Se connecterS'abonner en ligne

Juppé et le chômage: "On a tout essayé, sauf ce qui marche ailleurs"

Référence de l'article : MPF5251
ImprimerEnvoyer par mailLinkedInTwitterFacebook
écrit par l'AFP,(26 mars 2016)

Le candidat à la primaire à droite, Alain Juppé, a une nouvelle fois fustigé le gouvernement, vendredi à Agen, après la publication en hausse des chiffres du chômage, estimant qu'"on avait tout essayé, sauf ce qui marchait ailleurs".

"On nous dit qu'on a tout essayé pour faire reculer le chômage, c'est faux. On a tout essayé sauf ce qui marche ailleurs", a déclaré le maire de Bordeaux à la presse lors d'un déplacement dans le cadre de sa campagne pour l'investiture de la droite et du centre à l'issue de la primaire des 20 et 27 novembre en vue de l'élection présidentielle de 2017.

"On peut retrouver le plein emploi", a-t-il martelé, "l'Allemagne l'a fait, la Grande-Bretagne l'a fait et l'Italie progresse. Toutes nos politiques reposent sur l'injection d'argent public pour créer de faux emplois, c'est ce qu'on fait depuis des années et maintenant c'est la garantie jeune. Or, ça ne marche pas".

Selon lui, "il faut libérer ceux qui créent véritablement des emplois, c'est-à-dire nos entrepreneurs, les artisans, les commerçants, les PME. Mais, pour cela, il faut de la stabilité, de la liberté et les aider à innover", a avancé le maire de Bordeaux.

Alain Juppé a également estimé que le déficit en baisse et la croissance en hausse à 1,2% du produit intérieur brut (PIB), annoncés vendredi, n'étaient "pas suffisants" pour faire reculer le chômage: "1,2 point c'est bien le minimum que l'on puisse faire dans un contexte exceptionnellement favorable: prix du pétrole, taux d'intérêt, parité euro-dollar", mais "il faut aller vers une croissance de 1,5 et, je l'espère, 2 points de croissance même si on en est encore loin".

Il s'est par ailleurs dit "inquiet" sur l'issue de la discussion parlementaire concernant le projet de loi de réforme du droit du travail du ministre Myriam El Khomri: "Au départ, ce projet de réforme allait dans le bon sens, il comportait quelques avancées, mais il a été très largement dénaturé par les oppositions qui se sont manifestées et je suis très inquiet sur la discussion parlementaire. On peut faire confiance aux députés socialistes pour enlever ce qui subsiste de positif", a-t-il dit.

(Source : dépêche AFP)
 
(Mis en ligne le 26 Mars 2016)

Articles similaires
CSA : naissance annoncée d’un BIG BROTHER...Les 5 transformations majeures de l'emploi...Étonnamment, le taux des investissements des...Où en est véritablement le redressement du...Une grande partie des mesures en faveur du...France et UE : quelques récentes statistiques...Evolution des salaires, impôts et taxes, et...Les choix d'implantation des entreprises...Chômage : quand l’exception française invalide...Ecologie : Nathalie Loiseau veut dépenser mille...Quelques causes structurelles au déficit...La vérité sur les dépenses publiques et...Le gouvernement dans l’impasse face à «...Fonction publique : plusieurs méthodes pour...TVA à 0% sur les produits de base ? Une mesure...Pourquoi les exportations françaises sont-elles...Prix de l’essence : évolution comparée...En nommant Sibeth Ndiaye, Macron fait-il l’éloge...Salaires / dividendes : Benoît Hamon, candidat au...France : bilan des principales erreurs de...Comptes publics 2018 : sauts de cabri de...« Cette décision d’utiliser Sentinelle est...ZE : combien de temps peut durer le delta de...Inégalités Homme-Femme : pourquoi ne pas évoquer...Fin du Grand Débat : va-t-on tenir compte du VRAI...Radioscopie des hauts revenus : quid du premier...Le départ de Virginie Calmels, parfaite...Quand l’obésité du secteur public pénalise notre...L'intérim représente environ 50% de la...France : le mystère du taux d'épargne aussi...Médias français : le mode "Full...Les deux maux principaux de nos retraitesAviateurs du Mirage 2000 et pompiers de Paris :...Evolution du pouvoir d'achat : quel rôle...Pourquoi la France a-t-elle choisi « chômage et...L’opportunisme inaltérable de SégolèneBilan 2018 : quels ont été les députés les plus...Comparaison de l'évolution du pouvoir...« Vivent les taxes » chantent ceux qui en...Les classes moyennes et populaires victimes des...Crise en France : quelques éléments de réflexion...Evolution du pouvoir d’achat : ce sont les...Gilets Jaunes : "pouvoir d’achat" ?...Les Gilets Jaunes sont les victimes indirectes de...5 107 milliards€ : l'épargne financière...L'évolution du patrimoine net des Français...Retraites : TOUT ce qui se prépare et TOUT ce que...La radicalisation islamiste a-t-elle pénétrée les...Loi Pacte : il faut que tout change pour que rien...Pendant que la France s’endette, l’Allemagne et...Rémunérations : quels sont les couples...Commerce extérieur : la débâcle française...