est...ZE : combien de temps peut durer le delta de...Inégalités Homme-Femme : pourquoi ne pas évoquer...Fin du Grand Débat : va-t-on tenir compte du VRAI...Radioscopie des hauts revenus : quid du premier...Le départ de Virginie Calmels, parfaite...Quand l’obésité du secteur public pénalise notre...L'intérim représente environ 50% de la...France : le mystère du taux d'épargne aussi...Médias français : le mode "Full...Les deux maux principaux de nos retraitesAviateurs du Mirage 2000 et pompiers de Paris :...Evolution du pouvoir d'achat : quel rôle...Pourquoi la France a-t-elle choisi « chômage et...L’opportunisme inaltérable de SégolèneBilan 2018 : quels ont été les députés les plus...Comparaison de l'évolution du pouvoir...« Vivent les taxes » chantent ceux qui en...Les classes moyennes et populaires victimes des...Crise en France : quelques éléments de réflexion...Evolution du pouvoir d’achat : ce sont les...Gilets Jaunes : "pouvoir d’achat" ?...Les Gilets Jaunes sont les victimes indirectes de...5 107 milliards€ : l'épargne financière...L'évolution du patrimoine net des Français...Retraites : TOUT ce qui se prépare et TOUT ce que...La radicalisation islamiste a-t-elle pénétrée les...Loi Pacte : il faut que tout change pour que rien...Pendant que la France s’endette, l’Allemagne et...Rémunérations : quels sont les couples...Commerce extérieur : la débâcle française...La pauvreté s'étend en FranceCapital et travail : sommes-nous vraiment...Macron est-il vraiment pro-business ?France : la dépense publique par habitant est...France : la dette publique au-dessus de 100%,...La doctrine Macron sur les revenus expliquée de A...Pourquoi la croissance française est inférieure à...Report ou transformation du prélèvement de...La plus grave erreur de Macron : il a cassé la...France : le pouvoir d'achat en forte baisseDepuis 2009, les sous-investissements en...Le chantier de la réduction des emplois publics...