Se connecterS'abonner en ligne

La France cancre de l'emploi ? C'EST FAUX

Référence de l'article : MPF4072
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par Olivier PASSET,Directeur des Synthèses,XERFI (5 Novembre 14)

Cette vidéo a juste vocation à ébrécher quelques idées reçues sur l’emploi en France. Plus précisément sur la France mouton noir des pays développés en matière d’emploi.
Partons donc de ce que l’on connaît le mieux. La piètre performance française en matière de chômage.

Cette piètre performance sur laquelle se bâtit toute la rhétorique de l’échec français. Et qui fait du marché du travail français l’anti modèle de l’OCDE.
Alors concentrons-nous sur ces pays que nous envions pour leur capacité à naviguer régulièrement sous la barre des 7 % de chômage et à rétablir plus rapidement que nous le plein emploi dans la crise. Autrement dit, l’Allemagne, le Royaume-Uni, les Etats-Unis, le Danemark, les Pays-Bas et la Suède… des pays qui s’imposent tour à tour comme modèles de régulation exemplaires.Gardons quand même un autre mouton noir, l’Italie pour mieux saisir ce qui nous sépare des meilleurs et nous rapproche du pire.
De ces pays, nous envions la régulation, car elle leur permet de créer des emplois quand nos entreprises y rechignent cette fameuse désincitation à l’embauche que produirait notre enfer règlementaire, syndical et jurisprudentiel.
Alors comparons d’abord nos dynamiques d’emploi depuis 2000 pour prendre la mesure du problème.

La France se situe sans surprise plutôt en bas de l’échelle concernant sa performance de moyen terme mais elle n’a pas à rougir de sa performance  globale quand elle se compare aux États-Unis, à l’Allemagne ou encore aux Pays-Bas. Ce sur quoi elle pèche en revanche, c’est sur sa capacité à rebondir depuis 2010.
Mais entre les minijobs allemands, les contrats zéro heure en grande Bretagne, la montée du temps partiel, et nos propres emplois dégradés en France. Quel est le bilan véritable de ces créations d’emploi en termes de volume horaire de travail. Au fond, parmi ces pays, qui a créé le plus d’heures de travail ?

Et là, on peut voir que performance de la plupart des pays s’affaisse,ce qui montre l’incidence forte du partage du travail dans les performances récentes. La France figure plutôt en haut de l’échelle. Elle surclasse nettement l’Allemagne et les Etats-Unis compte tenu de la forte proportion d’emplois de petites durées dans ces deux pays. Bien des performances récentes sont aussi à relativiser au regard des dynamiques de moyen terme. Seuls Le Royaume-Uni et la Suède se démarquent positivement depuis la crise.
Mais chacun de ces pays a des dynamiques démographiques différentes. C’est au fond la capacité à créer des heures de travail par personnes en âge de travailler qui permet de jauger la performance véritable des économies.

Et là encore la France fait bonne figure en dépit de sa dynamique démographique. Elle surclasse cette fois ci très nettement les Etats-Unis mais aussi le Royaume-Uni sans parler de l’emblème de la flexi-sécurité qu’incarne le Danemark.
J’entends déjà la réaction sceptique de certains qui soupçonnent l’artifice des emplois administrés ou subventionnés, dans l’administration, l’action sociale, la santé ou l’éducation.

et là encore, il faut abandonner les idées reçues. Non la France est loin d’être la championne de ce type d’emplois. Il faut se tourner vers le Royaume-Uni ou les Pays-Bas pour trouver les plus fortes croissances dans ces secteurs fortement solvabilisés par la puissance publique.

Alors, oui, la France est un piètre élève en matière de chômage mais, paradoxe,  il est loin d’être le cancre que l’on croit en matière d’emploi.  

Cette analyse est également visible en version Video en cliquant sur le lien ci-dessous:
http://www.xerficanal-economie.com/emission/Olivier-Passet-La-France-cancre-de-l-emploi-C-EST-FAUX_1990.html

(Mis en ligne le 7 Novembre 2014)

Articles similaires
CSA : naissance annoncée d’un BIG BROTHER...Les 5 transformations majeures de l'emploi...Étonnamment, le taux des investissements des...Où en est véritablement le redressement du...Une grande partie des mesures en faveur du...France et UE : quelques récentes statistiques...Evolution des salaires, impôts et taxes, et...Les choix d'implantation des entreprises...Chômage : quand l’exception française invalide...Ecologie : Nathalie Loiseau veut dépenser mille...Quelques causes structurelles au déficit...La vérité sur les dépenses publiques et...Le gouvernement dans l’impasse face à «...Fonction publique : plusieurs méthodes pour...TVA à 0% sur les produits de base ? Une mesure...Pourquoi les exportations françaises sont-elles...Prix de l’essence : évolution comparée...En nommant Sibeth Ndiaye, Macron fait-il l’éloge...Salaires / dividendes : Benoît Hamon, candidat au...France : bilan des principales erreurs de...Comptes publics 2018 : sauts de cabri de...« Cette décision d’utiliser Sentinelle est...ZE : combien de temps peut durer le delta de...Inégalités Homme-Femme : pourquoi ne pas évoquer...Fin du Grand Débat : va-t-on tenir compte du VRAI...Radioscopie des hauts revenus : quid du premier...Le départ de Virginie Calmels, parfaite...Quand l’obésité du secteur public pénalise notre...L'intérim représente environ 50% de la...France : le mystère du taux d'épargne aussi...Médias français : le mode "Full...Les deux maux principaux de nos retraitesAviateurs du Mirage 2000 et pompiers de Paris :...Evolution du pouvoir d'achat : quel rôle...Pourquoi la France a-t-elle choisi « chômage et...L’opportunisme inaltérable de SégolèneBilan 2018 : quels ont été les députés les plus...Comparaison de l'évolution du pouvoir...« Vivent les taxes » chantent ceux qui en...Les classes moyennes et populaires victimes des...Crise en France : quelques éléments de réflexion...Evolution du pouvoir d’achat : ce sont les...Gilets Jaunes : "pouvoir d’achat" ?...Les Gilets Jaunes sont les victimes indirectes de...5 107 milliards€ : l'épargne financière...L'évolution du patrimoine net des Français...Retraites : TOUT ce qui se prépare et TOUT ce que...La radicalisation islamiste a-t-elle pénétrée les...Loi Pacte : il faut que tout change pour que rien...Pendant que la France s’endette, l’Allemagne et...Rémunérations : quels sont les couples...Commerce extérieur : la débâcle française...